Huawei développe son propre système mobile avec des anciens de Nokia

23 juin 2016 à 17h02
0
Le géant chinois Huawei serait actuellement en train de développer son propre système d'exploitation mobile, juste au cas où ses relations avec Google se détérioreraient.

Positionné en troisième place des plus gros fabricants de smartphones, la société Huawei est actuellement partenaire de Google sur la gamme Nexus. Mais la firme chinoise développerait secrètement son propre OS mobile avec une équipe composée d'anciens employés et localisés en Scandinavie.


Selon le blog The Information, le projet n'en serait pour l'heure qu'à ses débuts. On imagine qu'il s'articulera sur le code source d'Android. En revanche, la surcouche logiciel EMUI, actuellement apposée sur Android - et qui n'est pas sans rappeler l'ergonomie d'iOS - serait prête pour une mise à jour déployée en septembre.


C'est Abigail Body, anciennement designer chez Apple, qui a été chargée de la concevoir. Huawei y aurait rajouté un tiroir d'applications et des couleurs plus vivides. Paradoxalement, si l'interface logicielle est conçue par un ancien d'Apple, les smartphones de Huawei devraient donc faire un peu moins penser à des iPhone à l'avenir.


08482038-photo-huawei-ban.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
scroll top