Après des mois de disette, Texas Instruments se veut rassurant

23 juillet 2013 à 11h37
0
Texas Instruments a manqué de peu les prévisions des analystes pour son deuxième trimestre. Ses bénéfices augmentent toutefois de 48% sur un an et les perspectives sont rassurantes.

0104000005475799-photo-texas-instruments-logo.jpg
Texas Instruments peut espérer remonter la pente. Après une fin d'année 2012 difficile, marquée par une importante restructuration, l'arrêt de la fabrication de processeurs mobiles et des résultats décevants, la firme a fait état de prévisions supérieures à celles des analystes.

Le fabricant de puces espère en effet des recettes compris entre 3,09 et 3,35 milliards de dollars pour le troisième trimestre. Potentiellement, le chiffre d'affaires dépassera les attentes, puisque les spécialistes anticipent de leur côté 3,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Un signal reçu positivement par la bourse de New-York, avec un titre en hausse de 1,95% dans les échanges d'avant bourse, à 37,42 dollars.

Dans un contexte économique morose pour le marché des PC, la firme mise sur une très large diversification de son activité, notamment sur les puces dédiées à l'industrie automobile, déployées pour les tableaux de bord ou des produits de divertissement. Sur les six premiers mois de l'année, elles ont représenté 35% des ventes. Kevin Mars, le directeur financier du groupe, veut croire au développement de ce segment. « L'industrie en général et le marché automobiles se portent bien », explique-t-il.

Pour son deuxième trimestre, l'américain a plus que limité la casse. Certes, ses recettes manquent de peu les prévisions des analystes, à 3,047 milliards de dollars contre 3,059 attendus. Ce qui constitue une baisse de 9% par rapport au deuxième trimestre 2012. Mais il est parvenu à accroître ses bénéfices nets de 48% sur un an, à 660 millions de dollars contre 446 millions au deuxième trimestre 2012. En termes de résultat opérationnel, l'un des indicateurs de référence pour mesurer la santé d'une entreprise, Texas Instruments fait même mieux, avec un bénéfice en hausse de 52% à 906 millions de dollars. Des résultats globalement positifs donc, alors que la firme a fait savoir que son importante restructuration lui avait coûté plus cher que prévu au deuxième trimestre.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Disney Research dévoile un algorithme qui transforme les photos 2D en contenu 3D
Nano2017 : 3,5 milliards d'euros pour les semi-conducteurs
Netflix progresse toujours, mais moins que prévu
Samsung : une montre connectée dès septembre ?
OpenGL 4.4 et OpenCL 2.0 : optimisations des performances et portage simplifié
<b>Joyeux Noël</b>
Firefox OS : vers une fragmentation similaire à Android ?
Dropbox se met aux coupons et rachète Endorse
Google Cloud Print : deux utilitaires pour s'émanciper de Chrome
Nokia Lumia 625 : 4G et écran 4,7 pouces à petit prix
Haut de page