WP7 : Microsoft suivra la tendance du NFC

30 mars 2011 à 07h54
0
00DC000004014478-photo-nfc.jpg
Alors que Google multiplie les avancées dans le domaine du paiement sans contact, Microsoft se montrerait également intéressé par la technologie.

Le magazine Bloomberg rapporte en effet de certaines sources proches des développements technologiques de Microsoft que les prochains smartphones accueillant le système d'exploitation Windows Phone 7 embarqueront une puce NFC. Pour rappel, la technologie permet le transfert de données sans fil à courte distance et nécessite un émetteur et un récepteur. Depuis son smartphone, le mobinaute est alors en mesure de procéder à des paiements directement depuis son téléphone.

Un premier smartphone compatible sous Windows Phone 7 pourrait voir le jour cette année. Cette stratégie viserait à s'aligner sur Google qui dévoilait au mois de décembre son premier terminal NFC et qui vient de signer des accords avec MasterCard et Citigroup. Lors du salon international du mobile de Barcelone, Jim Balsillie, co-PDG de RIM, confirmait que plusieurs des prochains smartphones Blackberry seraient également dotés d'une puce NFC.

Microsoft détiendrait à ce jour 14 brevets relatifs à cette technologie. Selon les experts du cabinet ABI Research, il devrait se vendre cette année 35 millions de smartphones embarquant le dispositif de paiement sans contact, un chiffre qui devrait doubler en 2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top