iOS 9.2.1 et OS X 10.11.3 comblent des failles de sécurité

20 janvier 2016 à 10h39
0
Apple a publié cette nuit iOS 9.2.1 et OS X 10.11.3, deux mises à jour mineures qui n'apportent aucune nouvelle fonctionnalité, mais qui comblent des failles de sécurité, et que nous recommandons d'installer.

iOS 9.2.1 est, comme sa numérotation l'indique, une modeste mise à jour de maintenance. Cette nouvelle version corrige quelques bugs, dont un qui bloquait l'installation d'applications d'entreprise. Elle comble aussi et surtout une multitude de failles de sécurité, neuf au total, dont certaines permettaient d'accéder à distance à des données personnelles.

Même schéma pour OS X 10.11.3, qui corrige un bug qui empêchait les Mac de sortir de veille avec certains écrans Ultra HD, et comble lui aussi neuf failles de sécurité similaires.

08180964-photo-logo-mise-jour-ios.jpg

Ces mises à jour sont disponibles dès à présent depuis l'application Réglages > Général > Mise à jour logicielle d'iOS, et depuis l'application Mac App Store > Mises à jour.

Les prochaines mises à jour seront plus enthousiasmantes. iOS 9.3 apportera de nouvelles fonctionnalités, détaillées dans l'article que nous lui avons consacré, et OS X 10.11.4 s'y adaptera (prise en charge des notes sécurisées par exemple).

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
scroll top