Infos US de la nuit : Apple met à jour son panneau solaire pour écran, SAP achète SeeWhy

21 mai 2014 à 04h30
0
00B4000005775244-photo-logo-actu-us-de-la-nuit.jpg
Apple met à jour son brevet pour récupérer l'énergie solaire sur les écrans. SAP achète SeeWhy. HSBC et UBS redéfinissent leur stratégie d'investissement dans les hautes technologies. Earnest lève 15 Millions de dollars. Le mot crypto-currency fait son entrée dans le dictionnaire Oxford en ligne. Ce sont les dernières infos de la nuit aux Etats-Unis.

Apple actualise son panneau solaire

Apple s'est vu accordé une mise à jour de son brevet 'panneau solaire', ce qui permettrait au géant américain d'inclure un système d'énergie solaire dans les écrans de l'iPhone. Cette mise à jour, qui a été découverte par AppleInsider, permet à l'entreprise d'inclure un petit système d'énergie solaire pour Iphone. Le principe est simple : ces nouveaux écrans  transparents permettraient à la lumière d'entrer dans le téléphone et d'être convertie en électricité stockée.

SAP acquiert SeeWhy

Le géant des logiciels SAP a annoncé mardi avoir conclu un accord pour acquérir SeeWhy, un fournisseur d'applications marketing basés sur le cloud. L'application SeeWhy repose sur un marketing personnalisé par courrier électronique, ou encore par diffusion des annonces sur mobile et sur  les canaux sociaux. La plate-forme de base de l'entreprise repose sur l'analyse en temps réel pour calculer la prochaine meilleure action des clients en fonction de leur comportement à travers un réseau de plus de 30 annonces, du e-commerce, des fournisseurs de services de messagerie, services d'analyse Web et réseaux sociaux. Cette acquisition complète Hybris, la plate-forme e-commerce de SAP et est une première réponse aux menaces concurrentielles d'Oracle et Salesforce.com, qui ont tous deux beaucoup investi dans l'acquisition de sociétés marketing au cours des deux dernières années. Oracle a acquis Eloqua, Responsys, et BlueKai, des sociétés basées sur le cloud ; tandis que Salesforce.com a conclu  ExactTarget pour 2,5 milliards de dollars. 

HSBC et UBS repensent leur stratégie d'investissement dans les start-ups

HSBC a alloué  200 millions de dollars pour l'investissement dans les start-ups, dans le but d'améliorer la position de la banque dans l'investissement technologique, ce qui souligne l'intérêt croissant du secteur financier dans le secteur FinTech à croissance rapide. Le fonds investira à l'échelle mondiale, à la fois dans les entreprises qui opèrent dans la vente au détail et sur les marchés des capitaux tech. Par ailleurs, la banque suisse UBS a au cours des derniers mois créé un nouveau système de groupes de travail interne qui s'intéresse en particulier aux projets technologiques. 

Earnest lève 15 Millions de dollars

Une expérience dure a donné à Beryl l'idée de fonder Earnest, une start-up qui fournit de petits prêts aux particuliers en fonction de leur potentiel de gains au lieu de s'appuyer sur leurs antécédents de crédit . La société vient de lever 15 millions de dollars de financement auprès d'investisseurs de capital-risque, tels que Andreessen, Horowitz, Atlas Venture et Maveron. En 2009, Louis Beryl a demandé un prêt bancaire pour financer ses frais de scolarité à la Harvard Business School. Ce dernier même en étant relativement crédible, avec un CV comprenant des relais comme  trader d'options chez Morgan Stanley et Lehman Brothers, aucune banque n'a accepté de lui accorder un prêt étudiant abordable sans garant. Earnest demande aux demandeurs de prêts : leur emploi actuel, leur  salaire, leur parcours académique et le solde qu'ils auraient éventuellement dans un compte d'épargne ou de retraite. La start-up récupère également des informations à partir des profils en ligne comme LinkedIn  et ces données sont ensuite soumise à un algorithme informatique, qui prédit leur capacité à rembourser un prêt . Chaque candidat est également examiné par cinq personnes.

Cryptocurrency dans le dictionnaire Oxford Online

Oxford Dictionnaires Online (ODO) a officiellement ajouté le mot 'cryptocurrency' à sa base de données. La décision a été prise dans le cadre d'une mise à jour trimestrielle du mois de mai, qui comprenait également les mots 'bikeable', 'snacky' et 'time suck'. L'annonce fait suite à la mise à jour du mois d'août dernier, qui a vu le mot 'bitcoin' s'ajouter à cette meme base de données. 
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Box : une nouvelle application plus polyvalente sur Android et un partenariat avec LG
Workspaces Suite, la gestion
Dropbox rachète Bubbli, un concurrent de Photosynth avec des photos sphériques
Netflix confirme son lancement prochain en France et en Europe
Facebook et Publicis signent un accord sur la publicité (màj)
ASRock : seize cartes mères H97 et Z97
Surface Pro 3 : 12 pouces et Core i7 dans 9,1 mm d'épaisseur
Le gouvernement chinois bannirait Windows 8 de ses ordinateurs
Google+ s'enrichit avec Stories et Movies pour créer des collections animées
Numbber : un second numéro sur votre téléphone
Haut de page