Mercedes à l'offensive dans le covoiturage et la réservation de taxis

Karyl AIT KACI ALI
04 septembre 2014 à 17h24
0
Le propriétaire de Mercedes et Smart rachète RideScout et mytaxi, des applications de covoiturage et de réservation de taxis. Le groupe compte ainsi développer son activité dans le secteur. Il pourrait alors être tenté de concurrencer Uber.

Daimler fait un pas de plus vers le marché des applications de transport. Le propriétaire des marques Mercedes Benz et Smart vient d'acquérir RideScout et Intelligent apps, à l'origine de mytaxi. Les détails de la transaction n'ont pas été rendus publics mais le Wall Street Journal estime le montant du rachat pour les deux sociétés à moins de 100 millions de dollars.

RideScout propose une application éponyme qui donne des informations en temps réel sur les moyens de transports accessibles aux voyageurs dans une ville donnée. Elle centralise principalement des offres de covoiturage, mais propose aussi des informations sur les transports publics ou les taxis par exemple. Intelligent apps, de son côté, offre un service de réservation de taxis qui compterait plus de 10 millions d'utilisateurs selon la société.

01E0000007545607-photo-smart-le-fortwo-lectrique-en-2016.jpg


« L'acquisition de RideScout et Intelligent Apps porte notre stratégie globale à l'étape supérieure », indique le groupe dans un communiqué. En s'offrant ces sociétés, Daimler complète son offre et accroît sa présence aux Etats-Unis et en Europe sur le marché des applications de transport. Le groupe a déjà investi ce secteur grâce à sa filiale Moovel et son service de location de véhicules Smart Fortwo, baptisé Car2go. RideScout vient compléter l'application de calcul d'itinéraire Moovel, tandis que mytaxi ajoute de nouveaux partenaires au réseau.

Dans le même communiqué, Daimler affirme vouloir repenser ce que signifie « posséder une voiture ». Ces acquisitions feraient donc également partie de la démarche initiée par le directeur général de la société, Dieter Zetsche, visant à attirer de plus jeunes clients. Selon lui, les jeunes seraient moins animés par l'envie de posséder leur propre véhicule. Ainsi, le covoiturage et la location de véhicules constitueraient une alternative pour ce type de clients.

Ce faisant, Daimler aurait des chances de devenir un concurrent de taille pour Uber, leader des VTC et des taxis sur application mobile. Toutefois, l'engagement du groupe pourrait aussi aider son rival potentiel à régler les problèmes légaux qui freinent sa croissance, notamment aux Etats-Unis, en France et en Allemagne, où les taxis mènent une fronde contre la société. Ces derniers affirment qu'Uber porte atteinte à la concurrence en appliquant des tarifs non-réglementés et en profitant d'avantages jugés déloyaux, comme le non-paiement de la licence nécessaire à l'exercice de l'activité de taxi. Un conflit qui, en Allemagne, a abouti à l'interdiction d'Uberpop, le service de covoiturage de la firme.

D'un autre côté, en suivant le chemin d'Uber, Daimler prend le risque de provoquer lui aussi la colère des taxis, alors qu'ils représentent une base de clients importante pour Mercedes. Robert Henrich, directeur général de Moovel, s'est défendu auprès de Reuters d'une quelconque « attaque » envers les taxis. Il a ensuite affirmé, sans donner de détails concrets, que la firme cherchait plutôt à travailler en partenariat avec ces derniers.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top