Sur l'App Store, pas de pitié pour les seconds

0

Sur l'App Store, il n'y a pas de place pour les seconds. Quiconque s'est déjà frotté à la boutique d'applications d'Apple pour essayer d'y faire émerger sa nouvelle trouvaille le sait : on ne devient pas une star si facilement. Une étude menée par Sensor Tower (une société proposant justement d'optimiser sa visibilité), partage des chiffres confirmant plus que jamais à quel point les revenus sont concentrés entre les mains de quelques-uns.

À peine 1 % des éditeurs d'applications présents sur l'App Store (aux États-Unis) sont à l'origine de 94 % du chiffre d'affaires global - qu'il s'agisse des applications payantes et des achats intégrés. Sur 1,43 milliard de dollars générés au premier trimestre 2016, 1,34 milliard étaient le fait de 623 éditeurs à peine, soit une moyenne de 2,15 millions de dollars chacun. Derrière ces arbres, se cache une forêt de 61 677 éditeurs...

Eux se répartissent les 85 millions de dollars restants, ce qui correspond à 1 378 dollars chacun. L'une des données corrélée à ce résultat est le taux de téléchargement : 1 % des éditeurs d'applications présents sur l'App Store sont à l'origine de 70 % des téléchargements, poursuit Sensor Tower. Comme toujours, pour être connu, une société doit avoir la capacité d'investir en communication et marketing pour attirer de nouveaux usagers.


08211800-photo-app-store-illus.jpg


L'économie numérique est un star-system

Cette forme d'économie où seuls quelques acteurs remportent la mise est bien expliquée par le chercheur et critique sur le numérique Jaron Lanier, dans son dernier ouvrage Internet, qui possède notre futur ? Il y décrit un écosystème où « seul un petit nombre (de start-up) réussissent, mais celles qui réussissent amassent des fortunes prodigieuses ». La disponibilité mondiale de ces services fait en sorte que « le gagnant rafle tout ».

S'il est vrai que les géants du Net (GAFA, et désormais NATU, pour Netflix, Airbnb, Tesla et Uber), créent dans leur sillage un grand nombre de nouvelles opportunités d'entreprises, qui développent des compléments, elles limitent par leur puissance quasi-monopolistique (Amazon dans l'e-commerce, Google dans la recherche...) l'émergence de nouveaux acteurs. En se fondant sur la popularité, l'App Store tend à entretenir ce schéma.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top