Les Britanniques devront bientôt prouver leur âge pour accéder aux sites pornos

Bastien Contreras Contributeur
18 avril 2019 à 10h22
0
Pornographie

Au Royaume-Uni, une nouvelle loi va imposer aux sites pornographiques de (vraiment) vérifier l'âge de leurs visiteurs. Ceux-ci seront ainsi contraints de prouver qu'ils sont majeurs, via une pièce d'identité ou une carte bancaire.

Le gouvernement britannique a pris des mesures pour protéger les internautes mineurs. Pour la ministre du numérique, Margot James, « les contenus en ligne pour adultes sont accessibles bien trop facilement pour des enfants ».

Vous voulez accéder à un site porno ? Vous avez vos papiers ?

Par conséquent, le Parlement du pays a adopté, en 2017, une loi renforçant les contrôles à l'entrée des sites pornographiques. La nouvelle législation imposera donc aux internautes de justifier leur majorité pour pouvoir accéder à ces contenus. Concrètement, ils seront redirigés vers une page les invitant à entrer une adresse mail, un mot de passe et à envoyer un document prouvant leur âge. Il pourra s'agir d'une carte d'identité, d'un passeport, d'un permis de conduire ou d'une carte bancaire.

La loi entrera en vigueur à compter du 15 juillet prochain alors qu'elle était initialement prévue pour la fin de l'année 2018. Ce nouveau délai doit permettre aux sites concernés de se mettre en conformité. S'ils refusent, ils pourront s'exposer à un gel de leur système de paiement, voire à un blocage total sur le territoire.

Risques de fuites de données

Cette nouvelle mesure pourrait constituer un coup dur pour le trafic britannique de ces sites. Car au-delà des utilisateurs qui dissimulaient leur véritable âge, combien seront prêts à envoyer un document si sensible, uniquement pour du contenu pour adultes ? Les risques associés pourraient pousser certains internautes à la prudence.

D'autant que la question de la confidentialité des données demeure problématique. D'après l'Open Rights Group, organisation de défense des libertés individuelles : « Le gouvernement doit se structurer et légiférer en matière de protection de la vie privée ». Dans le cas contraire, l'exploitation de failles de sécurité pourrait conduire à la révélation d'informations compromettantes, directement associées à l'identité d'un utilisateur. « Les fuites de données pourraient être désastreuses. Et cela sera la faute du gouvernement », indique Jim Killock, directeur général de l'association.

Source : Mirror
15 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top