🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Voilà à quoi ressemble le premier PC portable Russe, le Bitblaze Titan BM15 (et c'est pas fou)

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
11 juin 2022 à 10h32
80
Bitblaze Titan BM15 © Gizchina
© GizChina

Une machine conçue et fabriquée en Russie, mais qui aura toutes les peines du monde à rejoindre notre guide des meilleurs portables.

En réponse à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, de nombreux pays occidentaux ont entrepris d'isoler économiquement Moscou avec des conséquences immédiates sur le secteur des semi-conducteurs et, par extension, de l'informatique.

Des spécifications en apparence classique

Depuis déjà plusieurs années, la Russie cherchait à développer sa propre industrie du semi-conducteur. Dès 2015, l'entreprise Baikal Electronics a ainsi présenté ses premiers résultats en la matière avec le processeur Baikal-T1 auquel plusieurs versions ont succédé.

Bitblaze Titan BM15 © Gizchina
© GizChina

Sans doute une évolution de ce « T1 », c'est un processeur baptisé Baikal-M qui est au cœur du Bitblaze Titan BM15. Pensée, conçue et fabriquée par la société russe Promobit, cette machine devient le premier ordinateur portable made in Russie.

Sur le papier, il s'agit d'un PC assez classique avec 16 Go de mémoire vive pour épauler le processeur et un SSD de 512 Go. Il est question d'un écran avec dalle IPS 1 080p de 15,6 pouces, d'une batterie de 6000 mAh et la connectique comprend Bluetooth, HDMI, RJ45, USB et Wi-Fi.

Un processeur en 28 nm

En y regardant de plus près, il n'y a pas vraiment de quoi s'extasier. En effet, à en croire les (rares) informations qui circulent autour du Baikal-M, il s'agit d'un processeur gravé par TSMC selon le procédé 28 nm et sa fréquence maximale est de 1,5 GHz.

Bitblaze Titan BM15 © Gizchina
© GizChina

Il est conçu autour de huit cœurs Cortex-A57 auxquels est associée une solution graphique Mali-T628 MP8 capable d'une fréquence de 750 MHz. Côté mémoire, le double-canal est pris en charge pour de la DDR3-1600 ou de la DDR4-2400. Une chose est sûre, la machine ne sera pas un foudre de guerre côté performances.

La consommation ne semble pas si réduite, à 35 Watts. L'annonce évoque l'utilisation de logiciels alternatifs avec les OS Astra Linux ou Alt Linux et il est évoqué une production de 1 000 exemplaires seulement « dans les prochains mois » pour un prix de 100 000 à 120 000 roubles (1500 à 1800 euros). Simple pour personne l'indépendance informatique…

Source : GizChina

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
80
59
jedig73
Faut pas se moquer !! qui, meme en Europe est capable de fabriquer un processeur de sa propre conception ??? Certainement pas la France je pense… Deja faire ca, meme si c’est pas un proc qui tient pas la route face aux M1 d’Apple ou des derniers core Ix de chez intel, c’est deja pas mal…
SPH
« Un processeur en 28 nm »<br /> Waouw, quelle régression ! (je sais, c’est leur premier processeur fait maison)<br /> Ils savent faire des missiles mais pas des portables
twopheek
Belle performance effectivement. On sait faire pareil en Europe ?
max6
Sauf qu’ici il n’y a pas d’indépendance puisqu’ils font graver la puce par un tiers qui n’est pas sur leur territoire et qui ne leur appartient pas.
gamez
mdr, si leurs engins et équipements militaire lourds sont manoeuvrés par ces futurs pc, ca promet
kervern
processeur ARM (cortex et Mali) fondu par TSMC (taiwan) on est loin d’un CPU russe <br /> sachant qu’il est maintenant interdit d’importer cpu de + 25 Mhz en russie, je sais pas ou est la position russe, mais comme taiwan est dite région chinoise mais sous speudo protectorat américain…
gothax
Les drones américains qui équipent l armée française au Sahel sont pilotés par des interfaces XP… Tout est relatif<br /> Pour revenir au sujet, cela prouve qu’un pays ou une région quand elle veut elle peut… Je pense a l europe
kplan
Certains pensent sérieusement qu’on devrait en tirer des leçons ? Mais quel intérêt ? Fabriquer nous-même des ordinateurs alors qu’on n’a même pas les matières premières ?<br /> Quelqu’un croit vraiment qu’on n’a aucune compétence ni connaissance des procédés de fabrication de ce type ou que les seuls ingénieurs capables de concevoir des puces sont uniquement chinois, taïwanais, coréens ou américains ?<br /> C’est fou d’aimer se flageller à ce point et d’en venir à mépriser son pays avec des arguments aussi pauvres.<br /> On se croirait revenu à l’époque soviétique où en entendait des gens dire à quel point leur isolement les rendaient forts en tout. L’avenir est à la paix et à la collaboration internationale. La Russie, tout comme le reste du monde est tributaire de cette collaboration. L’isolement nous appauvrit tous.
phil995511
Un PC russe à CPU ARM gravé par TSMC… cherchez l’erreur
daerlnaxe
euh, si tu ne comprends pas qu’il faut essayer d’être leader des technologies de pointe plutôt que de faire du service à la personne il y a un soucis je pense. Je ne veux pas être offensant c’est juste que je ne vois pas comme le dire sans être cassant. Et oui nous avons perdu un temps considérable, des technologies, et oui on est dans la mouise et c’est pas terminé… on a sacrifié notre industrie, notre leadership.<br /> Entre conception et fabrication il y a un fossé, et c’est grave de ne plus savoir concevoir. Fabriquer, ça dépend… Il y a une perte de savoir faire mais ça peut se résoudre. Il ne faut pas penser que « client », demande toi ce que tu vas proposer en échange quand tu ne sais plus faire des technologies de pointe, si c’est pour proposer de lever le coude en terrasse, malheureusement n’importe quelle autre nation peut le faire, et pire, la concurrence est si rude qu’il faudra se mettre à genoux pour tenir la comparaison.
Peggy10Huitres
Un Vrai Titan, pas de quoi faire tourner Kaspersky …<br /> Bon on se moque, mais c’est juste pour rire, en vrai c’est presque pas mal …
Pernel
STMicro pourrait en être capable (après je ne vois personne d’autres)
nicgrover
« il s’agit d’un processeur gravé par TSMC »<br /> Ce n’est pas un produit russe…
SPH
Oui, en +
Yorgmald
Dans cette logique il n’y a pas grand chose d’américains non plus.
max6
quelles compétence ont-ils donc, le processeur est un désige ARM qui est une socièté Britanique donc absolument pas Russe et la gravure est faite par TSMC qui est une socièté tawanaise n’est pas non plus Russe.<br /> Pour résumé ils ont assemblé en Russie un portable avec des pièces et des brevets venant de plusieurs pays et sociétés non Russes.<br /> Je suis sûr qu’en cherchant bien on doit pouvoir trouver une usine d’assemblage en Europe aussi parce que ce n’est que cela.
bmustang
c’est bien de le préciser pour ceux qui lisent un article sans le comprendre.<br /> c’est sans aucun doute et même très clair, que les blocs communistes veulent leur indépendance, une nouvelle ère commence son chemin, il va falloir s’y habituer.
MattS32
jedig73:<br /> qui, meme en Europe est capable de fabriquer un processeur de sa propre conception ???<br /> En l’occurrence ce CPU n’est pas de conception Russe, mais justement de conception… européenne de l’ouest. Puisqu’il s’agit d’un ARM Cortex, même pas un ARM custom, et encore moins un CPU conçu from scratch…<br /> Donc oui, un CPU comme ça, en Europe, on saurait le faire. Et en plus, on saurait même le fabriquer (par exemple l’usine STMicro de Crolles serait capable de produire des CPU 28nm, l’usine peut faire du 28nm depuis une dizaine d’année… et d’ailleurs STMicro produit bel et bien des puces à base de Cortex A57), alors que la Russie le fait fabriquer en Asie par TSMC.<br /> "Certainement pas la France je pense… "<br /> Oh que si. Prendre les plans fournis par ARM et les confier à un fondeur, on saurait faire en France. Et surtout, on saurait même le faire avec un fondeur français, qui fabriquerait dans une usine française.<br /> Et le projet de CPU ARM européen (et principalement français en fait) de SiPearl est autrement plus ambitieux que ce CPU « russe »… Un CPU ARM custom (pas un Cortex), conçu dans l’UE (deux implantations en région parisienne, dont le siège de la société, deux autres implantations en France, à Grenoble et Sophia-Antipolis, une à Duisbourg en Allemagne et une à Barcelone), probablement fabriqué à terme dans l’UE (il y a STMicro et Infineon parmi les partenaires de SiPearl dans le cadre de l’European Processor Initiative, mais dans un premier temps c’est TSMC qui va le fabriquer), et avec des performances de premier plan, puisque destiné non pas à équiper des PC portables anémiques, mais des supercalculateurs. Et c’est pas du vent, puisqu’ils ont notamment signé avec nVidia et Intel pour proposer des solutions communes, utilisant le CPU SiPearl et des accélérateurs nVidia ou Intel, et avec HP pour la production de calculateurs.
dack1
Yorgmald:<br /> Dans cette logique il n’y a pas grand chose d’américains non plus.<br /> Intel a pas mal de Fab aux états-unis.
kplan
Qu’est-ce que je ne comprends pas ? <br /> On a justement toutes les compétences pour le faire. Ce que je pointe du doigt c’est notre dépendance concernant les matières premières et notre intérêt à nous lancer dans cette aventure face aux pays qui sont déjà parfaitement équipés pour le faire.<br /> Cet ordi « russe » c’est de la com, de la bonne vieille propagande.<br /> Intel fabrique des chipsets graphiques depuis toujours mais avant de se frotter à Nvidia et AMD, il ont dû bosser sérieusement et longtemps. Et s’ils ont pu le faire c’est parce que c’est Intel. Difficile de lancer un nouveau « Bull » en France ou en Europe bien qu’on ait les compétences ou les usines.<br /> En revanche on est à la pointe dans la fabrication d’armes ou dans l’aéronautique. Mais difficile de faire ça avec de l’acier français, du plastique français ou des semi-conducteurs issu des mines françaises.<br /> Je suis entièrement d’accord avec toi sur le problème de la désindustrialisation, on doit proposer quelque chose, en particulier parce qu’on a des compétences à revendre. Alors quand je lis « c’est pas en France qu’on ferait ça ! », je me demande à la fois pourquoi et pourquoi pas? Et je m’interroge à savoir pourquoi certains d’entre nous nous prennent pour des losers en comparaison des russes…
Fantomefx
Comme Taïwan a bloqué l’envoi de puce de plus de 25Mhz et que ce cpu et fabriquer par TSMC, les russes sont dans la sauce quoi qu’il arrive, fin du débat
dFxed
@Passion1<br /> A quel moment le fait que ce soit un voisin (étranger ?) qui nous aide à fabriquer, concevoir ou cultiver quelque chose cela devient il un problème ?<br /> Quand on commence à vouloir se replier sur sois même.<br /> Le sens de l’histoire a déjà montré et continue de le faire, qu’en s’isolant, c’est contre productif pour tous.<br /> Alors oui, si demain on veut envahir l’Espagne ça sera un problème, mais est-ce la nos plans pour demain ?<br /> Et non, la tendance actuelle de l’accroissement des emplois dit de service n’est pas que locale. La Chine et les états unis ont la même évolution, qui provient de l’automatisation croissante tous azimuts.
DrGeekill
Je savais bien que j’avais un truc de cette marque, Baïkal. C’est un fusil à plomb
Maestria
MattS32<br /> Les Russes conçoivent le processeur c’est un grand pas peu importe le lieu de fabrication dans un premier temps et le projet SiPearl n’est pas le seul projet européen, puisque l’Espagne va se doter d’une industrie des puces pour être autonome dans ce domaine stratégique (11 milliards d’euros d’investissements) trois projets différents et trois entreprises espagnoles sont en train de les concevoir, des puces photoniques, des puces au graphene et un géant de la céramique qui va concevoir ses propres puces en interne. l’heure est a l’autonomie technologique des pays souverains, ce que vont faire les russes et les espagnols, la démondialisation est en marche, arrêtez de croire que seuls les américains et les asiatiques sont capable de le faire, c’est juste une question de volonté politique et de budgets adéquats.
fg03
C’est louable mais ridicule vu qu’en plus ils délèguent à TSMC la fabrication.<br /> Je pensais qu’au moins ils faisaient tout eux-mêmes.<br /> Pendant qu’ils y étaient ils auraient du écrire façon Apple « designed in Russia » :o)
daerlnaxe
ok alors j’avais mal compris, ton introduction m’a fait penser que tu pensais que de toute manière on ne pouvait pas le faire. Si c’est que pour les matières premières là ok (je préfère ).<br /> Pour l’ordi Russe je pense que c’est un peu plus, ils ne veulent plus de dépendance avec les USA. Les Chinois aussi commencent à se lancer, c’est pas au top à l’arrivée mais c’est sûr que déjà la Chine a plus de l’expérience et peut mieux arriver via le rétro. Après se frotter aux deux gros monstres je ne sais même pas si les Russes l’envisagent.<br /> Je suis totalement d’accord avec ton dernier paragraphe en prime on nous vend de l’Europe sans cesse, c’est justement là où il y aurait des choses à faire mais faut croire qu’on aime bien avoir des systèmes à deux vitesses.
daerlnaxe
A ceci prêt que justement nous n’automatisons pas ou très peu. Que la France se désindustrialise comme c’est souligné, c’est factuel. Même l’industrie du médicament a pas mal mis les voiles. Je ne sais plus de quand date l’article mais on montrait en 30 ans la chute vertigineuse de l’industrie en France. On se tourne vers un secteur dans lequel on ne rivalisera jamais avec des pays émergents, il nous faut de la technologie de pointe.<br /> En outre j’attire l’attention qu’il y a un virage à prendre sur le quantique et ça sera pas dans 50 ans, mais d’ici 5-10 ans. Si on le loupe le fossé sera colossal, et bien plus grave qu’avec les puces actuelles.
jeanlain
Si tu penses être le seul à t’inquiéter de quelque chose (quoique ce soit), faut commencer à se poser des questions.<br /> Est-ce qu’il est plus logique que tu sois le seul à détenir la vérité face à 67 millions de personnes, ou l’inverse ?
jeanlain
Ils n’ont pas conçu le processeur, c’est ARM qui l’a fait.<br /> Baikal a pris une licence ARM, et intégré des cores déjà tous fait dans un package. Ils n’ont pas rien fait, ça demande de bonnes compétences, mais ça n’est absolument pas comparable avec « concevoir un processeur »…
MattS32
Maestria:<br /> Les Russes conçoivent le processeur c’est un grand pas peu importe le lieu de fabrication<br /> Non, tu n’as pas compris ce que j’ai expliqué. Ils n’ont pas conçu le processeur. C’est écrit noir sur blanc dans l’article : c’est un ARM Cortex A57 avec un GPU ARM Mali T628. C’est donc un processeur de conception anglaise (si on se réfère au siège social de ARM).<br /> Maestria:<br /> arrêtez de croire que seuls les américains et les asiatiques sont capable de le faire<br /> Je sais pas où tu as compris ça dans mon propos. Ce n’est absolument pas ce que j’ai dit.<br /> daerlnaxe:<br /> Je suis totalement d’accord avec ton dernier paragraphe en prime on nous vend de l’Europe sans cesse, c’est justement là où il y aurait des choses à faire mais faut croire qu’on aime bien avoir des systèmes à deux vitesses.<br /> On aime surtout ne pas être au courant de ce qu’il se passe… Car justement en UE on a des projets côté CPU, qui vont bien plus loin que juste rebrander avec un nom couleur locale un CPU ARM…<br /> daerlnaxe:<br /> Que la France se désindustrialise comme c’est souligné, c’est factuel.<br /> C’était factuel. La France s’est désindustrialisée jusqu’à 2015. Depuis, le nombre d’usines en France est reparti légèrement à la hausse, et ça tend même à s’accélérer.
Maestria
Avec les restrictions il y’a d’autres alternatives, développer des processeurs à partir de zéro sur des architectures ouvertes RISC-V, MIPS ou VLIW. Baikal a déjà des puces MIPS (Baikal-T ) et cela prendrait 2 ou 3 ans. cout (1 milliard de roubles). les alternatives ne manquent pas, en Espagne il y’a par exemple une fonderie pour la production de semi conducteurs en Graphene qui se trouve au pays basque et ce sont les numéros un mondiaux dans ce domaine (Graphenea).
dFxed
L’industrie, c’est bien, mais résumer le tissu entreprenarial a l’industrie, c’est passer a côté de tout.<br /> Les centres de recherche, il en faut pour que l’industrie fonctionne, l’agriculture, il en faut pour qu’on mange, les administrations il en faut pour que tout fonctionne…<br /> La vérité, c’est que l’industrie c’est sale, et on est bien content que ce soit nos voisins qui s’en chargent. Est-ce que pour autant il faut pas miser dessus, bien sûr que non. Mais ce n’est pas le seul secteur porteur d’emploi.
Khonar_LeBarban
Les choses changent. Intel promet une gigafactory en Allemagne, par exemple<br /> Côté théorique et conception, on a tout ce qui faut en Europe, et aussi en France.<br /> Le problème, c’est la rentabilité. Quand c’est pour les états, ça passe, puisque c’est du militaire, donc la souveraineté est comprise dans le prix.<br /> Mais pour du civil, tout le monde tousse quand on fait du cher et pas au top.<br /> Mais pour faire quoi, me direz-vous ?<br /> 1/ jouer 2/ Partager et voir des vidéos de chats (ceux pour les adultes, ceux pour les enfants) ou des vidéos d’égocentriques qui nous annoncent tout et son contraire 3/ loin derrière…créer, travailler…etc.<br /> Le modèle présenté est un PC. Un client léger, quoi.<br /> A-t-on VRAIMENT besoin d’un PC pour faire 1 et 2 ? Un chromebook d’il y a 7 ans le fait encore très bien (notamment sous GalliumOS). Surtout avec une connexion internet fibrée qui permet d’utiliser un serveur pour faire le calcul intensif si besoin.<br /> BREF, tout ceci n’aura plus aucun sens dans quelques années, quand les ressources naturelles seront rares pour tout le monde.
Khonar_LeBarban
Si les Français avaient une éducation économique et patrimoniale décente, ils voteraient pour des politiques qui defendent les entreprises (seules créatrices d’emplois et de richesses taxables). Or en France, peu d’entre eux s’y connaissent vraiment en économie.<br /> La France désindustrialisée est la conséquence de l’acharnement des politiciens français à créer et surtout garder l’Euro. Cela a permis à l’Allemagne, dans un pari audacieux et payant de jouer seule contre ses « partenaires » européens. France et Italie ont été décimés par cette stratégie.<br /> Maintenant, les usines qui reviennent…qui veut aller à l’usine travailler, alors qu’on nous bassine avec la startup nation ? OK Elon Musk est un industriel, mais les technos de ses entreprises reposent sur un savant mix d’engineering.<br /> Les usines d’aujourd’hui, ce ne plus Charlie Chaplin des Temps Modernes. On y mange par terre. Les robots font tout. A part les ingénieurs qui conçoivent ces lignes de production avec des machines allemandes, et quelques techniciens pour les maintenir, ça fait pas beaucoup d’ouvriers et d’emplois créés.<br /> Mais au moins, si on a accès aux matières premières, on peut produire pour nous-même.
daerlnaxe
Non on n’aime pas ne pas être au courant je lis régulièrement la presse et je suis sur Developpez entre autre donc si t’as des sources au lieu de te lancer dans des accusations hasardeuses ça sera plus productif. Quant à ta réindustrialisation idem, c’est marrant c’est mon secteur depuis +15 ans autant sur le terrain qu’en BE. On est a peu près dans les 14%, les politiques ne sont pas du tout incitatives, et c’est certainement pas le covid qui a aidé, entre le marché bien ouvert les contraintes imposées CE qui ne satisfont pas pourtant nos critères de qualité et qui font concurrence.<br /> Et pour revenir aux CPU etc, si tu parles du projet de fonderie entre ce qui est annoncé et ce qui se fera il va se passer du temps.
MattS32
daerlnaxe:<br /> Non on n’aime pas ne pas être au courant je lis régulièrement la presse et je suis sur<br /> Developpez entre autre donc si t’as des sources au lieu de te lancer dans des accusations hasardeuses ça sera plus productif.<br /> J’en ai parlé plus haut, en donnant le nom : European Processor Initiative, et notamment la start-up SiPearl qui se charge dans ce cadre de la conception d’un CPU ARM destiné aux calculateurs (CPU Rhea).<br /> daerlnaxe:<br /> Quant à ta réindustrialisation idem<br /> Là j’ai donné la source. Sinon, si tu en veux une autre, tu peux regarder l’émission « Quotidien » de hier soir, avec l’interview de Nicolas Dufourcq, directeur général de BPI France et auteur du livre « La désindustrialisation de la France », qui expliquait dans l’interview que depuis 2015 ça repart à la hausse.
daerlnaxe
Khonar_LeBarban:<br /> les usines qui reviennent…qui veut aller à l’usine travailler, alors qu’on nous bassine avec la startup nation ? OK Elon Musk est un industriel, m<br /> C’est bien ce que j’ai aussi en tête, car en effet les usines ont THEORIQUEMENT changées reste à voir par contre si on continue de laisser des petites mentalités plomber car l’évolution naturelle est en effet portée vers les machines, et en revanche de former des gens à les contrôler, réparer etc… Car hélas il y a encore nombre d’usines qui en sont encore à une manière de travailler digne des années 80, sans même des outils de base pour aider au port de charge. Manifestement ça leur convient plus de perdre en cadence que d’investir alors qu’ils s’y retrouveraient très vite au niveau production.<br /> Et au niveau du tertiaire si au moins l’investissement portait principalement sur la recherche ça ne serait pas un soucis mais comme je l’ai dit c’est principalement tourné vers le service à la personne. La Suède par exemple, du moins avant les mesures migratoires car je n’ai plus trop suivi ensuite, tournait surtout ses métiers du côté des bureaux d’étude. Pour compenser la désindustrialisation ça aurait été intéressant, mais on constate même que de ce côté là il y a une volonté inspirée des U.S de chercher à transférer vers des pays plus pauvres pour essayer d’accroître les marges.
daerlnaxe
Bizarrement tous les articles que je lis ne vont pas dans ce sens, depuis des mois (Sachant qu’avant la situation était critique aussi). On parlait même récemment de la fermeture d’une usine à cause de la flambée du prix de l’électricité. On a eu un pic à +100 créations en 2021 mais dans quoi … le cuir et la chaussure. Et ça repart à la baisse avec en prime une baisse de production. On ne doit pas avoir la même vision de l’industrie, je te parle de leadership, de produits à haute valeur ajoutée, quelque chose qui dure avec des brevets etc etc… Après c’est peut être ma faute de ne pas l’avoir dit mais on ne troque pas Gemplus et d’autres boites contre de la maroquinerie, c’est l’idée un peu. On a par exemple enfin commencé à combler le retard sur les drones, qu’on allait acheter en Israël. L’usine de Famas a fermé de mémoire alors que nous vendions des armes, ainsi de suite.<br /> Je note pour Quotidien je vais voir en replay je ne regarde quasiment pas la télé. Reste à voir les courbes<br /> Pour ce qui est du CPU, je connaissais, mais pour autant je n’ai jamais eu la grosse conviction de la portée dont l’application me parait très limitée, en outre c’est financé depuis peu je te signale et le rachat d’ARM risque de poser quelques problèmes. Je ne crache pas sur la soupe non plus.<br /> Tu tacles les Russes dans l’histoire à la fin de ton commentaire, pour ma part je me suis borné à parler d’indépendance technologique, je ne cherche pas à faire l’éloge et on dirait que c’est ça qui t’a trigger. C’est ça que je trouve judicieux même s’il faut commencer petit, ce qui est le cas ici… car je vois mal autre chose que de la bureautique datée tourner dessus.<br /> Pour moi le marché Européen tel qu’il est actuellement est un facteur important qui pose problème pour le production Française, la Chine comme les USA savent réguler selon ce qui les arrange… Nous durant des années il ne fallait pas en parler, comme il ne fallait jamais critiquer la désindustrialisation, le manque de moyens sur le R&amp;D.<br /> En passant si ça t’intéresse tu as un site de R&amp;D démantelé à Nice, il va partie en Suisse avant de repartir aux USA, ça concerne l’implantation de puces sur le système nerveux humain. Là encore silence radio… mais on a un boom sur la maroquinerie… au top ! Moi j’attends des usines automatisée comme celle d’Apple en Chine. Des robots pour le service à la personne, ne pas rater le passage à l’ordinateur quantique, une boite capable de concurrencer Tesla en France… bref ce genre de choses… Et pour en rajouter je rappelle la folie que la France a fait aussi avec Arcelor bouffé par le leader Indien qui n’avait que de la production quand on avait des brevets de malade. Voilà ce que je critique.
pecore
Bien d’accord pour l’autoflagellation inutile mais si cela peut te rassurer, certains dans le lot sont probablement des trolls pro-russes.
MattS32
daerlnaxe:<br /> je ne cherche pas à faire l’éloge et on dirait que c’est ça qui t’a trigger.<br /> Ce qui m’a « trigger », c’est surtout le fait de dire que c’est pas ici qu’on ferait ça, alors que justement, ça, on sait faire (et même avec une production locale, STMicro produit déjà des puces à base de ARM Cortex), et surtout, on travaille sur beaucoup mieux…<br /> Ce CPU russe, c’est factuellement juste un ARM Cortex rebrandé. Alors qu’avec SiPearl, on conçoit la micro-architecture du CPU, ce qui va donc beaucoup plus loin en termes d’indépendance. Et notamment justement en cas de problème avec ARM…<br /> Si ARM pour une raison ou pour une autre cessait de vendre des licences aux russes, leur CPU est mort, et les compétences mises en œuvre pour faire ce CPU ne leur permettront pas de concevoir une solution alternative.<br /> Si ARM pour une raison ou pour une autre cessait de vendre des licences à SiPearl, ils pourront « facilement » (avec des gros guillemets quand même, je dis pas que ça se fera en un claquement de doigt) faire un CPU utilisant un autre jeu d’instructions que celui d’ARM (par exemple RISC V), mais reprenant par contre le gros de la micro-architecture Zeus. Parce que dans un CPU moderne, tu n’as plus qu’une petit portion qui est directement liée au jeu d’instruction, qui se charge de « convertir » le code du jeu d’instruction externe vers un jeu d’instructions interne, et il n’y a donc que cette partie à changer pour gérer un jeu d’instructions différent.
Robinton
Bien sûr que si qu’on saurait fabriquer un ordinateur de A à Z en France, ou en Europe, et bien plus puissant que cet essai Russe. La France et l’Europe dispose de tous les ingénieurs et du savoir-faire nécessaire pour le concevoir. Microsoft et Apple ont de nombreux ingénieurs en France et en Europe du reste. Après c’est au niveau de la fabrication en grande série que les pays occidentaux ont décidé de se reposer sur l’avantage comparatif en la matière des pays d’Asie. Mais cela ne veut pas dire que l’on ne serait pas capable de le faire.<br /> La différence serait juste dans le coût de fabrication, et nos modèles sociaux européens (de l’ouest) entraînerait un prix probablement plus élevé. Et je pense qu’alors, les « spécialistes » du forum viendraient crier au scandale parce le produit serait trop cher, et il ne se vendra pas.<br /> C’est bien joli de faire du French Bashing, mais il faut être prêt aussi à assumer ce que cela veut dire en termes économiques, et ne pas oublier au moment de payer que l’on doit aussi assumer notre modèle social par rapport à celui des pays « à bats coûts de production ».
KlingonBrain
Bien sûr que si qu’on saurait fabriquer un ordinateur de A à Z en France, ou en Europe, et bien plus puissant que cet essai Russe. La France et l’Europe dispose de tous les ingénieurs et du savoir-faire nécessaire pour le concevoir.<br /> Je ne doute pas qu’on saurait faire, mais au bout de combien de temps ?<br /> Comme l’a montré l’exemple de la Russie, nous sommes dans un contexte ou des relations commerciales de longue date peuvent exploser du jour au lendemain.<br /> Il n’est pas impossible qu’on se réveille un beau matin avec un scénario catastrophe ou l’on aurait besoin de produire nos puces … pour maintenant.<br /> Parce que si demain la Chine attaque Taiwan et qu’on était privé du jour au lendemain à la fois de la capacité de production de taiwan et de celle de la Chine, je pense qu’on vivrait des temps très difficiles.<br /> Même avec une évaluation extrêmement optimiste, il faudrait au moins 5 ans pour parvenir à remplacer A MINIMA le plus gros de ce qu’on ne produit pas. Et encore, à condition qu’on ait les moyens d’investir, ce qui pourrait être compliqué dans un scénario d’effondrement économique.<br /> Il faut bien comprendre qu’une industrie, ça ne repose pas uniquement sur des ingénieurs, mais aussi sur des savoir faire pratiques, sur des infrastructures de production et des organisations humaines. Tout cela ne se fait pas en quelques mois.<br /> Donc la question n’est pas de savoir si l’on saurait faire, mais surtout, en combien de temps on pourrait obtenir un produit raisonnable fini, fonctionnel, à prix correct et en suffisamment grande quantité pour couvrir les besoins.
justepourlefun
Rhhhoooo!<br /> Vouloir que son pays fasse ses propres processeurs et retrouve un peu de son lustre et de son indépendance d’antan, c’est du « du French Bashing » ?<br /> Vouloir réindustrialiser son pays et donner un salaire à des gens qui bossent plutôt que le RSA à gens qui zonent à Pole emploi, c’est du " French Bashing" ?<br /> Il y a à peine 24 mois, c’était panique totale parce qu’on était en manque…de masques !! Déjà oublié?
Laurent_P
@MattS33 Saurait le faire… Tout reste au conditionnel. Pk ne pas le faire tout court histoire d’essayer de tenter de récupérer le retard et éventuellement essayer de le rattraper pour éviter au maximum d’être dépendant au reste du monde?
idsign
Y a une information qui n’est pas ébruitée par les médias mainstream c’est que la Russie est le leader mondial de la production du gaz fréon qui est un élément essentiel pour la fabrication des composants électroniques et de certains câbles. Taïwan ne veut plus exporter des CPU de plus de 25MHz ben La Russie peut diminuer l’exportation du fréon et en augmenter le prix au mètre cube. Cela va créer une autre crise celle du fréon car d’autres industries en dépendent.
Philmarc94
Taiwan a tout intérêt à créer une backdoor dans ses puces
Maspriborintorg
La gravure en 28 nm ou plus permets dans les matériels destinés à l’astronautique de résister aux impacts de rayons cosmiques énergétiques. C’est pour cela que la Nasa avait fait fabriquer des 80386 pour équiper les navettes et la station spatiale internationale à l’heure des Pentium. Les PC portables modernes embarqués comme les IBM-Lenovo Thinkpad pour les expériences nécessitant des ré-initialisation à cause de plantage dû aux rayons cosmiques.
MattS32
Maspriborintorg:<br /> La gravure en 28 nm ou plus permets dans les matériels destinés à l’astronautique de résister aux impacts de rayons cosmiques énergétiques.<br /> Sauf que là c’est pas du matériel destiné à l’astronautique…
mic52_1_1
n’importe quoi
Bobo
Super, ils font des pc, si je me souviens bien, ce ?sont à peu près les mêmes capacités des premiers pc , ver 1988-1989, sauf qu’ils n’utilisent pas les floppy disk. A quand leur premier lecteur dvd ?<br /> Leurs missiles ont une précision de 30 mètres, bref sans les concepteurs occidentaux ils ont du pain sur la planche
Nymoi
Oui, le meilleur appareil photo est français, c’est bien connu, numérique ou argentique, le meilleur PC est français, avec même des ventirads français, je ne suis pas sûr, mais les vis pour refermer le panneau de la tour, sont françaises, carte mère, graphique, CPU, mémoires, les cordons SATA3 et le reste, tout est français, d’ailleurs les sites sur Internet ne vendent que du matos français !<br /> On parle des motos françaises construites avec un moteur de GS Citroën ?<br /> On est sans doute bons en fromages, mais pas en high tech, même si vous vous la jouez « je protège mon pays, blablabla »… C’est aussi le mien, et je ne suis ni bête, ni aveugle, ni dans une secte.
Martin_Penwald
Bon, repassons aux choses importantes : on dit UN foudre de guerre.
yannoush79
Ceux qui dénigre la France ou l’Europe sur la fabrication se trompent lourdement. Les machines qui permettent de graver finement (5nm) viennent d’europe. La connaissance des nanotechnologie en France n’a rien à envier au reste du monde. Les concepts de langage informatique, les mathématiques, la physique sont des secteurs ou l’on n’est pas du tout mauvais. Le besoin de souveraineté ne sont pas les même pour la France, l’Europe que la Russie. La France fait partie de l’occident, et donc il y a énormément d’échange de technologie avec des pays souverain comme les USA. Ces derniers sont aussi liés avec notre savoir faire. Par exemple, côté militaire, la vision nocturne, les casques de visé, le guidage inertielle etc etc. Côté informatique, on ne fabrique plus de machine, mais ces machines ont besoin de nos logiciels. La russie elle, a besoin des deux, elle part de très loin en rompant les partenariats. C’est pareil pour la Chine, elle fabrique, mais sans les machines outils, sans les pièces à forte valeur ajoutée, son industrie ne pourrait pas tenir longtemps, on le voit bien avec huawei, ils ont essayé mais rien n’a pu éviter le plongeon !
max6
le Fréon c’est bien ce gaz dont l’utilisation a été réduite de 99,5% depuis 1990 et dont l’utilisation sera interdite à partir de 2030. Ce gaz réfrigérant détruisant la couche d’ozone qui a été remplacé dans la plupart des utilisation industrielle depuis 20 ans et dont seule l’utilisation des stock existant est encore permise.<br /> Quelle menace pour le reste de l’industrie mondiale je suis sur qu’elle ne va pas pouvoir se remettre d’une telle perte à laquelle elle se prépare depuis plus de 20 ans et quelle a d’ailleurs remplacé pratiquement partout.
power600
Non, pas « quand elle veut elle peut » parce qu’il n’a jamais suffi de vouloir pour pouvoir.<br /> D’ailleurs la Russie ne peut pas. TSMC, le fondeur n’est pas russe.
vinicss
Même leurs missiles utilisent des composants occidentaux.
Highmac
Les USA conçoivent. La Chine fabrique. L’Europe légifère.<br /> Chacun sa place.
mrassol
Thales, le fait pour l’armée
octokitty
Un Pinebook Pro devrait être presqu’aussi puissant que cette machine, pour un coût à l’achat bien moindre, mais n’a pas 16 Go de RAM extensible à 128 Go ni les options de matériau du châssis.
Stef_R
Bien sûr qu’on sait faire des portables en France !<br /> 765×891 87.9 KB<br />
Pernel
Effectivement, enfin ça change pas le fait que STM serait un bon client pour le faire.
Guillaume1972
Huawei, c’est Trump, je ne suis pas sûr qu’un autre président que lui aurait prit une telle décision. Et d’ailleurs, si Huawei a été banni, c’est parce qu’à l’époque, les entreprises Américaines étaient en retard sur les équipements 5G par rapport à Huawei
KlingonBrain
Ceux qui dénigre la France ou l’Europe sur la fabrication se trompent lourdement. Les machines qui permettent de graver finement (5nm) viennent d’europe. La connaissance des nanotechnologie en France n’a rien à envier au reste du monde. Les concepts de langage informatique, les mathématiques, la physique sont des secteurs ou l’on n’est pas du tout mauvais.<br /> Le très grand mal français, c’est qu’on ne comprends pas que la théorie, ça ne fait pas tout.<br /> Tu aura beau maîtriser toutes les mathématiques que tu veux, ce n’est pas pour ça que tu saura résoudre instantanément la longue liste de problèmes techniques concrets qu’il faut résoudre pour fabriquer quelque chose.<br /> Et ce n’est pas parce que tu est docteur en physique que tu saura pour autant usiner correctement un arbre ou faire une soudure.<br /> On l’a d’ailleurs bien vu lors de la crise du Covid ou l’on s’est aperçu que fabriquer simplement du « non tissé » de type « meltblown » pour fabriquer des masques, pourtant très simple en théorie, nous n’étions pas capable de le faire très rapidement dans la pratique. Et ce, malgré la pléthore d’ingénieurs dont nous disposons.<br /> Et qu’au final, nos politiques n’ont globalement pas su faire autre chose que d’émettre des appels d’offre… et d’attendre que les chinois daignent nous livrer. Et c’est bien la Chine qui a su montrer sa capacité à mettre en place de quoi fournir le monde en un temps record.<br /> On pourrait parler de bien d’autres exemples concrets, comme par exemple la construction de l’EPR. Oui, en théorie on sait faire. En pratique… lol.<br /> Le besoin de souveraineté ne sont pas les même pour la France, l’Europe que la Russie. La France fait partie de l’occident, et donc il y a énormément d’échange de technologie avec des pays souverain comme les USA.<br /> Jusqu’au jour ou l’on ne sera plus d’accord avec les USA parce que nos intérêts vont diverger.<br /> Si tu n’a aucune possibilité d’indépendance, cela signifie que ton statut ne peut être que celui d’un vassal. Et cela, de A jusqu’a Z.<br /> Le Général de Gaulle l’avait très bien compris.<br /> Alors oui, certains diront qu’il est impossible d’être indépendant des autres pour tout. Mais de la à se résigner à l’extrême inverse…
kplan
Nan mais c’est vrai que niveau usinage ou soudure, on est des quiches en France, c’est bien connu…<br /> On n’est d’autant plus des quiches qu’on sait pas monter des usines en deux jours pour fabriquer de l’intissé, les chinois sont tellement plus malins en construisant des usines tellement plus vite pour fabriquer des masques. Nan mais ça n’a aucun rapport avec le fait que la Chine était déjà leader sur le marché et que la dernière usine française avait fermé peu avant la crise du Covid. (la seule chose vraiment à déplorer dans l’histoire)<br /> Pour l’EPR je suis d’accord mais ça ne veut pas dire que d’autres boîtes n’auraient pas pu éviter les erreurs commises. Et puis c’est vrai qu’ailleurs dans le monde il n’y a jamais eu aucun échec, il n’y a bien qu’en France qu’on échoue lamentablement…<br /> Quant au grand Charles, le pauvre, on le sert à toutes les sauces depuis des mois, c’était tellement mieux avant. Vu que le monde n’a pas du tout changé en 52 ans, j’imagine que sa pensée doit sans aucun doute être tout aussi applicable…<br /> Bref, trêve de sarcasmes, reconnaissons aux Russes d’avoir réussi à sortir un truc avec un blase qui contient le mot « bit » et « Titan », c’est au moins aussi original que la techno embarquée. Raah, j’avais dit trêve de sarcasmes…
Jonathan_Ven
La bonne blague les processeurs ARM cortex et Mali. sont fondu par TSMC qui est en Chine Il est ou le CPU russe??
Fousta
Au lieu de demander à tes amis de supprimer ce qui te dérange ,pourquoi tu ne demandes pas mon bannissement?
Jean_Me
On critique mais on est incapable de faire pareil en France et en Europe comme pour beaucoup de choses et obligé de s’en remettre à la Chine, je trouve qu’ils s’en tire bien sachant que certains de leurs composants ont été volontairement bridés par les fournisseurs
MattS32
Jean_Me:<br /> On critique mais on est incapable de faire pareil en France et en Europe<br /> Et si on se renseignait avant de critiquer ?<br /> TF1 INFO – 10 Jun 21<br /> Des PC portables made in France : Thomson rapatrie une partie de sa production<br /> [VIDÉO] - L'entreprise Thomson a choisi de relocaliser dans l'Hexagone. Depuis quelques semaines l'assemblage de ses ordinateurs se fait en Seine-et-Marne.<br /> CNEWS<br /> Bientôt un ordinateur made in France chez Bleujour<br /> C'est un challenge qui témoigne d'un certain savoir-faire. La marque d'ordinateurs Bleujour s'apprête à commercialiser un PC qui sera assemblé et construit sur le territoire français.<br /> Clubic.com – 9 May 19<br /> MB01 : l'ordinateur "made in France" par Monkey Bidouille<br /> Le groupe Monkey Bidouille commercialise son MB01, un ordinateur « made in France ».<br /> Ces machines sont aussi française que ces PC portables sont russes : assemblés en France à partir de composants conçus et fabriqués à l’étranger.
M_Ekim_R
Pour les moqueries, la Russie ont tendance à évoluer très rapidement car ils ont non seulement les ressources mais aussi (mais surtout) la matière grise, en fait, la France, a t elle son processeur ?
tfpsly
M_Ekim_R:<br /> en fait, la France, a t elle son processeur ?<br /> Autant que la Russie. Dingue de répéter la même chose sans lire les dizaines de réponses déjà données juste au dessus…
MattS32
tfpsly:<br /> Autant que la Russie.<br /> En fait, plus que la Russie.<br /> La France est capable de produire des Cortex A57 en 28nm (STMicro).<br /> Et c’est aussi une start-up française qui est en train de concevoir le futur CPU européen pour calculateurs (architecture ARM, mais cette fois pas du Cortex, c’est une micro-architecture custom).
Eliagosse
C’est dingue le nombre de personnes incapable de se renseigner. Ou alors sont-ils pro russes et ils ne veulent pas risqué de contrarié leur égo en faisant un compliment a leur pays .
NicoIvo
A tous les haters qui pensent que la France n’est pas capable de produire ses propres machines alors qu’on est un des leaders européens de production de puce électronique pour téléphone, ordinateur gps … Renseignez-vous !
Blackalf
Et toi aussi…par exemple ici :<br /> Charte de la communauté Clubic Débat sur l'actu<br /> Charte de la communauté Clubic <br /> Cette charte propose quelques règles de conduite qui favoriseront des échanges respectueux et constructifs entre membres de la communauté. Merci à tous et à toutes de faire votre maximum pour respecter ces consignes. N’hésitez pas à solliciter l’aide des modérateurs si vous estimez que des discussions dépassent les limites fixées par cette charte. <br /> 1. Participez aux discussions <br /> Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l’intéressent, et à f…<br />
BDav_DBer
Pour info TSMC n’est pas russe , le mini GPU n’est pas russe , la dalle IPS j’imagine que non plus bref la plupart des composants ne sont pas Russe donc ce n’est pas réellement un ordinateur 100% russe . Contrairement à ceux que certaines personnes disent en commentaire .
BDav_DBer
PS: je ne sais pas si ils ont réaliser leurs projets mais un fabricant Français à décider de fabriquer eux même un ordinateur 100% Français et fabriquer en France . Bon vue le nom de la marque c’est déjà mal parti « Bleujour » XD
kyosho62
BDav_DBer:<br /> eux même un ordinateur 100% Français et fabriquer en France<br /> Sauf que c’est juste le boitier, l’ordinateur en lui même c’est un Intel NUC.
cyberman
Les abrutis qui se moquent de l’initiative russe devraient se rappeler qu’aucun des pays européens, anglais compris, n’est capable de fabriquer un ordinateur. Seuls les américains et des pays d’Asie en sont capables. Il n’a échappé à personne que la Russie opère un basculement vers l’Asie. Pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre qui sera le dindon de la course aux technologies numériques.
MattS32
cyberman:<br /> Les abrutis qui se moquent de l’initiative russe devraient se rappeler qu’aucun des pays européens, anglais compris, n’est capable de fabriquer un ordinateur.<br /> Je t’invite à relire ce message : Commentaires : Voilà à quoi ressemble le premier PC portable Russe, le Bitblaze Titan BM15 (et c'est pas fou) - #76 par MattS32<br /> Et pendant que la Russie fait son ordinateur qui n’est qu’un assemblage de composants conçus ET fabriqués à l’étranger (dont en Europe), l’Europe est déjà capable de fabriquer localement le CPU de cet ordinateur portable (et il est aussi conçu en Europe, donc souveraineté totale sur ce point) et travaille aussi à faire son propre CPU pour le calcul haute performances. Calcul haute performance pour lequel elle a aussi deux constructeurs de machines (Atos et Siemens).<br /> Tiens d’ailleurs, elle est où la Russie dans le HPC ? 7 systèmes à peine dans le Top500, pour 1.7% de la capacité mondiale. Contre 4.6% à l’Allemagne, 3.8% à la France, 1.3% au RU, 1.8% à l’Italie…
Blackalf
@cyberman et ceux qui s’inscrivent pour insulter d’autres personnes en se croyant sur Twitter feraient bien de lire la charte du site. <br /> Charte de la communauté Clubic Débat sur l'actu<br /> Charte de la communauté Clubic <br /> Cette charte propose quelques règles de conduite qui favoriseront des échanges respectueux et constructifs entre membres de la communauté. Merci à tous et à toutes de faire votre maximum pour respecter ces consignes. N’hésitez pas à solliciter l’aide des modérateurs si vous estimez que des discussions dépassent les limites fixées par cette charte. <br /> 1. Participez aux discussions <br /> Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l’intéressent, et à f…<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le FSR 2.0 déjà disponible pour les développeurs Xbox Series, encore rien sur PS5
Des premiers rendus de la GeForce RTX 4090 Ti promettent une carte énorme
Arc Alchemist : Intel publie les benchmarks officiels de ses GPU mobiles haut de gamme, la RTX 3060 en ligne de mire
Soldes 2022 : Le TOP 10 des offres high tech qui valent le détour !
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Cdiscount frappe fort pour les soldes avec 8 promos high-tech
TerraMaster déploie TOS 5, son nouveau système pour NAS ; quoi de neuf ?
L'Intel Arc Alchemist A380 est encore moins performante avec un CPU AMD
Vous avez un NAS QNAP ? Mettez-le à jour maintenant !
Le FSR 2.0, la technologie d'upscaling d'AMD, passe en open source
Haut de page