Payer avec son smartphone est encore loin de devenir la norme

01 juin 2018 à 15h36
0
Pour améliorer le taux d'adoption actuel encore résiduel du paiement mobile, il faudra rassurer les consommateurs et que les boutiques s'équipent. Selon GfK, il a une marge de progression importante.

Le paiement mobile est encore une arlésienne en 2015. Une étude menée par le cabinet GfK dans 17 pays montre à quel point cette façon de payer n'a toujours pas décollé. Prophétisé par les tenanciers du commerce en ligne, du paiement, quelques opérateurs mobiles et maintenant, les fabricants de smartphones, le « m-paiement » ne représente que 5% des transactions effectuées par les 17 000 consommateurs interrogés.


0230000007947793-photo-apple-pay.jpg
Apple Pay s'est retrouvé au centre d'une grande fraude aux États-Unis - Crédit : Apple.


Le postulat de départ de l'enquête est que, dans le périmètre étudié, 71% des personnes ont accès à Internet via un smartphone. Avec ce constat, « les distributeurs pourraient penser que le moment est enfin venu pour les consommateurs d'acheter des biens et des services via leur terminal mobile », écrit l'institut. Or, deux barrières continuent de freiner l'adoption de cette pratique, résumées dans la confiance et la technologie.

Sécurité : se trompe-t-on de cible ?

Pour les trois quarts des sondés, le paiement mobile n'est pas assez sécurisé. Un point de vue discutable qui trouvera des arguments dans l'actualité récente le système de paiement d'Apple. Début mars, Apple Pay s'est retrouvé au cœur d'une vaste fraude informatique, révélée par le Guardian. Le système sans contact (NFC) de l'iPhone n'est pourtant pas en cause. Il a seulement été utilisé par des pirates qui avaient dérobé des données bancaires lors des attaques contre Target et Home Depot en 2014. Les banques seraient aussi responsables.

Si l'on compare le paiement sans contact mobile à son équivalent sur carte bancaire, l'avantage est pourtant évident : le premier (dans le cas d'Apple Pay) chiffre les données bancaires et ne les fait jamais transiter en clair, le second ne nécessite aucune authentification. Si bien qu'il est assez simple de capter des informations bancaires de ces cartes équipant... la moitié du parc français - ce qui émeut peu de monde à part la Cnil.

Parmi les participants à cette enquête, 57% se sentent préoccupés par une éventuelle intrusion dans leur vie privée. Plus étonnant : dans les personnes familières de la technologie et de shopping (une catégorie créée par GfK), 70% ont un sentiment de défiance vis-à-vis du paiement mobile et de son « risque potentiel ».

Les boutiques sont encore à la traîne

La technologie utilisée est l'autre élément identifié comme un frein. Près de la moitié des personnes sondées confient que ce mode de paiement est « perfectible ». C'est-à-dire qu'il n'est pas encore confortable pour qu'il soit employé intuitivement. Encore une fois, ceux identifiés comme fans de high-tech et de lèche-vitrines livrent un constat plus « accablant » : deux sur trois pensent que la technologie « n'est pas à la hauteur ».

On se souvient de la présentation faite par Tim Cook, patron d'Apple, de l'application Pay, introduite sur l'iPhone 6. Pour vanter la rapidité de la cinématique de paiement (2 secondes), le PDG rejouait une seconde fois la vidéo de démonstration, créant une sorte de comique de répétition. Pourtant, qui a déjà réglé un achat sans contact avec sa carte bancaire - sans parler de sécurité - sait que l'opération est plus rapide encore !

Les consommateurs intéressés par le NFC savent aussi que les boutiques restent insuffisamment équipées.
En France, 19,7% des points de ventes étaient ainsi dotés, relevait en décembre 2014 l'Observatoire du sans contact. Or, selon GfK, « un tiers des consommateurs aimerait effectuer des paiements plus mobiles, mais ces mêmes consommateurs se sentent empêchés de le faire par manque de matériels opérationnels dans le commerce ». Les attentes seraient plus fortes encore auprès des 18-24 ans, dont 41% seraient « frustrés ».


A lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Freebox mini 4K vs Bbox Miami, le match des box Android
Paypal rachète CyActive, spécialiste de la sécurité
MacBook : des adaptateurs quasi indispensables pour cet ordinateur trop en avance sur son temps
Dropbox corrige une vulnérabilité sur Android
Le château de Versailles interdit les perches à selfie
La F015, voiture autonome de Mercedes-Benz, fait ses débuts à San Francisco
Moto G 4G de 2e génération : nouvelle valeur sûre du milieu de gamme ?
Microsoft corrige les vulnérabilités relatives à la faille Freak
Microsoft pourrait accélérer le déploiement des builds de Windows 10
DarNES : Netflix installé sur une console Nintendo NES
Haut de page