LinkedIn lance une version censurée de sa plateforme en Chine

01 juin 2018 à 15h36
0
LinkedIn veut s'assurer un nouveau relais de croissance, alors que ses actionnaires s'inquiètent au sujet de l'essoufflement de son potentiel. C'est en ce sens qu'il ouvre une déclinaison chinoise de son site.

0118000007194122-photo-linkedin-chine.jpg
La croissance des revenus de LinkedIn est très dynamique et pourtant, le réseau social professionnel subit une pression de ses actionnaires. Comme Facebook, il voit son audience se déporter sur le mobile et doit donc réagir pour en tirer plus d'argent. En plus de la piste de la publicité, et du rachat de Bright afin d'améliorer la recherche d'emploi, la société annonce son arrivée en Chine. Une autre piste de croissance.

Avec 277 millions d'utilisateurs actifs au compteur, LinkedIn espère tirer de sa campagne chinoise 140 millions de membres supplémentaires - le pays compte près de 620 millions d'internautes. Pour espérer percer en Chine, traduire la plateforme en mandarin n'a pas été la seule difficulté. Le réseau social a en effet dû se conformer aux impératifs locaux, assez soucieux de la libre circulation des informations sur Internet...

« C'est une condition pour pouvoir opérer dans le pays, le gouvernement chinois impose des critères de censure sur les plateformes Internet », reconnaît sans ambages Jeff Weiner, le PDG, dans un billet de blog. Pour autant, l'américain s'engage à appliquer des restrictions « seulement quand elles seront requises » et promet de ne pas faire de zèle. En outre, le réseau souligne qu'il communiquera de façon transparente.

LinkedIn dit soutenir la liberté d'expression et désapprouver « fondamentalement » toute censure gouvernementale. Mais, réaliste, avoue que son absence totale en Chine « priverait les professionnels chinois d'un moyen de connexion avec les autres membres ». En somme, cela le priverait d'un sérieux marché. Rappelons que près de 4 millions de Chinois sont déjà inscrits sur la version anglaise de LinkedIn.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Office 2013 SP1 : peu ou pas de nouveautés mais des optimisations
Bouygues Telecom lance une offre triple play Bbox à 20 euros/mois
Baisse des résultats sur le mobile : Bouygues Telecom poursuit sa reconstruction et attaque
Virgin Mobile lance les forfaits 1er prix les plus rentables du marché
Résidences secondaires : Orange condamné à régler une amende de 51 millions d'euros à SFR
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page