Téléphonie : les smartphones devraient dépasser les mobiles en France

01 juin 2018 à 15h36
0
Cette année verrait les smartphones passer devant les mobiles classiques dont la dégringolade devrait s'accélérer en France : 13,3 millions de ventes pour les premiers contre 9,2 millions pour les seconds, d'après les prévisions de GfK. Au global, le marché reculerait de presque 9% par rapport à 2011.

Les courbes se croiseront cette année sur le marché de la téléphonie mobile à en croire l'institut GfK. Pour la première fois en France, il se vendrait davantage de smartphones que de téléphones classiques et de features phones (qui proposent plus de fonctions). Selon les prévisions, seulement 9,2 millions de mobiles s'écouleront dans le pays d'ici la fin de l'année, une chute de 39% qui s'est accélérée cette année. Les ventes se situaient à 12,8 millions d'unités l'an dernier, 17 millions en 2010 et 20 millions en 2009. Un marché divisé par deux en à peine trois ans.

012C000005381321-photo-ventes-smartphones-mobiles-2012-gfk.jpg
Évolution du marché des mobiles en France (GfK)
Cette dégringolade des mobiles classiques en 2012 combinée à la croissance vigoureuse des ventes de smartphones profitera à ces derniers. GfK prévoit qu'il s'en écoulera quelque 13,3 millions en 2012 contre 11,5 millions l'an dernier (+15%), 7,7 millions en 2010 et 3,5 millions en 2009. Les smartphones représenteront donc près de six ventes de téléphones mobiles sur dix.

L'institut explique l'engouement pour les smartphones par l'émergence des terminaux bas de gamme à moins de 200 euros qui représentent 39% des ventes. Le haut de gamme n'est pas en reste, l'étude indique que 36% des ventes sont représentées par des terminaux à plus de 400 euros. Sur ce segment, « les constructeurs rivalisent dans la course au toujours plus, notamment avec des tailles d'écrans qui dépassent 4,5 pouces. En six mois ces produits représentent déjà 13 % des ventes », analyse Myriam Saidi de GfK Consumer Choices.

Un autre levier du succès des smartphones souligné par l'étude est la multiplication des références. De 69 terminaux commercialisés en France au premier trimestre 2011, ce chiffre est passé à 118 début 2012. Néanmoins, 50% des ventes se concentreraient sur 10 modèles seulement. La sortie en mai du Samsung Galaxy S III ainsi que l'arrivée prochaine de l'iPhone 5 et de Windows Phone 8 devraient contribuer à cette concentration des ventes sur ces modèles-phare.

Si le succès des smartphones va grandissant, le nombre total de téléphones, smartphones et mobiles classiques confondus, reculera cette année de près de 9% à 22,5 millions d'unités, contre 24,3 millions en 2011 et 24,7 millions en 2010.

Au niveau mondial, iSuppli estimait mercredi que 2013 serait l'année où les smartphones dépasseraient les autres mobiles, avec 54% des ventes. Le marché français a pris un peu d'avance.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IFA : gros plan sur le X-View 3 de Thomson
Google met à jour l'application Sparrow pour iOS
Twitter offre aux annonceurs un ciblage par centres d'intérêt
La Poste Mobile annonce disposer de 554 000 abonnés
Vidéo : la I'm Watch made in Italy enfin à la rédac !
Amazon : un brevet pour la tablette à deux écrans recto-verso
CS6 : Adobe publie une liste des applications optimisées Retina
IFA : HTC Desire X, le haut de l'entrée de gamme
Oracle comble la faille de sécurité 0-Day sur Java 7
GNOMEbuntu prévu pour le mois d'octobre
Haut de page