Google Now s'enrichit de 70 applications

L'assistant Google Now au sein d'Android devrait être bien plus utile. Google annonce en effet avoir signé une série de partenariats avec divers éditeurs pour intégrer de nouvelles « cartes » Now.

Au mois de mars, à l'occasion du festival SXSW, Aparna Chennapragada, directrice de Google Now, avait annoncé l'ouverture des interfaces de programmation auprès des éditeurs tiers. Quelques semaines plus tard, soixante-dix nouveaux partenaires ont finalisé la compatibilité de leurs applications mobiles.

01F4000008020564-photo-google-now-cards.jpg


Qu'il s'agisse de recevoir des flashs infos ou des objectifs d'entraînement sportifs, de réserver un restaurant, de consulter le programme TV ou d'être inspiré par quelques suggestions culinaires, Google Now devrait donc être plus personnalisable et répondre aux besoins de chacun.

Pour l'heure, la plupart de ces éditeurs sont étrangers et leurs services ne sont pas accessibles ou répandus dans l'Hexagone. Parmi les français, notons Marmiton, Télé Loisir ou BlaBlaCar. Consultez la liste complète sur cette page.

Google expliquait que pour éviter les conflits d'alertes, par exemple lorsque deux applications de calendriers sont installées, les usages du mobinaute seront passés au crible. Ainsi, Google Now privilégiera l'application la plus souvent exécutée.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pourquoi le dernier album de Marilyn Manson utilise des CD noirs de PlayStation ?
Yahoo planche sur le déverrouillage du smartphone avec l'oreille
LG G4 : cuir, écran quantique et appareil photo amélioré
Apple : vers un langage plus naturel pour le GPS
Samsung a beau décrocher encore dans le mobile, il reste le leader
LG G4 : un Snapdragon 808 au lieu d'un 810, le bon choix ?
Melcap, une gélule connectée au smartphone pour maigrir ?
Mad Max Fury Road : la bande annonce finale !
Cyanogen rompt son contrat avec OnePlus et veut étendre son marché
Dropbox s'inspire de Google Drive pour le travail collaboratif
Haut de page