Apple n'aura pas la marque "Multi-Touch" aux Etats-Unis

27 septembre 2011 à 15h09
0
02026290-photo-multitouch.jpg
Apple vient de se faire refuser les droits pour l'usage exclusif du terme "Multi-touch" (ou multi-point en français) par le bureau d'enregistrement de la propriété intellectuelle.

Apple ne sera pas propriétaire du terme Multi-touch. C'est en tout cas ce que l'on peut conclure d'une décision rendue par les autorités en la matière aux Etats-Unis. C'est en janvier 2007, peu avant la présentation officielle de l'iPhone de première génération, qu'Apple avait formulé sa demande auprès du bureau USPTO. Après un premier refus, la firme de Cupertino avait contesté la décision du juge mais il semblerait que cet appel n'ait pas porté ses fruits. L'USPTO estime en effet que le terme est désormais employé de manière générique au sein de différents médias afin décrire la technologie des écrans de smartphones ou de tablettes de plusieurs marques.

Cette affaire n'est pas sans rappeler les tentatives d'Apple pour protéger la marque AppStore détenue depuis juillet 2008. A deux reprises la firme de Cupertino avait tenté de bloquer l'usage de ce terme pour la boutique d'applications Android lancée un peu plu tôt cette année par Amazon. Sur le Vieux Continent, Microsoft ainsi que les fabricants HTC, Nokia et Sony Ericsson avaient saisi au mois de mai le Bureau européen des marques pour faire invalider les droits d'Apple sur le terme AppStore.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
scroll top