Bing commence le chiffrement de ses pages de résultats

14 janvier 2014 à 13h21
0
Discrètement, le moteur de recherche Bing vient de débuter sa transition vers des pages de résultat de recherche sécurisées : une adresse en HTTPS vient de faire son apparition. Elle reste cependant facultative.

00FA000006681194-photo-bing-logo-gb-sq.jpg
La rumeur courrait depuis décembre concernant la volonté de Microsoft de marcher dans les traces de Google en matière de chiffrement des résultats de recherche. La démarche est aujourd'hui plus concrète, puisque le site Search Engine Land vient de constater que l'adresse https://www.bing.com était désormais accessible, ce qui n'était pas le cas auparavant. La firme de Redmond a confirmé au site être en train d'effectuer des tests « pour améliorer l'expérience globale de recherche » et souhaite donner le choix aux internautes d'utiliser, ou pas, une version sécurisée de Bing. A moins de taper clairement l'adresse en HTTPS dans la barre d'adresse, il est actuellement impossible d'activer concrètement cette version de Bing pour qu'elle soit celle d'un compte utilisateur par défaut.

Une telle démarche vise à protéger la vie privée des internautes, en laissant moins de trace de leur navigation. En passant par la version HTTPS pour faire une cherche et visiter, par la suite, un site Internet, ce dernier ne peut par exemple pas récupérer certaines données liées à la recherche effectuée pour arriver jusqu'à ses pages, les mots-clés n'étant plus en clair. Les spécialistes du référencement voient donc d'un mauvais oeil la démocratisation de cette politique de chiffrement des résultats de recherche, notamment mise en place par Google depuis plusieurs années. Microsoft assure cependant être toujours en train de développer son service, et être proche de la communauté du SEO pour tenter de satisfaire tout le monde.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top