Computex : face à Barbie, Noodoe veut devenir le Lego de la montre connectée

01 juin 2015 à 11h15
0
Une bonne dose de marketing et quelques fonctions de personnalisation permettront-elles vraiment à Noodoe de s'imposer comme l'anti Apple Watch ? Son fondateur, un ancien de HTC, en semble persuadé.

Comment percer sur le marché des bracelets connectés, où l'ensemble des acteurs joue avec des composants et des fonctionnalités similaires ? Sur les environnements Android et iOS, on joue la surenchère de fonctionnalités sur la base de beaux écrans tactiles, tout en empruntant aux bracelets connectés leurs capteurs dédiés à la mesure de soi (quantified self). Une autre voie serait-elle possible ?

Noodoe, fondée à Taïwan par un ex-HTC, en semble persuadée. Au Computex de Tapei, la start-up présente un prototype de montre connectée capable de communiquer avec un téléphone. Au premier abord, le bracelet paraît banal, et ce n'est pas le petit écran monochrome qui ravira les suffrages. Pour ce faire, Noodoe joue la carte de la personnalisation, promettant que son bracelet connecté a vocation à devenir un objet aussi intime que ne l'est la montre horlogère traditionnelle.

0190000008055588-photo-montre-connect-e-noodoe.jpg

« Si l'Apple Watch était Barbie, alors nous serions un Lego »

Via l'application mobile dédiée, on pourra retravailler une photo ou un dessin pour l'adapter puis l'envoyer vers la montre et son écran de 32 pixels de haut. Dessinez un palmier, associez-le à un contact, et le visuel apparaîtra lorsque celui-ci vous appelle. A ce stade, la personnalisation paraît franchement gadget, mais Noodoe assure que sa plateforme a vocation à s'ouvrir à des interactions plus complexes, via sans doute une passerelle vers les applications tierces. Elle est également conçue pour accueillir les créations des utilisateurs.

Les interactions devront en revanche s'accommoder de l'absence de contrôle physique propre à la montre Noodoe, sur laquelle tout passe en effet par la détection de mouvements. Pour refuser un appel, on n'aura par exemple qu'à retourner le poignet.

0190000008055590-photo-montre-connect-e-noodoe.jpg

En attendant la sortie de la montre, prévue pour la fin de l'année (le prix devrait se révéler inférieur à 100 dollars), Noodoe propose déjà un avant-goût de sa démarche via une application mobile disponible sur Google Play (la déclinaison iOS est en cours de développement). En parallèle, son fondateur répète à l'envi un discours taillé pour séduire les médias : « nous sommes l'anti-Apple Watch », clame-t-il ainsi, « et si la montre d'Apple était une Barbie, alors nous serions un Lego ».

Que faut-il comprendre ? Face à Barbie, la sophistiquée parée de bijoux et de vêtements de luxe qui n'autorise guère de flexibilité, la Noodoe se présente comme un gadget beaucoup plus sobre au premier abord, mais nettement plus prometteur à l'usage. La montre n'est pas encore finalisée mais le marketing est, lui, déjà bien affûté...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Honor 6 Plus : 400 euros pour ce smartphone haut de gamme
La Chine développe des distributeurs de billets avec reconnaissance de visage
Computex : Asus dévoile sa nouvelle gamme de tablettes, les ZenPad
Projet Jacquard : Levi’s et Google testent les vêtements connectés
Avec Abacus, Google veut remplacer les mots de passe sur mobile
Ross Ulbricht, fondateur de Silk Road, condamné à la prison à vie
Kung Fury : le film qui réconcilie avec le financement participatif
Windows 10 sera disponible le 29 juillet
Microsoft lance la réservation des mises à niveau vers Windows 10
Computex : Asus passe le Zenfone en mode Selfie
Haut de page