E-paiement : American Express entre dans la course avec Sometrics

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004598336-photo-sometrics.jpg
TechCrunch vient de révéler dans un papier exclusif que le géant du paiement American Express s'était offert Sometrics, une plateforme de paiement électronique qui édite une monnaie virtuelle et un système de paiement au sein des jeux en ligne. TechCrunch précise que la seule information tangible est à l'heure actuelle le montant payé par American Express : 30 millions de dollars, qui lui permet d'entrer dans le monde de l'e-paiement.

American Express rachète la startup Sometrics pour 30 millions de dollars. Le géant américain du paiement a ainsi décidé de ne pas laisser Visa ou Mastercad prendre trop d'avance dans ce secteur. Avec Sometrics, il rachète une plateforme de paiement en ligne, une monnaie virtuelle et un système de paiement au sein des applications, utilisée dans des jeux sur le web. Les éditeurs utilisent Sometrics pour fournir leurs jeux vidéo gratuitement en ligne, et développer un système de paiement au sein de l'application (pour l'achat d'items, etc).

Autre produit obtenu par American Express avec ce rachat : Gamecoins.com. Selon TechCrunch, il s'agit d'une plateforme sociale. Les utilisateurs se connectent, ajoutent leurs amis pour jouer avec eux, et reçoivent des crédits virtuels en fonction de leurs actions, qu'ils peuvent ensuite dépenser dans des jeux partenaires de Sometrics. Selon les chiffres obtenus par le blog américain, Sometrics aurait fait transiter 3,3 milliards d'unités de transaction depuis 2007. Ce qui ne permet pas de donner d'estimation des paiements en monnaie réelle. Cependant, on sait que Sometrics a levé 6 millions de dollars depuis sa création. Aucune des deux entreprises n'a pour l'instant commenté l'information de TechCrunch.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

RIM : le Playbook sur les traces du Touchpad ?
Un député cible les risques de la reconduction des contrats mobiles par téléphone (màj)
SFR condamné à retirer une antenne relais dans les Pyrénées Orientales
Samsung pourrait publier Bada en open source l'année prochaine
Étude US : les adultes préfèrent les appels aux SMS
SSL frauduleux : l'autorité DigiNotar est placée sous procédure de banqueroute
SMI dévoile sa paire de lunettes à eye tracking
Skype : une vulnérabilité découverte sur iOS
Insolite : une équipe de gamers au service de la science contre le SIDA
Arrêt de webOS : HP licencierait plus de 500 employés
Haut de page