AppDays : l'addiction au mobile en chiffres

08 novembre 2013 à 18h06
0
A l'occasion du salon AppDays, qui se déroule actuellement à Paris, la société HeyCrowd a publié quelques chiffres illustrant nos usages mobiles au quotidien.

00C8000005004284-photo-logo-application-app-apps-mobile-ios-sq-gb.jpg
La société HeyCrowd propose aux internautes de répondre à diverses questions de manière ludique afin d'obtenir différentes statistiques d'usage. Ces sondages communautaires permettront aux fournisseurs de services d'optimiser leurs produits et le co-fondateur de la société Matthieu Rouif a partagé quelques chiffres sur le domaine du mobile. 600 000 questions ont déjà été posées auprès de 500 000 utilisateurs avec plus d'un million de réponses formulées chaque jour.

Afin de mieux répondre aux usages du consommateur, l'éditeur d'applications devra se rapprocher le plus possible de ses habitudes. Ainsi, si en théorie le terme "mobilité" signifie "déplacement", il rime davantage avec "canapé". En réalité, 47% des utilisateurs d'une application sont effectivement devant une télévision et 42% dans leur lit. Seuls 4% en feraient usage en marchant dans la rue.

68% des répondants affirment qu'ils ne quittent jamais leur domicile sans leur smartphone et 84% le préféreraient à une télévision. Sur des questions un peu plus insolites, une nuit torride avec son/sa chèr(e) et tendre ne l'emporte finalement que de peu et seuls 43% snoberaient l'appareil électronique. Notons que 19% pratiqueraient les deux... simultanément!

Si la démocratisation des onglets au sein des navigateurs a encouragé les internautes à consulter plusieurs pages Web en même temps, il en va de même pour les usages mobiles avec en moyenne 3,27 applications ouvertes simultanément, d'où l'intérêt pour les éditeurs d'OS de concevoir un mécanisme particulièrement fonctionnel.

L'achat d'applications mobiles n'est pas systématique puisqu'un tiers des participants avouent ne jamais dépenser son argent au sein d'une boutique. L'application gratuite a donc de beaux jours devant elle et notamment auprès des 18-25 ans puisque ces derniers seraient les moins enclins à effectuer un achat. Les sélections effectuées par Apple, Google, BlackBerry ou Microsoft au sein de leurs répertoires seraient consultés par 30% des utilisateurs. 13% préfèrent une navigation par catégories tandis que 17% se contentent d'effectuer une recherche par mots-clés.

En comptabilisant le temps total passé sur les applications mobiles, Facebook monopoliserait 20% des usages ou 1 minute sur 5. Il s'agit d'ailleurs de l'application préférée de 30% des utilisateurs. Couplé à Instagram, Facebook représenterait au total 75% des usages de réseaux communautaires. Notons toutefois que 60% des répondants refuseraient systématiquement d'activer Facebook Connect au sein d'une application tierce.

Les applications proposant d'activer la géo-localisaton en faisant appel au GPS ne sont pas toujours très bien perçues ou mal comprises puisque seuls 40% des utilisateurs autoriseraient cette activation lorsqu'elle n'est pas essentielle au fonctionnement de l'application. De plus en plus, de développeurs tirent parti des notifications push... sans doute un peu trop. Celles-ci seraient effectivement désactivées par 70% mobinautes sur iOS. Les réglages des notifications push seraient d'ailleurs globalement mieux connus que les autres.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top