Euro numérique : la Banque de France a sélectionné les 8 prétendants au projet

22 juillet 2020 à 09h09
13
monnaie-euros.jpg © Pixabay
© Pixabay

L'institution bicentenaire a dévoilé, lundi, la liste des candidatures retenues pour mener les expérimentations de monnaie digitale de banque centrale.

Convaincue du potentiel d'une monnaie digitale à l'échelle européenne, la Banque de France a publié, lundi 20 juillet, la liste des entreprises sélectionnées pour démarrer les expérimentations de ce qui pourrait devenir, à terme, un euro numérique. Huit sociétés aux appétences bancaires et sécuritaires candidates ont été retenues au terme du dépouillement des dossiers reçus par l'institution le 15 mai dernier.

Huit entreprises spécialisées dans la blockchain

À l'initiative du projet d'euro numérique, la Banque de France a donc dévoilé sa liste des entreprises sélectionnées pour participer aux expérimentations de monnaie digitale de banque centrale (MDBC) dans les règlements interbancaires. On retrouve ainsi :

  • Accenture, la société internationale de conseil, qui collabore avec plusieurs grandes entreprises technologiques,
  • Euroclear, géant du post-marché (dépôt et règlement/livraison d'actions, obligations et produits dérivés),
  • HSBC, la célèbre banque internationale,
  • Iznes, une plateforme d'investissement et de tenue de registre blockchain,
  • LiquidShare, fintech blockchain européenne qui aide à la création de jetons de sécurité,
  • ProsperUS, une entreprise qui délivre une suite de gestion des actifs numériques,
  • Seba Bank, banque suisse crypto-friendly qui a levé plus de 100 millions de dollars,
  • Société Générale - Forge, filiale de la banque française spécialisée dans l'émission de jetons de sécurité (blockchain).

Un euro numérique destiné à améliorer le fonctionnement des marchés financiers

Après un premier test d'une monnaie numérique mené au mois de mai par la Banque de France grâce à une blockchain, les huit candidats retenus vont pouvoir mener des expérimentations plus poussées, qui permettront notamment d'explorer de nouvelles modalités d'échange d'instruments financiers (hors crypto-actifs) contre monnaie de banque centrale, mais aussi de tester le paiement en monnaie digitale de banque centrale pour parfaire le règlement transfrontalier et d'établir les modalités de mise à disposition de la monnaie de banque centrale.

Les expérimentations devraient démarrer dans les prochains mois, selon la Banque de France qui a souligné le réel intérêt des acteurs de la finance et de la technologie pour mener à bien ce projet d'une monnaie digitale, qu'elle émettrait et qui pourrait optimiser le fonctionnement des marchés financiers et des règlements interbancaires.

La Banque de France a récemment été choisie par la Banque centrale européenne, dirigée par Christine Lagarde, et la Deutsche Bundesbank pour accueillir un nouveau centre d'innovation commun « dans le cadre du Hub d’innovation de la Banque des Règlements internationaux », précise-t-elle.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
12
Vanilla
L’euro est déjà massivement majoritairement “digital” ou “numérique” et n’existe que sous forme informatique sur vos comptes en banque, je ne vois AUCUN intérêt à tout ceci
tinou7789
Merci pour ce commentaire je pense que grace à toi C.LAGARDE va revoir sa copie.
Oncle_Picsou
L’intérêt?<br /> Pouvoir contrôler 100% des flux financiers, en poussant le cash vers la sortie parce que «&nbsp;ça permet la transmission du covid&nbsp;».<br /> Pour le peuple par contre, je ne vois pas.
Vanilla
Et toi tu confonds la banque de France et la BCE, c Lagarde n’est pas à la banque de France, donc c’est toi qui va revoir ta copie…
Nmut
Ca n’a pas vocation a remplacer le cash. Par contre, c’est probablement pour mieux contrôler la régularité des transferts financiers: plus de blanchiment (enfin bon, jusqu’à ce qu’une astuce soit trouvée…) et probablement contrats mieux tracés avec une association contrat/paiement.
Oncle_Picsou
On en reparle dans 10- 15 ans <br /> C’est ce qui est entrain de se passer petit à petit en Chine, et tu vas voir que cela va arriver chez nous également.
Nmut
Les moyens de paiement électronique comme Moneo ou la carte bleue, ça c’est bien plus efficace et «&nbsp;utile&nbsp;» au contrôle. Pas ce genre de chose.<br /> Et on en parlait déjà il y 50 ans avec les premières cartes bleues: la révolution télématique (non qui a disparu au passage) et la fin du cash… C’est pas encore bien réussi!
rsebas3620
si tu avais lu l’article jusqu’a a la fin tu aurais appris que c’est sous l’impulsion de la bce que la banque de france teste cette euro numerique et donc sous la direction de lagarde
Vanilla
Non, pas du tout. Tu as lu l’article de travers. La banque de France et la deutsche bank ont été choisies pour accueillir un Nouveau Centre d’innovation. Mais Christine Lagarde n’est impliquée ni de près ni de loin dans cette initiative de “monnaie digitale”. Si toi tu avais bien lu l’article, c’est juste une annonce des entreprises candidates à établir un protocole de tests pour développer cette monnaie digitale, et elles ont été choisies PAR la banque de France, et non pas par la BCE. Et Lagarde n’a aucunement la direction de ce projet. Lagarde s’occupe uniquement de la BCE et croit moi qu’elle a deja largement à faire!
gvia66
Il s’agit de l’adapté à la technologie Block-chaine pour mieux en contrôler les mouvements.
wackyseb
Là on avance !!!<br /> Ce qui n’est pas visible de notre point de vue l’est certainement pour eux
Xavier
C’est sans doute un peu plus compliqué que ça…
rsebas3620
etant presidente de la BCE c’est donc sous sa presidence que tu le veuille ou non et donc sous sa direction, meme si elle a qu’entendu parler de ca… apparament tu as du mal ce principe comme la loi el kohmri (ou emmanuel macron c’est comme tu veux) sous presidence hollande etc etc… donc je le redis c’est le terme exact, surtout quand tu gere des instance internationale ou nationale
Vanilla
MAIS tu le fais exprès de pas comprendre… la BCE c’est la BCE, et la banque de France c’est la banque de France. Christine Lagarde ne s’occupe pas de la banque de France, la banque de France n’est pas sous sa direction ni sa présidence. Si c’était le cas, la banque de France ne servirait plus à rien et serait fondue dans la bce. Maintenant STOP. si tu persiste à ne pas comprendre, je ne répondrai plus à tes messages.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

RED by SFR frappe fort avec son forfait mobile de 80Go !
Les architectures Intel Xe-LP et Xe-HPG n'ont pas de prise en charge native de DirectX 9
Les noms de code des cartes graphiques AMD RDNA 3 révélés : comme un côté « poissonnier »
Le SSD PCI Express 5.0 Samsung 990 PRO M.2 listé par le PCI-SIG
Un bug de Windows 11 pourrait endommager vos données sur des PC récents
Aspirateur robot, tablette... découvrez notre sélection de produits à prix réduits !
G.Skill prépare de la mémoire DDR5-6000 certifiée AMD EXPO pour les Ryzen 7000
Les prix des processeurs AMD Ryzen 7000 et des cartes mères MSI X670 dévoilés
Pas de changements en vue pour le stockage de l'iPhone 14 Pro ?
Stockage en ligne : pCloud revient en force avec une offre hallucinante à ne pas louper
Haut de page