Sans surprise, Acer a perdu du terrain au troisième trimestre

Par
Le 22 octobre 2012
 0
Comme beaucoup de ses concurrents, Acer a écoulé moins de PC au troisième trimestre. En proie à un ralentissement de la demande, le taïwanais a aussi été confronté à des taxes plus élevées.

00c8000004246378-photo-logo-acer.jpg
Le fabricant taïwanais d'ordinateurs Acer a publié des résultats financiers pour le troisième trimestre allant dans le sens du marché du PC. Nettement en dessous des prévisions des analystes, les ventes du groupe ont chuté en raison d'une faible demande et de taxes plus élevées. Au terme de son exercice fiscal clos au 30 septembre, Acer a dégagé un bénéfice de 2,3 millions de dollars, alors que les analystes s'attendaient à 15,7 millions.

Selon Angela Hsiang, analyste chez KGI interrogée par Reuters, « le niveau décevant du bénéfice net est dû aux pertes sur change pour un montant de 100 millions de dollars taïwanais (3,4 millions de dollars US) et au niveau de taxes qui s'est établi à 34% ». L'année précédente à la même période, Acer rapportait une perte nette de 37,5 millions de dollars.

Concernant le chiffre d'affaires, il s'inscrit en baisse de 11,4% d'année à année, pour atteindre 3,5 milliards de dollars, contre 4 milliards au troisième trimestre 2011. Le constructeur de PC a vu ses ventes reculer de 3,2% sur la zone Europe, Moyen Orient et Afrique au troisième trimestre, d'après IDC. Il occupe toujours la deuxième place derrière HP, avec 12% du secteur. En Asie Pacifique, le groupe est également deuxième, derrière Lenovo cette fois, avec 10% des ventes. Mais ici, le recul est plus sensible, puisque Acer a concédé 16% de parts de marché entre le troisième trimestre 2011 et 2012.

« Au-delà de l'atonie générale qui règne sur le marché des PC, Acer fait face à sa propre incapacité sur le segment des tablettes et une image de marque en repli », a commenté Laura Chen, analyste chez BNP Paribas auprès du Wall Street Journal. De plus, « Acer est confronté à la concurrence féroce de Lenovo et Asus qui ont connu une forte croissance dans les pays émergents », ajoute-t-elle.

Lenovo connait en effet une croissance de 16% sur un an ce trimestre en Europe et de 9% en Asie. Il réussit à concurrencer Acer sur le segment des PC à bas prix, terrain de jeu favori du taïwanais grâce à ses ordinateurs portables. Mais après avoir accusé une grosse perte l'année dernière, celui-ci met davantage l'accent sur la rentabilité et a décidé de s'ouvrir à des segments de prix supérieurs pour étendre ses parts de marché, a expliqué le p-dg, JT Wang. Acer a aussi recruté un nouveau directeur marketing le mois dernier. L'enjeu est de redorer son blason.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top