Yandex dépose une nouvelle plainte contre Google, avec Android en ligne de mire

13 novembre 2015 à 17h12
0
La société Yandex annonce avoir déposé une nouvelle plainte contre Google en pointant un abus de position dominante avec le système Android.

Alors que la Commission Européenne a ouvert une enquête sur les pratiques de Google sur le marché des smartphones, la société Yandex annonce qu'elle étend sa plainte à l'encontre de son rival américain. En encourageant formellement l'enquête menée sur le Vieux Continent, Yandex se positionne donc aux côtés de Microsoft, du bloqueur de publicité Disconnect ou encore du répertoire d'applications mobiles indépendant Aptoïde.

La plainte initiale de Yandex avait été déposée au mois de février. Le plaignant pointait la configuration par défaut du moteur de Google sur les terminaux Android. Les rivalités entre les deux géants ne sont pas nouvelles. L'année dernière, Yandex avait notamment ouvert son fork d'Android aux OEM sans y intégrer les applications de Google.

035C000008244574-photo-yandex-hq-ban.jpg


La Russie donne du fil à retordre à la firme de Mountain View. A l'instar de l'Union Européenne et des Etats-Unis, le pays a ouvert une enquête sur les pratiques commerciales du géant californien en lui demandant de retirer toutes les applications pré-installées afin de permettre aux autres éditeurs d'avoir autant de chance de se faire une place sur l'OS mobile. Google a jusqu'à mercredi prochain pour procéder à cette mise à jour majeure.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft ouvre les vannes de son programme Office Insider
Infos US de la nuit : Zenefits dans la tourmente
On Refait le Mac : santé connectée, rêve ou cauchemar ?
Live Japon : bons plans photo
Sondage : quel est votre avis sur l'e-sport ?
Fallout 4 : 750 millions de dollars engrangés le jour de la sortie
Android Wear : Google libère la montre du téléphone
Bluetooth : bientôt une meilleure portée et des transferts plus rapides
Project Oxford : une IA qui détecte les émotions dans les photos
Fossil rachète Misfit, spécialiste des objets connectés
Haut de page