iOS 9.2.1 et OS X 10.11.3 comblent des failles de sécurité

20 janvier 2016 à 10h39
0
Apple a publié cette nuit iOS 9.2.1 et OS X 10.11.3, deux mises à jour mineures qui n'apportent aucune nouvelle fonctionnalité, mais qui comblent des failles de sécurité, et que nous recommandons d'installer.

iOS 9.2.1 est, comme sa numérotation l'indique, une modeste mise à jour de maintenance. Cette nouvelle version corrige quelques bugs, dont un qui bloquait l'installation d'applications d'entreprise. Elle comble aussi et surtout une multitude de failles de sécurité, neuf au total, dont certaines permettaient d'accéder à distance à des données personnelles.

Même schéma pour OS X 10.11.3, qui corrige un bug qui empêchait les Mac de sortir de veille avec certains écrans Ultra HD, et comble lui aussi neuf failles de sécurité similaires.

08180964-photo-logo-mise-jour-ios.jpg

Ces mises à jour sont disponibles dès à présent depuis l'application Réglages > Général > Mise à jour logicielle d'iOS, et depuis l'application Mac App Store > Mises à jour.

Les prochaines mises à jour seront plus enthousiasmantes. iOS 9.3 apportera de nouvelles fonctionnalités, détaillées dans l'article que nous lui avons consacré, et OS X 10.11.4 s'y adaptera (prise en charge des notes sécurisées par exemple).

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top