Tinder banni du Pakistan

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
02 septembre 2020 à 14h00
7

Au Pakistan, certaines applications de rencontres jugées « immorales », ont été bannies.

C'est le cas évidemment de l'incontournable Tinder , mais pas seulement.

Tinder : une application jugée « immorale » (et interdite) au Pakistan

Alors que des millions d'utilisateurs ne comptent plus les heures passées sur les applications de rencontres , au Pakistan, certaines d'entre elles viennent tout juste d'être considérées comme contraires au mœurs locales, et donc interdites.

Le gouvernement a procédé au bannissement pur et simple de ces applications parmi lesquelles Tinder, mais aussi Grindr, SayHi, Skout ou encore Tagged. Pour lever l'interdiction, l'autorité pakistanaise des télécommunications demande aux applications d'appliquer diverses mesures de modération, pour se mettre en conformité avec les lois du pays.

Rappelons que le Pakistan a déjà banni d'autres applications par le passé, à commencer par YouTube ou encore TikTok . Les autorités avaient là aussi imposé aux développeurs de modérer le contenu. En juillet dernier, c'est le jeu PUBG qui était temporairement banni, ce dernier étant alors accusé de rendre les joueurs trop « dépendants »

Source : Neowin

Modifié le 02/09/2020 à 14h09
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bang&Olufsen H95 : un luxueux casque ANC encore plus cher qu'une RTX3080
Les AirTags d'Apple arriveraient finalement en octobre... après quelques rendez-vous manqués
Google Ads met à jour ses règlements sur les contenus politiques piratés et les événements sensibles
L'Inde bannit PUBG Mobile et plus d'une centaine d'autres applications chinoises
On connait le prix de Sabrina, le nouveau dongle Android TV de Google
AT&T aurait renoncé à la vente de sa filiale Warner Bros. Interactive
RTX 30xx : les modèles customs des constructeurs tiers se dévoilent
Le prix de l'excellent Apple iPad Pro 11 2020 s'écroule chez Amazon
Les Tesla peuvent désormais lire les panneaux de limitation de vitesse
Les specs du Macbook 12 pouces sous ARM se détaillent grâce à une fuite
Haut de page