Blockchain : les 10 sociétés à suivre

0
Pour comprendre la blockchain, la rédaction de Clubic publie chaque semaine, une partie d'un dossier portant sur cette technologie. Vous pouvez retrouver notre série ci-dessous :

La blockchain peut se définir comme une base de données décentralisée. Elle permet d'organiser des échanges entre personnes sans qu'une entité centrale ne régisse l'ensemble. Tous les nœuds du réseau (regroupant l'ensemble des échanges), sont exécutés de manière à ce que n'importe quel utilisateur dispose d'un accès au « code source » de la technologie. Parmi les applications de la blockchain, on retrouve le bitcoin mais également Ethereum, une plateforme qui permet de programmer l'échange de n'importe quel type d'objet.


Combien y a-t-il de développeurs, de start-up spécialisées dans la blockchain en France ? Outre un noyau de passionnés qui s'est constitué au fil des années sur le bitcoin et aujourd'hui les blockchains, outre les entreprises qui offrent des services financiers sur bitcoin, les start-up « purement blockchain » sont encore peu nombreuses.

0230000008473848-photo-blockchain-clubic.jpg


Difficile donc actuellement d'estimer précisément à combien de développeurs et de « startuppers » se chiffre l'écosystème blockchain en France. Néanmoins, de l'aveu de l'ensemble de ces acteurs, nous en sommes qu'au début de l'histoire. Pour l'heure, l'association France Blocktech, créée en avril 2016, ne compte encore qu'une vingtaine d'adhérents mais peu de start-up.En dehors des associations, des laboratoires d'innovation, des consultants et des développeurs indépendants constituent l'écosystème blockchain français. Quelques start-up ont commencé à émerger, certaines sont issues de la galaxie bitcoin, mais d'autres sont des « pures » blockchain. Parmi cet ensemble, des entreprises sont à suivre. La rédaction de Clubic a sélectionné dix entreprises qui pourraient devenir incontournables ces prochaines années :

Acinq, les projets en mode chaîne

Créé par Pierre-Marie Padiou, l'ancien directeur technique de MFG Labs et par Fabrice Drouin rencontré à l'occasion d'un projet chez Safran Morpho, Acinq développe des applications sur l'architecture blockchain. Parmi les premières réalisations de la start-up Flipco.in, un site d'achat de bitcoins, Displaycard, un outil dédié à la sécurité des fonds et enfin Eclair, une implémentation haute-performance de Lightning, réseau de paiement venant se placer au-dessus d'une blockchain.

aeDeus, faire communiquer les objets

La société de Laurent Leloup (France Blocktech) travaille sur la création d'une blockchain baptisée aechain et qui visera le monde de l'internet des objets. « Les machines vont communiquer entres elles, faire des consensus pour valider des transactions, faire des enchères inversées aussi bien dans le domaine des Smart Cities que du Smart Grid ou des transports. Chaque ampoule, chaque appareil électrique d'un bâtiment intelligent pourra un jour communiquer avec un opérateur via la blockchain et des enchères pour acheter son énergie au meilleur coût », c'est le pari de Laurent Leloup.

0190000008473976-photo-aedeus-blockchain.jpg
0190000008473978-photo-aedeus-blockchain.jpg


Backfeed, la méritocratie pour credo

Imaginée par Primavera De Filippi, chercheuse au CNRS et à Harvard, la plateforme Backfeed vise à fournir une plateforme de coopération décentralisée. S'appuyant sur la blockchain, celle-ci permet la mise en place de structure de gouvernance basée sur la méritocratie où le nombre de participants peut atteindre des milliers de personnes et où chacun a droit au chapitre. Bien plus qu'un simple outil informatique, c'est une nouvelle organisation de l'entreprise et des Etats que les membres du projet Backfeed imaginent.

Belem, le spécialiste du financement participatif

Société de service, Belem se positionne sur des projets liés aux solutions dédiées au financement participatif, à la gestion de la propriété industrielle mais aussi au vote électronique. Belem s'est notamment fait connaître dans le cadre du mouvement « Nous citoyens » (initié par Denis Payre, entrepreneur et homme politique, en 2013), proposant un vote électronique sécurisé par une blockchain. Un moyen de garantir que les votes recueillis via une simple page web soient infalsifiables.

08462076-photo-blockchain.jpg


JanuSafe, l'IoT sécurisé

JanuSafe se pose en tant qu'opérateur de blockchain pour l'Internet des objets. Sa plateforme délivre des services d'authentification forte, de sécurisation des transactions avec une interaction possible entre objets connectés. Il s'agit d'une blockchain privée et spécialisée. L'entreprise est dirigée par Guillaume de Matharel, entrepreneur et vice-président de France Blocktech, par Nicolas Merle, directeur technique et Eric de Wolbock-Châtillon, expert en sécurité.


Keeex, la sécurité au service des contenus

Basé à Marseille, Keeex a été créé par Laurent Henocque. Son idée est de mettre à profit une approche de type blockchain afin de sécuriser n'importe quel type de fichiers, que ce soit un document Word, une image, un Powerpoint, un pdf... Le système délivre une preuve de l'intégrité du fichier sans avoir recours à un tiers de confiance. Plus de 250 formats de fichier sont d'ores et déjà supportés. A partir de cette technologie, Keeex a développé une plateforme de collaboration concurrente de Slack, mais qui fonctionne dans un modèle totalement décentralisé.

08474004-photo-keeex-blockchain.jpg


Ledger, un porte-monnaie USB

Créé en 2011 par Eric Larcheveque, par ailleurs le créateur de « la Maison du Bitcoin » à Paris, Ledger fait partie des pionniers du Bitcoin et de la blockchain en France. L'entreprise a un positionnement très original puisque Ledger propose des équipements de sécurité qui s'appuient sur la blockchain bitcoin. Parmi sa gamme produit : des « hardware wallet », clés USB qui font usage de portemonnaie de bitcoins, ou encore des clés pour smartphones.

Paymium, le labo

Avec près de 5 ans d'existence, Paymium est l'un des acteurs historique du bitcoin en France. Cette place de marché Bitcoin/Euros gère 20 000 comptes validés et se positionne aujourd'hui comme un acteur de l'écosystème. Paymium participe notamment au laboratoire blockchain mis en place par la Caisse des Dépôts depuis la fin de l'année 2015.

08155270-photo-paymium.jpg


Stratumn, mission simplification

Forte d'une levée de fond de 600 000 euros, Stratumn a pour vocation de proposer des solutions aux entreprises. L'entreprise a été créée par Richard Caetano qui a choisi d'implanter sa société à Paris, mais le marché qu'il vise est mondial. Pour simplifier l'adoption de la blockchain par les entreprises, les ingénieurs de Stratumn développent une interface JavaScript qui permet de connecter les processus métiers existants à une blockchain via quelques lignes de code simplement.


WeKeep, l'assureur blockchain

La start-up parviendra-t-elle à être le premier assureur P2P au monde ? WeKeep s'appuie sur la blockchain pour aller au delà des services d'assurance que peuvent rendre les mutuelles. Tous les éléments de l'assuré sont en séquestre sur la blockchain et c'est à l'issue d'un consensus des utilisateurs du groupe, que l'assureur sait de quel montant il sera indemnisé face à un sinistre. Aucun assureur ne contrôle ni ne détient WeKeep, c'est sa communauté.

08474006-photo-wekeep-blockchain.jpg


Technologie d'avenir ou simple effet de mode ? La rédaction de Clubic Pro penche pour la première assertion. C'est pourquoi elle est partenaire du Blockchain Day, le salon regroupant l'ensemble des professionnels du secteur. Pendant une journée, Novaway et la Cuisine du Web à Lyon organisent en partenariat avec la rédaction une série de conférences dédiées.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le cours du bitcoin s’envole
La NASA provoque un feu dans un des ses capsules spatiales
Les composants recyclés grâce à de l'eau à 500°C
Arcade City réinvente Uber avec la Blockchain
Vol de données chez Acer : 34 500 cartes bancaires concernées
Concours de bibliothèque Steam : qui a la plus grosse ? (votre avis)
On Refait le Mac : spécial WWDC
E3 2016 : Call of Duty Infinite Warfare, de gravité zéro en héros
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 17/06
Apple accusé de copier un smartphone chinois
Haut de page