Les développeurs Android vont pouvoir forcer les mises à jour de leurs apps

09 novembre 2018 à 09h35
8
Android mise à jour

Les développeurs pourront forcer la mise à jour des applications en cas de bug important. La fonction est une demande de longue date de la part des éditeurs.

Android va offrir de nouvelles possibilités aux développeurs Android. Lors de événement Android Dev Summit, orienté sur la conception logicielle sur la plateforme mobile, Google a annoncé une nouvelle option baptisée « In-app Updates API ».

Une mise à jour forcée pour résoudre les problèmes

Cette interface de programmation va permettre aux éditeurs de forcer la mise à jour de l'une de leur application sur les téléphones des utilisateurs, dans le seul cas d'un problème majeur présent dans une app.

Imaginons qu'un bug bloquant ou très gênant soit présent dans la dernière version de l'app mise en ligne par le développeur. Jusqu'à présent, il pouvait proposer une mise à jour... que les utilisateurs avaient la possibilité de ne pas installer. Avec cette option, le développeur pourra « bloquer » l'application par un pop-up s'ouvrant au lancement, obligeant à effectuer la mise à jour avant de continuer à profiter des services.

Une autre option offre plus de flexibilité et permet la mise à jour silencieuse en tâche de fond sans interrompre le fonctionnement de l'application. Elle pourra être utilisée dans le cas d'une mise à jour moins urgente, qui ne résout pas des problèmes critiques.

Google offre aux développeurs ce qu'ils demandent

« C'est quelque chose que les développeurs nous demandent depuis longtemps » a expliqué Stephanie Saad-Cuthbertson, responsable des relations avec les développeurs chez Google, au site TechCrunch.

Ces nouvelles interfaces de programmation sont actuellement en test chez quelques éditeurs partenaires de Google. Elles seront ensuite ouvertes à l'ensemble des développeurs.

Mathieu Grumiaux

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les n...

Lire d'autres articles

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (8)

jedi1973
pas contre, du moment ou c’est vraiment des mises a jours de bugs majeurs… que ca soit pas detourné a des fins publicitaires !!! ( la premiere version n’avait pas de pub, la nouvelle, si !!! , ou alors la premiere version etait gratuite, la mise a jour bride certaines fonctions devenues payante!!!)
ultimate77
Les mises à jour forcées existaient déjà sur android. Il fallait que le développeur implémente la fonction dans son application et force à mettre à jour depuis le store (redirection). Ce pendant il semble que des choses (API ou autre) soient prévues pour faire la mise à jour depuis l’application elle même et c’est là où est la différence.
Termos
Et à quel moment on demande son avis à l’utilisateur ?<br /> Si c’est un bug, je pense que l’utilisateur a le choix de mettre à jour son application lui-même s’il a désactivé les mises à jour automatiques. Si les release notes sont bien faites ça permet d’indiquer/expliquer ce qu’on a changé/corrigé. Du coup, si ça nous intéresse, on prend la nouvelle version. Point barre.<br /> La seule raison valable de mon point de vue ce sont les grosses failles de sécurité. Et même là, le doute est permis car l’utilisateur est aussi libre de s’exposer au danger.
manu0086
N’importe quel développeur peut déjà faire cela par lui-même… et beaucoup d’apps le font… soit un blocage complet (dans bcp de jeux, c’est ainsi), soit un simple avertissement.<br /> Que Google fournisse un outil standardisé pour cela, c’est très bien, et pour tout le monde, devs et users.
Termos
En cas de blocage complet, l’utilisateur a alors le choix d’installer la mise à jour s’il veut continuer à utiliser le “service”. C’est sûr que c’est le plus brutal, c’est tout ou rien.<br /> En cas d’avertissement, ben, comme son nom l’indique, ça reste un avertissement.
Rumpelstiltskin
De toute façon , quoi que dise Google pour se défendre , c’est toujours pour une question “pignon”<br /> En premier Google a retirer tous les Adblock de son play pourquoi ? A cause d’un danger grave a la sécurité d’Android ?<br /> Maintenant tu sélectionnes les sources inconnu , là ton Android pète un câble ( c’est un système Google l’oublions pas ) , pourquoi ? Parce que Google aime contrôler toute ta vie et veux que tu installes uniquement sur son GOOGLEstore , pardon play store.<br /> Maintenant tu installes luckypatcher , pouaaa c’est même plus pt un plan c’est une syncope ! Un message alarmant que tu vas choper le sida sur ton Android ! .<br /> Luckypatcher c’est tout simplement géniale , je m’en sers pas pour patcher les jeux , mon dieu j’ai passé l’âge .je men sers pour reconstruire des app envahissante de pub TÉLÉCHARGER DEPUIS LE PLAY STORE et j’en fais une application saine que même adaway n’y arrive pas a bloquer sur certains .<br /> Là Google ne signale rien évidemment sur ces app …: Pignon
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet