Conférence Samsung : du Galaxy S II, de la tablette, mais pas de Bada

14 février 2011 à 08h25
0
008C000004001918-photo-dsc-0004-bordermaker.jpg
Cette année, c'est au Parc Pierre de Coubertin de Barcelone que Samsung nous a conviés à sa conférence « Unpacked ». Le constructeur poursuit sa stratégie d'annonce en faisant bande a part et surtout, en tirant le premier, la veille de l'ouverture du Mobile World Congress de Barcelone.

Dès les prémices de la conférence, on note deux indicateurs. Le premier à peu d'importance : Samsung semble avoir réduit son budget de façon drastique par rapport à l'année dernière qui avait marquée l'introduction en fanfare de Bada OS. Cette année, le coréen ne fait pas d'excès. Le second signe est nettement plus intéressant. A l'issue des formalités d'enregistrement, les hôtesses fournissent une carte derrière laquelle on peut lire « Samsung Galaxy S II ». La couleur est annoncée... Bada aurait-il définitivement fait boom ?

012C000004001922-photo-dsc-0030-bordermaker.jpg
012C000004002374-photo-dsc-0006-bordermaker.jpg

Conférence de Samsung à Barcelone

En début de conférence, Samsung est revenu sur le succès du Galaxy S en rappelant que l'appareil avait séduit 10 millions d'utilisateurs au travers du globle. Le constructeur à également évoqué quelques chiffres en insistant sur le fait que le marché du mobile était en pleine croissance, et que l'augmentation de 60 % du marché des smartphones prévue l'année dernière était devenue une réalité. JK Shin, le président de la branche communication de Samsung, a insisté sur le fait que la tendance se confirmerait. Selon lui, 2011 sera l'année des périphériques mobiles. Pendant toute la soirée, Samsung et ses partenaires se sont efforcés d'annoncer la stratégie d'entreprise. Les deux principaux chevaux de batailles ne seront autres que le Galaxy S II épaulé par une nouvelle version de la Galaxy tab. Ne cherchez pas de paragraphe consacré à Bada, le nom du fameux système propriétaire de Samsung n'a même pas été prononcé de toute la soirée !

012C000004001948-photo-dsc-0051-bordermaker.jpg
012C000004001942-photo-dsc-0046-bordermaker.jpg

Une brève analyse du marché avant d'entrer dans le vif du sujet

Quand la galaxie absorbe la planète Bada

En première partie de conférence, le constructeur a introduit son tout nouveau Galaxy S II. Avant d'entrer dans le vif du sujet, Samsung a rappelé que le Galaxy S premier du nom s'était écoulé à 10 millions d'exemplaire. Compte tenu de l'écart d'unités écoulées qui sépare le terminal Android du fameux Wave (sous Bada), il était logique que Samsung transforme l'essai en poursuivant dans la voie tracée par l'OS mobile de Google.

012C000004001996-photo-dsc-0095-bordermaker.jpg
012C000004002002-photo-dsc-0098-bordermaker.jpg

Bonjour Android, Adieu Bada ?

Galaxy S II : le tour des caractéristiques

Par rapport à son petit frère, ce tout nouveau Galaxy S se caractérise principalement par la présence d'un processeur double cœur dont la fréquence n'a pas été révélée par Samsung. Ensuite, côté affichage, Samsung annonce un écran Super AMOLED « plus » de 4,3 pouces qui améliore encore le rendu du Super AMOLED. Pour les circuits sans fils, Samsung parle d'une prise en charge du HSPA (21 mbps) et évoque la présence d'une puce Wi-Fi 5 GHz.

Le mobile est très fin (8,4 mm d'épaisseur), très léger (116 grammes) et son design est plutôt sobre. Point intéressant : Samsung annonce la présence d'une batterie de 1650 mAh. Aucune autonomie n'est annoncée, il ne reste qu'à espérer que le processeur véloce ne contrebalance pas trop cette réserve d'énergie qui se situe au-dessus de la moyenne généralement constatée sur Android.

00C8000004002072-photo-dsc-0154-bordermaker.jpg
00C8000004002076-photo-dsc-0158-bordermaker.jpg
00C8000004002086-photo-dsc-0162-bordermaker.jpg

Galaxy S II : le prochain fer de lance de Samsung

Le Galaxy S II compte également séduire les accrocs du multimédia. D'après le constructeur, il est possible de capturer des vidéos en 1080p à l'aide de l'appareil photo numérique de 8 mégapixels (avec flash) situé sur le dos de l'appareil. Le terminal est également capable de décompresser de tels flux, ce qui n'est presque plus étonnant compte tenu des performances étonnantes du premier Galaxy S en matière de décompression de MKV HD.

Le Galaxy S II sera également équipé d'une puce NFC (Near field communication) qui permettra de remplacer sa carte de crédit par son téléphone mobile. Lors de la démonstration, Samsung a présenté une interface dans laquelle pourront être enregistrés une ou plusieurs cartes de crédit ou pourquoi pas, des titres de transport en commun. Si l'idée est excellente, il faudra bien sûr que les revendeurs et autres boutiques s'équipent pour que le procédé ait un réel intérêt.

012C000004002082-photo-dsc-0159-bordermaker.jpg
012C000004001972-photo-dsc-0083-bordermaker.jpg

Le mobile est très fin (8,5 mm). À droite : Near field communication.

Une Zeste de Zune, une pincée d'iOS, du Sense et de la reconnaissance vocale

L'interface inaugure une toute nouvelle version de TouchWizz, une couche propriétaire Android signée Samsung. Au menu des réjouissances, on retrouve un menu d'applications fortement inspiré de l'iPhone. Samsung a également présenté une application de visioconférence qui n'est pas sans rappeler FaceTime d'Apple. Cette dernière pourra profiter de l'objectif visio de 2 mégapixels présent en façade.

012C000004001992-photo-dsc-0092-bordermaker.jpg
012C000004001978-photo-dsc-0085-bordermaker.jpg

Équivalent de FaceTime et capacités vidéo


Pour ce qui est de la gestion des bureaux d'accueils cette fois, on retrouve un système similaire à « Sense » (HTC) qui permet de zoomer pour afficher une vignette de prévisualisation de l'ensemble des bureaux. Samsung propose également une série du Widgets originaux assortis de quatre « hubs » qui permettent d'accéder instantanément aux fonctionnalités musicales, vidéo ludiques, aux réseaux sociaux ou aux livres électroniques.

L'inspiration Zune est à trouver du côté de la toute nouvelle version de Kies, le programme de synchronisation de Samsung dont l'opus précédent prenait des allures d'usine à gaz. Cette fois, il est possible de synchroniser l'ensemble de ses médias via Wi-Fi. Samsung parle également d'une synchronisation des contenus via le site de Kies en Wi-Fi sans avoir à installer le moindre programme sur son ordinateur (NDLR : on suppose qu'un plug-in sera tout de même nécessaire...)

012C000004001988-photo-dsc-0091-bordermaker.jpg
012C000004001952-photo-dsc-0055-bordermaker.jpg

La reconnaissance vocale

Ensuite, Samsung a insisté sur la présence de fonctions vocales. Tout d'abord, l'appareil pourra être intégralement piloté à l'aide de la voix. Il intégrera également un module de reconnaissance vocale pouvant être utilisé pour rédiger des emails ou des notes en parlant simplement dans le micro du terminal. On trouve également un module de traduction vocal fourni par Google.

Galaxy S II : aussi pour le monde professionnel ?

Cette conférence donne également le ton concernant le public visé par le Galaxy S II. Cette fois, Samsung ne se contente plus de cibler le grand public. Le constructeur s'est efforcé d'envoyer des messages forts en direction du monde de l'entreprise en insistant sur la prise en charge d'Exchange, Sybase (SAP) ainsi que sur l'implémentation de technologies VPN ou VoIP signées Cisco. D'autre part, pour rassurer les grands comptes, Samsung a indiqué que le Galaxy S II serait le premier smartphone à disposer d'un module d'encryption interne basé sur une solution matérielle. Toutes les données présentes dans le Galaxy S sont chiffrées.

00C8000004002018-photo-dsc-0113-bordermaker.jpg
00C8000004002014-photo-dsc-0107-bordermaker.jpg
00C8000004002028-photo-dsc-0117-bordermaker.jpg

Un sérieux appel du pied pour le monde professionnel.

Et la Galaxy tab 10.1 fut

00C8000004002096-photo-dsc-0164-bordermaker.jpg
Dans le plus pur style d'une keynote signée Steve Jobs, en fin de conférence, lorsque tout semble être fini, le présentateur revient sur le devant de la scène en indiquant à un public gavé de Galaxy S II qu'un détail n'a pas été abordé... Roulements de tambour, envoi des watts, nous pouvons enfin prendre les premières photos d'une nouvelle tablette signée Samsung, la Galaxy Tab 10.1 ! L'appellation ne fait pas vraiment dans l'originalité : cette nouvelle tablette propose une diagonale de 10,1 pouces qui met fin au format hybride smartphone / tablette du premier modèle.

012C000004002042-photo-dsc-0146-bordermaker.jpg
012C000004002062-photo-dsc-0152-bordermaker.jpg

Présentation de la Samsung Galaxy Tab 10.1

Coté caractéristiques, celle nouvelle tablette emprunte dans les grandes lignes les spécifications du Galaxy S II. Elle est donc animée par un processeur double cœur, mais est cette fois équipée d'Android dans sa version 3.0 (honeycomb). En revanche, aucune mention de la technologie Super AMOLED « plus » pour l'écran dont la résolution sera de 1280 x 800. On se souvient que la Galaxy Tab première du nom ne profitait pas du Super AMOLED, en sera-t-il de même pour ce nouveau modèle ? On note également la présence d'un objectif visio en façade de 2 mégapixels accompagné d'un capteur classique de 8 mégapixels placé sur le dos de la tablette. Le son n'a pas été oublié puisqu'une prise en charge du son surround 5.1 est annoncée (quatre petits haut-parleurs sont positionnés sur les tranches de la tablette).

012C000004002114-photo-dsc-0174-bordermaker.jpg
012C000004002100-photo-dsc-0168-bordermaker.jpg

012C000004002110-photo-dsc-0173-bordermaker.jpg
012C000004002118-photo-dsc-0178-bordermaker.jpg

Premier contact avec la Galaxy Tab 10.1
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique
JerryRig met le Samsung Galaxy Z Flip à l'épreuve (et ça fait mal)

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top