Deux acteurs majeurs du jeu social règlent un litige à l'amiable

Par
Le 24 novembre 2010
 0
00fa000003775196-photo-zynga-logo.jpg
Nous parlions récemment d'effervescence pour décrire l'ambiance au sein du marché du jeu social (social gaming). Les éditeurs spécialisés dans les jeux pour Facebook (entre autres réseaux sociaux) et les téléphones mobiles ont en effet connu ces derniers temps plusieurs opérations majeures de fusions et acquisitions. Preuve de plus du caractère stratégique du marché, ce sont désormais les premières procédures en justice qui apparaissent.

Et pour l'une des toutes premières, on retrouve évidemment des acteurs majeurs. Zynga, éditeur du très populaire Farmville sur Facebook et désormais iOS, vient de régler à l'amiable un cas de vol d'employés et de documents.

Retour sur les faits : en 2009, Zynga attaque son rival Playdom, l'accusant d'avoir débauché plusieurs de ses employés de façon anti-compétitive, et d'avoir dérobé au passage des documents, notamment un « playbook » contenant des informations stratégiques sur la façon d'assurer la viralité - et donc le succès - d'un jeu. Un employé de Playdom a déjà été condamné pour la destruction de preuves.

Zynga et Disney (qui a racheté Playdom cet été) ont finalement réglé ce litige. Dans un communiqué commun, ils annoncent « avoir trouvé un accord confidentiel pour mettre un terme au différend. » Zynga a immédiatement communiqué de son côté, se déclarant « très satisfait de l'accord final. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top