🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Test Lenovo Legion 5i Pro (2022) : un excellent PC portable gaming, tout simplement

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
11 janvier 2023 à 11h35
3
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-16
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Après un modèle 2021 de très haute volée, Lenovo revenait en début d’année avec un Legion 5i Pro « Gen 7 » évoluant seulement par petites touches pour ne pas bouleverser un équilibre déjà presque parfait. Avec un peu trop de retard à notre goût, nous voici enfin en mesure d’essayer ce nouveau modèle qui ne l’est plus tellement. L’occasion de vous dire tout le bien qu’on en pense… sans omettre d’évoquer ses quelques lacunes.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)
  • Écran QHD+ 16:10 et 165 Hz de bonne facture
  • Design convaincant, qualité d’assemblage de bon niveau
  • Performances robustes en 1080p et 1440p
  • Système de dissipation efficace en jeu (mais bruyant)
  • Trackpad réussi
  • Clavier honnête en bureautique, mais frustrant en jeu
  • Toujours pas de système d’identification biométrique
  • Autonomie maigrichonne et chargeur 300 W encombrant
  • La webcam toujours en 720p

Ne nous le cachons pas, tester le Lenovo Legion 5i Pro 2022 fin décembre, c’est s’y prendre (très) tard. Par la force des choses, nous n’avions pas été en mesure de recevoir ce modèle en prêt lors de son lancement au printemps, et c’est donc avec plusieurs mois de décalage que nous le testons. Un mal pour un bien, car si l’appareil devrait prochainement être remplacé par un nouveau modèle conjuguant (du moins on le devine) la 13ᵉ génération de processeurs d’Intel aux GeForce RTX 4000 mobiles de Nvidia, le modèle 2022 que nous avons fini par recevoir a l’immense mérite de voir son prix diminuer drastiquement alors que sa relève approche. Selon toute logique, Lenovo présentera, en effet, ses nouveaux PC portables gamer Legion lors du CES 2023, tout début janvier.

En attendant, voici la configuration matérielle du Legion 5i Pro (82RF00U1FR) que Lenovo France nous a fait parvenir :

Fiche technique Lenovo Legion 5i Pro (2022)

OS

Système d'exploitation
Windows 11

Processeur

Processeur
Intel Core i7-12700H
Type de processeur
14 coeurs / 20 threads
Fréquence du processeur
4,7GHz
Finesse de gravure
10nm

Mémoire vive

Taille de la mémoire
32Go
Type de mémoire
DDR5
Fréquence(s) Mémoire
4 800MHz
Nombre de barrettes
2
Nombre de slots mémoire libres
0

Graphismes

Carte graphique
Nvidia GeForce RTX 3070 Ti
Max-Q
Oui
Mémoire vidéo
8Go
VR Ready (réalité virtuelle)
Oui
Type mémoire vidéo
GDDR6

Écran

Taille de l'écran
16m
Taux de rafraîchissement
165Hz
Type de dalle
Dalle IPS
Type d'écran
LED
Résolution d'écran
QHD+
Format de l'écran
16/10
Dalle mate / antireflet
Oui
NVIDIA G-SYNC
Non
Écran tactile
Non

Stockage

Configuration disque(s)
SSD
Disque principal
1 To
Disque secondaire
1 slot M.2 NVMe
Lecteur optique
Aucun
Emplacement mSATA/M.2
M.2 (occupé)
Lecteur de carte mémoire
Aucun

Connectique

Connectiques disponibles
Ethernet - RJ45 Femelle, DisplayPort USB Type C, HDMI 2.1, Thunderbolt 4/USB-C, USB 3.2

Réseau sans-fil

Wi-Fi
Oui
Version Wi-Fi
6
Bluetooth
Oui
Version Bluetooth
5.1

Équipement

Webcam
Oui
Haut-parleurs
Intégrés
Clavier
Azerty
Clavier rétroéclairé
Oui - RGB
Pavé numérique
Oui
Lecteur d'empreinte digitale
Non

Caractéristiques physiques

Épaisseur
2,6m
Longueur
35,9m
Largeur
26,44m
Poids
2,49kg

Le Lenovo Legion 5i Pro est proposé à des tarifs oscillants entre environ 2 000 euros et près de 3 100 euros en fonction de la configuration choisie (les modèles les plus hauts de gamme sont notamment équipés d’un Core i9-12900H). À date, le modèle que nous avons sous la main est proposé à 2 009 euros sur le site officiel de Lenovo en France. Il profite par ailleurs de réduction assez fréquentes permettant de le trouver sur le net aux environs de 1 500 euros, tout du moins sur certaines périodes.

Notez enfin qu’une version AMD de l’appareil existe, comme l’an passé, sous l’appellation Legion 5 Pro (sans le « i »). On y trouve cette fois des configurations axées sur les puces AMD Ryzen 6000 H pour des prix plus contenus, allant de 1 500 à environ 2 400 euros d’après nos observations sur le site du fabricant.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-14
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Design : pas de grands changements (mais c’est pas plus mal)

Avec 35.9 × 26.44 x 2.6 cm pour 2.49 kg, le Lenovo Legion 5i Pro 2022 reprend à peu de chose près les mensurations du modèle 2021, pas de changement de ce côté donc… et pas de grand changement à reporter tout court sur ce dernier modèle en date. L’appareil parvient une nouvelle fois à loger une grande dalle de 16 pouces dans un châssis de 15 pouces et offre donc une compacité plutôt appréciable, même s’il reste plus transportable que portable à proprement parler. Rien de surprenant pour un laptop gaming.

Dans l’ensemble, on retrouve donc le design extrêmement efficace du modèle 2021, avec un châssis en aluminium brossé robuste et assemblé avec soin. Les pièces en plastiques sont parcimonieuses sur le Legion 5i Pro, principalement situées sur les flancs et l’arrière du produit, au niveau de ses grilles d’aération et sur les flancs. On en trouve aussi sur le pourtour de l’écran, mais sans jamais se montrer vilaines ou nuire au look plutôt flatteur de l’appareil. Sur le capot, le nom Lenovo en toutes lettres remplace le logo rétroéclairé qui s’y exhibait jusqu’à présent… et que l’on trouvait par contre plus élégant. Heureusement, ce changement reste anecdotique.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-13
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-18
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-17

Rien à dire de plus en la matière, Lenovo fait du bon travail pour nous proposer un appareil bien construit et attrayant. Ce constat s’étend à la connectique, qui évolue légèrement par rapport en l’an dernier en accueillant un port USB-C supplémentaire au détriment d’un port USB-A (3 ports désormais au lieu de 4 l’an passé).

En tout, on retrouve donc une prise Thunderbolt 4 et une prise USB-C 3.2 Gen 2 (supportant l’affichage en DisplayPort) sur le flanc gauche ; un port USB-A 3.2 Gen 1 et une prise casque Jack 3,5 mm sur le flanc droit ; un port USB-A 3.2 Gen 1, un port USB-A 3.2 Gen 1 « classique », un port USB-C 3.2 Gen 2 (prenant en charge l’alimentation et l’affichage en DisplayPort 1.4), une sortie HDMI 2.1 et une prise RJ-45 Ethernet à l’arrière. De quoi faire, avec en prime une répartition des ports un peu plus pratique qu’autrefois, ce qui est toujours bon à prendre. L’ajout d’un lecteur de cartes SD (absent) aurait par contre été une belle cerise sur un très beau gâteau.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-10
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-12
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-11
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Par rapport au modèle 2021, le clavier ne change pas d’un iota. On se trouve donc une nouvelle fois confronté à une expérience très honnête sans être inoubliable. Comprenez qu’en utilisation quotidienne, ou pour de la bureautique, tout va très bien : la frappe est assez douce et la course des touches relativement courte avec un retour ferme. Parfait pour taper du texte, d’autant que l’ensemble est silencieux et que l’on profite d’un pavé numérique tout à fait bienvenue. En jeu, il faudra toutefois quelques heures pour s’habituer à ce clavier qui manque un chouïa de confort et de précision sur les titres nerveux. Une nouvelle fois, nous sommes d’avis que Lenovo pourrait peaufiner sa formule pour se rapprocher des excellents claviers proposés par ASUS et Acer en matière de PC portables gaming.

Si vous aimez le rétroéclairage RGB, vous serez par contre servis, et l’on salue également la présence d’un grand trackpad, précis et efficace (bien qu’un peu bruyant). C’est très rare, à plus forte raison sur ce type de produits destinés à être utilisés avec une souris externe. Comme l’an dernier, Lenovo a par ailleurs la bonne idée de nous proposer un raccourci Fn+Q permettant de passer facilement d’un mode de performance à l’autre, avec en prime un code couleur sur le bouton de mise sous tension pour savoir en un coup d’œil quels sont les réglages appliqués. C’est tout simple, mais c’est commode, discret et malin.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-9
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-5
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-3
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Pour le reste, le Legion 5i Pro 2022 se passe une nouvelle fois de tout mode d’identification biométrique : pas de lecteur d’empreintes et pas de reconnaissance faciale non plus. C’est réellement dommage puisqu’il faudra se connecter à l’ancienne à chaque ouverture de session. On regrette également que Lenovo n’ait pas jugé bon d’améliorer la webcam de son produit, toujours bloquée en 720p. Elle fait l’affaire pour les échanges vidéo cela dit, et peut également être désactivée facilement à l’aide d’un curseur dédié, positionné sur le flanc droit du PC.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-2
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-24

Côté démontage, rien de nouveau sous le soleil : une fois la plaque inférieure du châssis retirée (elle est retenue par une petite poignée de vis cruciformes classiques), on peut remplacer facilement la mémoire vive (au format SO-DIMM), le SSD (au format M2 2280), le modem Wi-Fi et la batterie au besoin. Quant à l’indice de réparabilité du produit, il est limité à un score de 6,6/10.

Écran : une grande dalle IPS QHD+ parfaitement calibrée

Notre configuration était équipée d’une dalle IPS de 16 pouces QHD+ (2560 × 1600 pixels), au format 16:10 et capable de monter à une fréquence de 165 Hz. Cet écran est en mesure, d’après Lenovo, d’afficher à 100 % le spectre sRGB tout en atteignant une luminance maximale de 500 cd/m². Il est également certifié DisplayHDR 400.

Sur le papier, le Legion 5i Pro offre donc une expérience d’affichage solide… et c’est ce que nous avons pu confirmer à l’aide de notre sonde couplée au logiciel de mesures Calman Ultimate. Nos outils relèvent en premier lieu une luminance maximale de 522,6 cd/m², légèrement supérieure à celle annoncée par le constructeur, et plus que suffisante pour permettre une excellente lisibilité (d’autant que le revêtement anti-reflets de l’écran est efficace).

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-15
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Pour procéder au reste des mesures, nous avons activé le mode « non calibré » proposé par le logiciel X-Rite, installé par défaut sur le Legion 5i Pro. C’est en l’occurrence, celui qui offre les meilleurs réglages, avec une colorimétrie tout simplement parfaite. Le DeltaE descend alors à un indice de 2,8 (idéalement, il doit être égal ou inférieur à 3 pour permettre une restitution fidèle des couleurs), tandis que la température de l’écran se limite à 6 465 kelvins (nous sommes ainsi à deux doigts des 6 500 kelvins du standard vidéo). En d’autres termes, les couleurs sont parfaitement fidèles, la température de l’écran est idéale et la calibration ne souffre d’aucun défaut notable.

Pas de surprise par contre en ce qui concerne la couverture des principaux espaces colorimétriques : le spectre sRGB est supporté à 96,5 % d’après nos outils, tandis que le gamut DCI-P3 est pris en charge à hauteur de 73,2 %. Nous sommes ici sur des valeurs correctes sans être éblouissantes, parfaitement typiques sur un type d’appareil qui vise les joueurs et non les professionnels de l’image. Enfin, le contraste est pour sa part limité à un ratio de 1405:1. Là aussi, c'est bien sans être exceptionnel. On sait que la technologie IPS peut faire mieux.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-1
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-7

Dans l’ensemble, Lenovo nous délivre quoi qu’il en soit un écran plus que satisfaisant, offrant une qualité d’image de très bon niveau sur le Legion 5i Pro. Parfait pour profiter de ses jeux et films préférés dans de très bonnes conditions. On salue aussi le choix d’une définition QHD+, permettant d’afficher une bonne densité de pixels sur cette grande diagonale de 16 pouces, ainsi que la réactivité du rafraîchissement 165 Hz. Le format 16:10, lui, n’apporte pas grand-chose en jeu, mais se montre extrêmement agréable en utilisation bureautique. Il reste donc réellement pertinent, même sur un produit très typé gaming… malgré ce que d’autres constructeurs peuvent en dire.

Performances : une bonne dose de puissance, mais qu’en est-il de la chauffe ?

Avec son Intel Core i7-12700H (14 cœurs / 20 threads cadencés à un maximum de 4,70 GHz, 24 Mo de cache, 45 W de TDP) et sa RTX 3070 Ti (150 W de TGP), notre Legion 5i permet de pousser peu ou prou tous les potards graphiques à fond sans trop se poser de questions en jeu. Un luxe quand on joue en définition native QHD+ (2560 par 1600 pixels). Preuve en est avec les deux titres que nous avons lancés sur notre unité de test : Cyberpunk 2077 et A Plague Tale : Requiem. Deux jeux visuellement réussis et particulièrement gourmands en ressources.

Sur le premier, en QHD+, avec avec l’ensemble des options graphiques en ultra, y compris le ray tracing, et le DLSS en Auto, nous obtenions un framerate oscillant entre 45 et 55 FPS en fonction des environnements parcourus et de la nervosité des scènes jouées. En désactivant le ray tracing, il était alors possible de jouer à plus de 60 images par seconde dans la plupart des cas. Sur A Plague Tale : Requiem, le constat est même encore meilleur. En maintenant la définition QHD+ et en adoptant les réglages les plus élevés, nous étions en mesure d’animer le titre avec une fluidité sans faille et un framerate compris de 80 à 110 FPS en fonction, là aussi, des environnements visités.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-4
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Pour proposer ces solides performances sur la durée, le système de dissipation se doit d’être à la hauteur… et c’est globalement le cas. S’ils sont bruyants en pleine charge, les deux ventilateurs du Legion 5i Pro font le job pour maintenir les températures du châssis à un niveau acceptable. Au toucher, impossible de reprocher quoi que ce soit à Lenovo. Le clavier, la charnière ou même le dessous de l’appareil sont tout juste tiède, même après plus d’une heure de charge intensive.

Quand on regarde dans le détail, on déchante par contre un peu concernant les températures observées côté CPU. Lors d’un stress test sous AIDA64 elles oscillent entre 88 et 95 degrés, avec quelques brèves pointes à 100 degrés. Le thermal throttling est donc d’actualité, mais reste heureusement marginal. Dans l’ensemble, les fréquences du processeur sont bien tenues, à plus de 3,60 GHz en moyenne dans le cas présent. En jeu, le constat est par ailleurs plus positif. La chauffe est, en effet, nettement plus contenue, avec un CPU à 75-80 degrés et un GPU à un peu plus de 70 degrés en moyenne sous Cyberpunk 2077.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-20
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Dans les benchmarks, le Legion 5i Pro se défend également très bien, suffisamment pour se classer plutôt en haut de tableau des appareils gaming testés par nos soins en 2022. Sur 3D Mark Time Spy, le 5i Pro et sa RTX 3070 Ti recueillent ainsi un score GPU de 5 836 points. C’est excellent, mais cela reste légèrement en dessous des 5 921 points glanés par le MSI Raider GE76 2022, avec le même GPU. Nous sommes toutefois nettement au-dessus des 5 351 points collectés sur le même outil par le Legion 5 Pro cuvée 2021 (doté pour sa part d’une RTX 3070 « classique » en 140 W).

Sur CineBench R23 cette fois, nous recueillons 1771 points en calcul single-core pour le Core i7-12700H de notre 5i Pro 2022, contre 17 839 points en multi-core. La prestation est robuste, mais avec le même CPU, le MSI Raider GE76, toujours lui, prenant pour sa part un peu d’avance en single-core avec 1806 points, tout en se limitant par contre à 16 304 points « seulement » en calcul multi-core.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-22
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-21

Côté SSD, notre 5i Pro 2022 mise enfin sur une barrette M.2 de 1 To capable de monter, sur CritstalDiskMark, à 6735,75 Mo/s en lecture et 4896,36 Mo/s en écriture. De bonnes vitesses de transfert, plus que suffisantes au quotidien, mais sans toutefois être au top niveau de ce que l’on peut attendre en écriture.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-23

Autonomie : pas de (bonne) surprise, mais une charge rapide efficace

Comme la vaste majorité des PC portables gaming, le Legion 5i Pro 2022 est une bille en ce qui concerne l’autonomie. L’appareil profite bien d’une batterie de 80 Wh, loin d’être ridicule, mais la gourmandise de ses composants a vite raison de l’énergie emmagasinée… même lorsque le mode iGPU est activé. Pour rappel, ce dernier a pour effet de couper automatiquement la carte graphique dédiée lorsque le PC fonctionne sur batterie. On passe alors sur la partie graphique Iris Xe intégrée au Core i7-12700H. En théorie, cette fonction permet de booster l’autonomie puisque cette partie graphique est infiniment moins énergivore que la RTX 3070 Ti.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-6
Lenovo Legion 5i Pro (2022)-8

Sur le 5i Pro on ne peut toutefois pas dire que les résultats soient à la hauteur de nos attentes. En lecture vidéo sur YouTube, avec le rétroéclairage du clavier coupé, le mode de dissipation silencieux activé (pour passer en meilleure efficacité énergétique), la luminosité de l’écran à 100 % et un casque branché, nous avons vu l’ordinateur s’éteindre au bout de 4 heures 30 tout juste.

Pour compenser cette autonomie fébrile, Lenovo compte sur une fonction de charge rapide accessible depuis l’utilitaire Lenovo Vantage. D’après nos observations, ce mode permet de recouvrer 82 % d’autonomie récupérée en tout juste 30 minutes de charge sur le bloc 300 W fourni. La charge compète est recouvrée en un peu plus de 50 minutes sur secteur. C’est efficace, mais cela aura à long terme un impact négatif sur la « santé » de la batterie.

Lenovo Legion 5i Pro (2022)-19
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Audio : prévoyez un casque…

Nous n’avons malheureusement pas grand-chose d’intéressant à rapporter au sujet des haut-parleurs installés sur les flancs du Legion 5i Pro. Tous deux disposent d’une puissance de 2 W et serviront essentiellement en dépannage pour regarder quelques minutes des vidéos en ligne, inutile d’en attendre beaucoup plus.

En jeu ou pour toute autre activité nécessitant un minium de confort ou de qualité sur le plan audio, il faut passer par la prise casque ajoutée sur le côté droit du laptop. Cette dernière, comme souvent, diffuse un son clair, précis et puissant. À l’oreille, nous n’avons rien à lui reprocher.

Lenovo Legion 5i Pro 2022, l’avis de Clubic :

8

Inutile de tergiverser, le Lenovo Legion 5i Pro 2022 est un excellent ordinateur portable gaming. Son seul réel défaut, c'est qu’il sera vraisemblablement remplacé sous peu par un nouveau modèle, équipé des nouveaux processeurs Intel de 13ᵉ génération et des nouvelles RTX 4000 mobiles fournies par NVIDIA.

Cela ne rend pas pour autant inintéressante la présente mouture de l’engin. Non seulement les performances offertes et la qualité d’affichage de l’appareil sont incitatives, mais son prix tend sérieusement à baisser. Globalement, Lenovo nous livre ici un produit réussi à presque tous les niveaux, mais qui mériterait de se bonifier sur quelques points pour faire encore meilleure impression.

On regrette ainsi que le clavier ne soit pas plus confortable et précis en jeu, et que Lenovo ne nous propose toujours pas de lecteur d’empreintes digitales (ou de reconnaissance faciale). Espérons que cela sera réglé avec le modèle 2023 que nous attendons désormais de pied ferme.

Les plus

  • Écran QHD+ 16:10 et 165 Hz de bonne facture
  • Design convaincant, qualité d’assemblage de bon niveau
  • Performances robustes en 1080p et 1440p
  • Système de dissipation efficace en jeu (mais bruyant)
  • Trackpad réussi

Les moins

  • Clavier honnête en bureautique, mais frustrant en jeu
  • Toujours pas de système d’identification biométrique
  • Autonomie maigrichonne et chargeur 300 W encombrant
  • La webcam toujours en 720p

Design 8

Écran 8

Performances 8

Autonomie 5

Prix 7

Concurrence : quelles alternatives au Lenovo Legion 5i Pro ?

MSI Raider GE76 (12UGS)
Amazon 3307,30€ Voir l'offre
Grosbill 2999,99€ Voir l'offre
Cybertek 3099,99€ Voir l'offre
Cdiscount 3136,35€ Voir l'offre
Fnac marketplace 3197,38€ Voir l'offre
Voir plus d'offres
Les plus
  • Le duo i7-12700H / RTX 3070 Ti qui fait des étincelles
  • Design convaincant, bonne qualité d’assemblage
  • Bon clavier et trackpad efficace (mais petit)
  • Connectique complète, haut-parleurs viables, webcam 1080p
Les moins
  • Écran insuffisant à ce niveau de prix (1080p seulement, calibration à revoir, contraste piteux…)
  • Chauffe trop importante sur le CPU
  • Système de dissipation bruyant
  • Tarif prohibitif

Impression mitigée que dégage cette nouvelle version du 17 pouces haut de gamme de MSI.

D’un côté, la marque nous offre une fois encore un châssis bien pensé, orné d’un excellent clavier, d’une connectique au poil et d’un très bon niveau de finition. Difficile par ailleurs de rester insensible aux performances insolentes de l’appareil, qui combine l’un des meilleurs processeurs du moment à l’une des cartes graphiques mobiles les plus rapides du marché à date.

De l’autre, le GE76 Raider fait pale figure sur le plan de l’affichage, avec une dalle LCD IPS mal calibrée et faiblement contrastée. Le seul véritable « atout » de cet écran est à chercher du côté de son infernale fréquence de rafraîchissement. Mais les 360 Hz qu’il offre sont-il à ce point attractifs face à une dalle 144 ou 165 Hz plus classique ? On vous laissera juges. Certes MSI, propose bien une meilleure dalle en option (QHD, 100% DCI-P3 et 240Hz sont au menu), mais pour un prix qui s’envole. Rappelons que le modèle que nous avons testé était déjà affiché à plus de 3000 euros.

Au delà de cet écran décevant, l’appareil déçoit aussi sur le refroidissement. Face à la concurrence, MSI reste sur un système de dissipation qui se repose peut-être un peu trop sur ses lauriers… là où la concurrence redouble d’efforts et d’ingéniosité (grosses chambres à vapeur, métal liquide, dissipation à trois voire quatre ventilateurs…).

Acer Nitro 5 (2022)
Les plus
  • De solides performances en 1080p
  • Système de dissipation efficace…
  • Un châssis plus élégant et mieux conçu que par le passé
  • Bon clavier RGB et connectique complète
  • Emplacements M.2 et 2,5 pouces disponibles
Les moins
  • Un écran IPS pas assez lumineux, aux couleurs trop froides
  • … mais très bruyant
  • Webcam, haut-parleurs et trackpad vraiment anecdotiques
  • Autonomie dérisoire (3 à 4 heures seulement)

À défaut d’être parfait, le nouveau Nitro 5 fait exactement ce qu’on attend de lui : il nous offre une bonne expérience globale à un prix raisonnable sur un marché souvent marqué par des positionnements tarifaires exubérants. Avec une fourchette de prix comprise entre 1200 et 1700 euros, l’engin « accessible » d’Acer se démarque face à ses nombreux concurrents par un design relativement soigné, une qualité d’assemblage nettement améliorée par rapport aux précédents modèles et par de solides performances. On apprécie aussi l’efficacité de son système de dissipation. Pragmatique, ce dernier ne s’embarrasse pas à ménager nos oreilles et préfère le bruit décomplexé aux températures trop élevées qui brideraient vite les composants. Une bonne chose d’après nous.

Acer se rate par contre sur l’écran, a fortiori sur notre unité de test. Les meilleures configurations du Nitro 5 se limitent en effet à une dalle IPS 1080p assez décevante car insuffisamment lumineuse. Une marge de progression est clairement possible de ce côté, tout comme du côté de l’autonomie… même s’il est clair que la vocation du Nitro 5 est de rester bien en place sur un bureau, plutôt que de nous accompagner dans tous nos déplacements.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
pagnelli
Bonjour Merci pour cette analyse j’ai la version 2021 de ce Lenovo et j’en suis très satisfait on la trouve aujourd’hui aux alentours de 1000 €
louchi
Ouais, 2150 euros pour un laptop, faut oser. Mais il doit y avoir un marché (que je ne connais pas bien, on va dire)
julla0
Certainement le marché des gens qui ont peu de places ou ne veulent tout simplement pas de grand bureau avec écran et fauteuil mais juste un portable en fait…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test JBL Tour One M2 : un casque haut de gamme réussi moins cher que la concurrence ?
Test Apple HomePod (2023) : retour en fanfare pour l'enceinte connectée d'Apple ?
Test Dell XPS 13 2-en-1 2022 : la Surface Pro 9 peut-elle dormir sur ses deux oreilles ?
Test JBL Tour Pro 2 : des écouteurs pas tout à fait matures, mais aux innovations prometteuses
Test Elgato Facecam : que vaut son
Test G.Skill Trident Z5 RGB DDR5-6800 CL34 : et la DDR5 se transforme en fusée !
Test Intel Core i3-13100F : que vaut l'entrée de gamme de Raptor Lake ?
Test Polar Ignite 3 : une montre connectée sport tout en élégance
Test Sony DualSense Edge : la manette ultime pour la PS5 ?
Test QNAP TS-464 : un NAS performant, évolutif mais trop complexe ?
Haut de page