Après les trottinettes électriques, Dott va se lancer sur le marché des vélos électriques en location

22 décembre 2020 à 10h06
0
Vélo Dott
© YouTube

L’entreprise franco-néerlandaise Dott prévoit de déployer des vélos électriques en location dans les rues parisiennes et londoniennes dès le mois de mars 2021. Son co-fondateur, Maxim Romain, précise être en discussion avec d’autres villes européennes pour y proposer ses véhicules. 

Dott dispose d’ores et déjà de 5 000 trottinettes électriques dans la capitale après avoir remporté l'appel d'offres de la mairie de Paris, avec Lime et Tier. 

Un moyen de transport destiné au plus grand nombre

L’entreprise veut désormais aller plus loin pour proposer un moyen de transport écoresponsable destiné à tous : « La trottinette électrique, c'est génial, c'est super excitant à utiliser mais clairement, ce n'est pas quelque chose que ma mère voudrait faire. [...] J'estime que l'e-bike est le moyen de transport le plus universel que nous puissions proposer aux gens dans les villes », explique Maxim Romain dans une vidéo promotionnelle. 

La firme va directement venir concurrencer Lime, unique opérateur à proposer des vélos électriques dans la capitale après avoir repris les véhicules JUMP, cédés par Uber. Et bien qu’ils ne soient pas électriques, les Vélib’ constituent également des rivaux de taille avec leurs quelques 400 000 abonnés. 

Pour se démarquer, Dott a donc mis au point un vélo nécessitant moins d’entretien que les autres e-bikes : « Ce vélo de fabrication européenne a été conçu en accord avec notre mission : rendre la mobilité accessible à tous. Notre service multimodal (e-bike et e-scooter) comprendra le même niveau d'excellence opérationnelle : batteries amovibles, recharge sécurisée, opérations effectuées par des professionnels expérimentés, réparations et recyclage systématiques », confie Maxim Romain.

Un véhicule robuste

Ainsi, les pneus du vélo Dott ne possèdent pas de chambre à air, ils sont faits de mousse pour éviter les crevaisons. La batterie, elle, est dotée d’une capacité doublée par rapport aux trottinettes électriques, en plus d’être amovible. L’arbre de transmission se trouve dans le cadre en aluminium du véhicule. Fait d’un seul bloc, ce dernier ne dispose d’aucun soudage. La chaîne est également cachée par un cadre fabriqué au Portugal. 

À Londres, où Dott n’opère pas encore, l’entreprise viendra directement concurrencer Santander Cycles. Il s’agira de la 16e ville où la firme déploiera des véhicules électriques.

Sources : TechCrunch, Le Parisien

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

Promotion incroyable sur le PC portable Honor MagicBook 14
Pourquoi Google insiste via Chrome pour que vous passiez à Windows 10 ou 11
Google introduit une évolution majeure dans son moteur de recherche : bientôt en France ?
Guerre en Ukraine : les cyberattaques russes pourraient-elles aussi cibler la France cet hiver ?
Cdiscount met la souris Logitech G502 Hero en pack avec le tapis G240 à prix fou
Kia EV6 GT contre Lamborghini Aventador : à votre avis, qui gagne ?
On sait quand les GeForce RTX 4070 Ti vont arriver !
Le grand classique GTA V dans sa version PS5 est disponible pour une petite poignée d'euros
Twitter Files : entre complotisme et harcèlement, Elon Musk essaie de se dédouaner
Accusations de viols : YouTube envisage de prendre des mesures contre les vidéastes
Haut de page