Skype ouvre une bêta privée pour son traducteur en temps réel

04 novembre 2014 à 11h13
0
L'équipe de Skype annonce avoir ouvert une Preview pour son traducteur instantané initialement dévoilé au mois de mai.
0082000005523479-photo-logo-skype.jpg

Comment favoriser les échanges entre deux interlocuteurs ne parlant pas la même langue ? Voici la question sur laquelle s'est penchée l'équipe de Skype en dévoilant au mois de mai une démonstration d'un traducteur en temps réel.

La filiale de Microsoft plancherait depuis plus de dix ans sur cette technologie et entend peaufiner continuellement l'algorithme en se basant sur la communauté de Skype, composée de plus de 300 millions d'utilisateurs qui échangeraient pendant, au total, 2 milliards de minutes chaque jour.

L'équipe annonce avoir ouvert une Preview. Pour s'enregistrer, il suffit de se connecter sur cette page. En tout, 45 langues sont prises en charge et les utilisateurs obtiendront également une version texte de l'échange.

Gurdeep Singh Pall, vice-président des logiciels de VoIP Skype et Lync chez Microsoft, expliquait récemment que l'optimisation de la traduction s'appuie sur les réseaux communautaires, notamment pour leur structure linguistique, s'approchant davantage du langage oral que de la langue écrite.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ShitExpress : une vengeance anonyme à base de bitcoins, qui ne sent pas la rose
Redevance Android : pourquoi Samsung ne veut plus payer Microsoft
The Pirate Bay : Fredrik Neij, cofondateur du site, arrêté en Thaïlande
Xavier Niel promet une
Albert Asseraf, JCDecaux :
Windows 10 prendra nativement en charge HEVC, MKV et Flac
Russie : un mémorial en souvenir de Steve Jobs détruit suite au coming out de Tim Cook
RemoteIE : virtualiser Internet Explorer pour tester son site sur OS X, iOS ou Android
Intel paiera pour les benchs biaisés du Pentium 4
Apple devrait se renforcer dans le cloud avec le rachat d’Union Bay Networks
Haut de page