USA : Google poursuivi par des parents mécontents du service d'achat in-app d'Android

Après Apple, c'est au tour de Google de faire l'objet de plaintes aux Etats-Unis concernant son système d'achat au sein des applications Android. Des parents accusent la plateforme de trop faciliter l'accès à cette fonction aux enfants, entrainant des dépenses indésirées.

00FA000005899756-photo-logo-google-play.jpg
La possibilité d'acheter du contenu dématérialisé au sein d'une application n'est pas chose nouvelle : la démarche, connue sous le nom d'achat in-app, est fréquente autant sur iOS que sur Android. Elle n'en reste pas moins problématique dans certains cas et aux Etats-Unis, des utilisateurs mécontents n'hésitent pas à pointer la pratique du doigt en lançant des recours collectifs à l'encontre des entreprises. Apple a notamment dû rembourser 32,5 millions aux consommateurs américains en janvier dernier, sous la houlette de la Federal Trade Commission.

C'est désormais au tour de Google de se frotter au problème : une mère de famille de New York a déposé une plainte contre l'entreprise après avoir découvert que son fils avait acheté 65,95 dollars de contenu numérique au sein de l'application Marvel Run Jump Smash. La plaignante reproche à Google de ne pas demander systématiquement le mot de passe du compte lors d'achats in-app au sein d'Android. Actuellement, le délai entre deux demandes du mot de passe est de 30 minutes sur la plateforme.

Le communiqué publié à l'occasion du lancement de la class action va très loin, et déclare que « Cette pratique est mise en place pour permettre aux enfants d'acheter des devises virtuelles sans la permission de leurs parents, et sans avoir à entrer un mot de passe. Les achats sont ensuite facturés directement au parent ou au tuteur. » En somme Google est clairement accusé de proposer cette fonction pour attirer les enfants.

En 2011, la même chose avait été reprochée à Apple, lors du lancement d'une action collective par une mère américaine dont la fille avait dépensé plus de 200 dollars dans des applications. Une plainte déposée quelques semaines seulement après la modification de la fonction d'achat in-app au sein d'iOS, qui demande désormais systématiquement une confirmation du mot de passe avant tout paiement - contre 15 minutes de délai auparavant. Une manœuvre qui n'a pas empêché Apple de devoir rembourser une très forte somme 3 ans plus tard : Google pourrait donc suivre le même chemin.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test du Redmi Note 10 5G : très abordable, mais peu recommandable
RGPD : 3 ans après, quel bilan tirer du dispositif ?
Fusion TF1-M6 : les deux groupes sont entrés en négociations exclusives !
Test Days Gone PC : la meilleure façon de profiter du jeu de zombies en monde ouvert
AMD : les spécifications des Radeon 6600 et 6000 XT ont fuité !
Revolut partenaire d’Elliptic pour proposer le retrait et le transfert de Bitcoin (BTC)
Call of Duty: Warzone : plus de 500 000 joueurs ont été bannis depuis le lancement du jeu
Google I/O 2021 : qu'attendre de la conférence de ce mardi 18 mai ?
Poco X3 Pro : chute de prix impressionnante sur l'excellent smartphone Xiaomi
Twitch annonce une baisse mondiale des prix sur les abonnements aux chaînes
Haut de page