La Chine accusée d'espionnage sur LinkedIn par les USA

Thibaut Popelier Contributeur
05 septembre 2018 à 12h00
0
linkedin
Natee Meepian / Shutterstock.com

C'est un nouveau scandale qui pourrait écorner un peu plus les relations économiques entre les États-Unis et la Chine. Cette fois, c'est une affaire liée au réseau social professionnel - et les accusations sont pour le moins violentes.

D'après les USA, Pékin tenterait de recruter des américains proches du gouvernement afin d'accéder à des secrets commerciaux. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'affaire arrive, des cas similaires ayant été détectés notamment en Allemagne et en Grande-Bretagne. Les profils frauduleux identifiés par les US se compteraient en milliers, même si aucun chiffre officiel n'a été publié.

D'après l'agence de presse Reuters, le Directeur du National Counterintelligence Executive a alerté des responsables LinkedIn de la recrudescence de faux comptes chinois sur le réseau social.

Les USA veulent prévenir plutôt que guérir

Evanina veut encourager LinkedIn à prendre des mesures comme d'autres réseaux sociaux ont pu le faire par le passé. « J'ai constaté il y a peu que Twitter a supprimé des millions de faux comptes, et notre requête serait que LinkedIn puisse participer à cet effort », a-t-il déclaré. Il a aussi pris la défense de l'entreprise détenue par Microsoft en précisant qu'elle est avant tout « une victime » dans cette affaire.

Il n'a pas fallu attendre bien longtemps pour que la Chine réagisse à ces accusations par le biais de son ministère des affaires étrangères. « Nous n'avons pas eu connaissance des preuves venant des officiels américains qui leur permettent d'arriver à ces conclusions. Ce qu'ils disent est totalement absurde et ne sert que de prétexte ».

L'inquiétude des autorités américaines ne manque pas de rappeler l'affaire de Kevin Mallory, un ex-agent de la CIA, qui avait été arrêté en 2017 pour avoir communiqué des informations secrètes à la Chine. La manière de procéder était similaire à celle dénoncée le 1er septembre dernier par William Evanina. Mallory a tout d'abord été contacté sur LinkedIn avant de se rendre à plusieurs reprises à Shanghai pour collaborer avec Pékin. Cette affaire avait fait grand bruit aux Etats-Unis.
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top