Google Wallet : PayPal attaque en justice, Visa annonce son propre outil

Par
Le 27 mai 2011
 0
012c000004300368-photo-google-wallet.jpg
PayPal et eBay (sa maison-mère), n'ont pas attendu : ils ont attaqué Google en justice, l'accusant d'avoir volé des secrets commerciaux sur le paiement mobile et la stratégie de point-de-vente. La plainte a été déposée dès jeudi, alors que Google avait annoncé le matin (le soir en France) son nouveau portefeuille mobile, Google Wallet.

Ca n'aura pas traîné : Google avait à peine annoncé son nouveau service de portefeuille virtuel, Google Wallet, que son concurrent PayPal décidait dans la journée de l'attaquer en justice, avec le soutien d'eBay, sa maison-mère. Deux anciens employés de PayPal sont également visés par la plainte. Ils travaillent désormais chez Google, et auraient permis à ce dernier de voler des secrets commerciaux et stratégiques. L'un des deux, Osama Bedier, aurait dévoilé des informations confidentielles sur PayPal à Google. L'autre, Stephanie Tilenius, aurait servi d'intermédiaire au sein de Google pour le recrutement de Bedier.

Osama Bedier était responsable de la mobilité chez PayPal, selon le service de paiement en ligne. Il y était en charge du développement des solutions de paiement mobile et des points de ventes auprès des commerçants. A ce titre, explique PayPal, il connaissait parfaitement les intentions et les moyens de PayPal sur le paiement mobile. La plainte l'accuse d'avoir utilisé ses connaissances pour aider Google, une fois recruté comme responsable du paiement mobile.

Google n'a pas souhaité donner de commentaire suite à l'annonce de PayPal. Sur son blog, ce dernier précise qu'il n'est pas du genre à aller perdre du temps dans les tribunaux, mais que c'est la seule façon de protéger ses secrets commerciaux.

Autre attaque, autre méthode : c'est sur le terrain commercial que Visa a décidé de répondre à Google. Alors que le principal partenaire de Google Wallet est Mastercard, concurrent direct de Visa, ce dernier va développer un système de paiement mobile basé sur la technologie NFC (Near Field Contact). Ses artenaires seront Bank of America, Chase, US Bank et Wells Fargo. Il a révélé sur son blog qu'il mettait au point sa propre solution. Elle devrait être lancée à l'automne, aux Etats-Unis et au Canada.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top