Euro numérique : la Banque de France a sélectionné les 8 prétendants au projet

21 juillet 2020 à 19h40
0
© Pixabay

L'institution bicentenaire a dévoilé, lundi, la liste des candidatures retenues pour mener les expérimentations de monnaie digitale de banque centrale.

Convaincue du potentiel d'une monnaie digitale à l'échelle européenne, la Banque de France a publié, lundi 20 juillet, la liste des entreprises sélectionnées pour démarrer les expérimentations de ce qui pourrait devenir, à terme, un euro numérique. Huit sociétés aux appétences bancaires et sécuritaires candidates ont été retenues au terme du dépouillement des dossiers reçus par l'institution le 15 mai dernier.

Huit entreprises spécialisées dans la blockchain

À l'initiative du projet d'euro numérique, la Banque de France a donc dévoilé sa liste des entreprises sélectionnées pour participer aux expérimentations de monnaie digitale de banque centrale (MDBC) dans les règlements interbancaires. On retrouve ainsi :

  • Accenture, la société internationale de conseil, qui collabore avec plusieurs grandes entreprises technologiques,
  • Euroclear, géant du post-marché (dépôt et règlement/livraison d'actions, obligations et produits dérivés),
  • HSBC, la célèbre banque internationale,
  • Iznes, une plateforme d'investissement et de tenue de registre blockchain,
  • LiquidShare, fintech blockchain européenne qui aide à la création de jetons de sécurité,
  • ProsperUS, une entreprise qui délivre une suite de gestion des actifs numériques,
  • Seba Bank, banque suisse crypto-friendly qui a levé plus de 100 millions de dollars,
  • Société Générale - Forge, filiale de la banque française spécialisée dans l'émission de jetons de sécurité (blockchain).

Un euro numérique destiné à améliorer le fonctionnement des marchés financiers

Après un premier test d'une monnaie numérique mené au mois de mai par la Banque de France grâce à une blockchain, les huit candidats retenus vont pouvoir mener des expérimentations plus poussées, qui permettront notamment d'explorer de nouvelles modalités d'échange d'instruments financiers (hors crypto-actifs) contre monnaie de banque centrale, mais aussi de tester le paiement en monnaie digitale de banque centrale pour parfaire le règlement transfrontalier et d'établir les modalités de mise à disposition de la monnaie de banque centrale.

Les expérimentations devraient démarrer dans les prochains mois, selon la Banque de France qui a souligné le réel intérêt des acteurs de la finance et de la technologie pour mener à bien ce projet d'une monnaie digitale, qu'elle émettrait et qui pourrait optimiser le fonctionnement des marchés financiers et des règlements interbancaires.

La Banque de France a récemment été choisie par la Banque centrale européenne, dirigée par Christine Lagarde, et la Deutsche Bundesbank pour accueillir un nouveau centre d'innovation commun « dans le cadre du Hub d’innovation de la Banque des Règlements internationaux », précise-t-elle.

Source : Banque de France

Modifié le 22/07/2020 à 09h09
13
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top