Emploi : avec sa v3, Remixjobs confirme ses ambitions

01 juin 2018 à 15h36
0
Remixjobs, qui ambitionne de devenir le job board de référence pour les métiers liés au Web et à l'informatique, inaugure sa troisième version. Cette refonte s'accompagne de nouvelles options, comme les pages entreprise, mais signe également l'entrée en vigueur d'un modèle économique, puisque le dépôt des annonces, jusqu'ici gratuit, sera maintenant facturé aux sociétés.

Par les geeks, pour les geeks ? Alors que de nombreux acteurs plus ou moins spécialisés se disputent déjà sur le terrain du recrutement en ligne, le site Remixjobs prend le parti d'adresser le marché de l'emploi informatique. Lancé en 2008, il inaugure aujourd'hui sa « v3 ». Au delà de la refonte graphique, le service propose désormais aux entreprises de disposer d'une page personnalisée présentant leurs activités et leurs offres de recrutement, à laquelle les candidats potentiels pourront s'abonner.

« On a voulu rendre le site plus sympa et plus convivial », explique Manuel Dorne, plus connu en ligne sous le pseudonyme de Korben, cofondateur du projet. « Les formulaires sont extrêmement simples, postuler à une annonce se fait en un clic à partir du moment où l'on a créé son CV sur la plateforme. Ensuite, on a un système de messagerie interne qui permet d'échanger avec le recruteur ».

Aux recruteurs justement, Remixjobs promet un outil permettant d'affiner sa sélection des postulants, ainsi qu'un suivi des offres en cours par email. « Il faut que le processus soit rapide, un peu à la façon d'un Twitter, mais mette en avant de façon sérieuse la qualification du candidat », résume Manuel Dorne, selon qui plus de 30 000 CV seraient déjà enregistrés sur le site.

Le lancement de cette nouvelle version coïncide avec le passage du tout gratuit au payant, selon le modèle économique traditionnel des sites de recherche d'emploi. Le recruteur devra maintenant s"acquitter de 99 euros pour que son annonce soit diffusée sur le site (69 euros si la société a moins de trois ans). Il reste toutefois possible de publier gratuitement, par l'intermédiaire de sa propre page entreprise, mais l'annonce ne reçoit alors pas d'exposition particulière. « Même si l'on passe au payant, on reste significativement moins cher que la concurrence », estime encore Korben. Avec environ 80 000 visiteurs uniques par mois, Remixjobs n'a toutefois pas la puissance d'un Monster, qui dit être consulté par deux millions d'internautes chaque mois.

000000B404862130-photo-remixjobs.jpg
000000B404862132-photo-remixjobs.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bientôt une app XBox Live sur Android ?
Spotify s’apprêterait à limiter son service aux Etats-Unis
AIM Preview : l'archivage des conversations un peu trop abusif ?
Free Mobile, c'est pour demain (MàJ)
ChatON, le concurrent d'iMessage signé Samsung, débarque sur iOS
Inde : RIM, Nokia et Apple seraient mêlés à une affaire d'espionnage
CES 2012 : de l’AirPlay et une radio avec écran tactile chez Pure
L'OTAN est encore victime de pirates
Scanner iPad, guitare et manette de jeu iPhone : ION fait dans le ludique
CES 2012 : l’AR.Drone 2.0 de Parrot passe à la HD !
Haut de page