20 millions de Français inscrits sur les "sites communautaires"

01 juin 2018 à 15h36
0
YouTube, Facebook, Allociné, Twitter... nombreux sont les sites qui aujourd'hui se revendiquent de l'étiquette « communautaire ». Ils fédèreraient aujourd'hui une population de plus de 20 millions d'internautes, inscrits auprès de leurs services, selon les chiffres de l'Observatoire des Usages Internet publiés jeudi par Médiamétrie.

Ils seraient précisément 20,3 millions, soit 4,2 millions de plus qu'il y a un an. Au premier rang de ces adeptes du Web social, on trouve sans surprise la tranche des moins de 24 ans, qui représentent selon Médiamétrie 36,9% des inscrits. Les ados se connecteraient d'ailleurs de plus en plus tôt : 63% de croissance sur un an pour les 11 - 15 ans, dont la population atteint 2,1 millions d'inscrits. Facebook et consorts n'en sont pas pour autant des services réservés aux « djeunz », puisque 5 millions d'inscrits figurent dans la tranche des 35 - 49 ans. Ils ne sont pas non plus qu'un repère de geeks, puisque la moitié de ces 20 millions d'internautes sont des femmes.

8 millions de ces adeptes du communautaire fréquentent les sites concernés par cette étude quotidiennement, et près de 4 sur dix s'y connectent plus d'une fois par semaine.

Conséquence de ces modes de communication sociaux : le développement de nouvelles habitudes, de consommation notamment. Si la raison première de l'inscription reste la volonté d'entrer ou de rester en contact avec d'autres, 54,4% des inscrits sur les sites communautaires auraient par exemple pris l'habitude de lire des avis d'internautes avant d'effectuer un achat, alors qu'on tombe à 19,1% sur l'ensemble de la population des internautes.

Voici le top 5 du classement établi par Médiamétrie, en nombre d'inscrits :

  • Facebook : 16,6 millions
  • Copain d'avant : 7,5 millions
  • Youtube : 5,3 millions
  • Dailymotion : 2,9 millions
  • Trombi.com : 1,7 million

Qu'entend-on par site communautaire ? Interrogé, Médiamétrie indique avoir pris en compte dans l'élaboration de cette étude tous les sites sur lesquels le social et le partage sont l'axe principal. Sont donc comptabilisés les inscrits sur des services tels que Facebook bien sûr, Copains d'avant, mais aussi YouTube, Dailymotion, Wideo ou Allociné. Les sites médias, où la composante communautaire peut se révéler très forte, sont ici exclus du périmètre, tout comme les blogs, les sites d'e-commerce tournés vers les particuliers (eBay, Leboncoin, etc.) et les grands portails féminins tels qu'AuFeminin.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Carte mère Rampage III Formula en vue chez Asus
Pré-Patch : Microsoft confirme la grosse mise à jour d'août
Le navigateur BOLT et la logithèque GetJar signent un accord
Royaume-Uni : les réseaux sociaux, un gouffre en termes de productivité
Enermax annonce le lancement du Volcanus en Europe
La classe politique se divise sur l'offre légale en ligne
Sanyo annonce un nouveau caméscope HD étanche jusqu'à 3 mètres
200.000 téléphones Android sont activés tous les jours selon Google
Polémique Blackberry :
Le gouvernement britannique refuse de quitter Internet Explorer 6
Haut de page