Dice.com rachète Slashdot, Sourceforge et Freecode

Par
Le 18 septembre 2012
 0
Dice.com, groupe américain spécialiste de l'emploi en ligne, a annoncé mardi l'acquisition des activités du réseau Geeknet, éditeur de trois fameux sites : Slashdot, Sourceforge et Freecode, pour 20 millions de dollars.

Slashdot, Freecode et surtout Sourceforge, qui incarnent trois adresses de référence du Web américain pour les amateurs et les professionnels de l'informatique, viennent de changer de main. Le groupe Dice.com, spécialiste de l'emploi et de la gestion de carrière en ligne, vient en effet d'annoncer avoir racheté les trois sites à son éditeur actuel, Geeknet, pour 20 millions de dollars en cash.

Slashdot (News for nerds, stuff that matters) consiste pour mémoire en un portail d'actualités communautaire fonctionnant sur la base d'un agrégat de liens, essentiellement tourné vers les problématiques liées à l'informatique et au logiciel libre. Fondé en 1997 par Rob Malda, le site revendique une audience mensuelle d'environ 3,7 millions de visiteurs uniques selon l'acquéreur, et recueille quelque 5 300 commentaires par jour. Freecode se présente quant à lui comme un répertoire de projets et de logiciels, essentiellement open source, qui réalise quelque 500 000 visiteurs uniques par mois.

01cc000005412139-photo-slashdot-org.jpg

Le plus emblématique, mais aussi le plus fréquenté, est sans conteste Sourceforge, une plateforme de publication de projets logiciels bien connue, laquelle fédèrerait aujourd'hui quelque 3,4 millions de développeurs autour de 324 000 projets, pour une audience globale estimée à 40 millions de visiteurs uniques par mois.

Les trois forment un ensemble média puissant, dont l'intérêt média n'a pas échappé à Dice.com, dont les activités portent pourtant quasi exclusivement aujourd'hui autour de l'emploi en ligne, avec des sites verticaux comme eFinancialCareers.com, ClearanceJobs.com ou AllHealthcareJobs.com.

« L'acquisition de ces sites technologiques de premier plan s'intègrent parfaitement dans notre stratégie qui consiste à fournir des contenus et des services qui comptent aux professionnels des technologies dans leur vie professionnelle de tous les jours », se félicite Scot Melland, p-dg de Dice Holdings. L'ensemble des trois sites Geeknet aurait réalisé 20 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2011.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Réseaux sociaux

scroll top