Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019

Contrôle technique

Le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) estime à « 10 000 le nombre de véhicules présentant un danger direct et immédiat qui ne sont pas passés au contrôle technique pendant l'année 2019 ». Le manque à gagner s'élève par ailleurs à environ 100 millions d'euros.

Le contrôle technique des véhicules séchés par les automobilistes ? Pas tous, mais certains. À tel point que le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) n'a pas hésité à envoyer un courrier à l'attention du Premier ministre Edouard Philippe, de manière à « lutter contre le comportement de report voire d'évitement du contrôle technique ». De ce fait, quatre propositions ont été formulées par l'organisation.

Des lourdes pertes estimées

Le CNPA propose ainsi :
  • L'automatisation des relances pour les propriétaires de véhicules dont le contrôle technique arrive à échéance.
  • La majoration de l'amende forfaitaire, pour en faire une véritable sanction dissuasive permettant de faire évoluer les comportements d'évitement du contrôle technique.
  • L'intégration du contrôle technique dans le périmètre de la vidéo verbalisation, pour identifier et verbaliser les véhicules en défaut.
  • Rendre obligatoire la présentation d'un contrôle technique de moins de six mois lors de la souscription à une assurance automobile.


Ces alternatives visent ainsi à pousser les usagers à se présenter auprès des centres spécialisés et des garages, dont le manque à gagner s'élève à environ 100 millions d'euros en 2019. Le CPA estime à 10 000 le « nombre de véhicules présentant un danger direct et immédiat qui ne sont pas passés au contrôle technique » au cours de ce cru, peut-on lire dans le communiqué de presse officiel.

400 000 contrôles techniques manquants

« Fin octobre 2019, nous sommes en retard de plus de 400 000 contrôles techniques périodiques par rapport à la même période l'an passé, c'est-à-dire des automobilistes qui auraient dû faire leur visite réglementaire et qui ne sont pas venus dans les centres », a quant à elle déclaré Karine Bonnet, présidente de Dekra Automotive SAS, lors du dernier Club Argus. Et de conclure : « Nous pouvons peut-être y ajouter un effet lié à la prime à la conversion ».

Source : L'Argus
Modifié le 10/12/2019 à 14h49
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
19
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Une Radeon RX 5500 XT de MSI en fuite avant qu'AMD ne lance ses nouveaux GPU
Horse Ridge : le SoC cryogénique d'Intel veut rendre les ordinateur quantiques viables
Console Nintendo Switch (nouvelle version) avec joy-con bleu et rouge néon à 269,99€
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Réalité Augmentée : Google améliore la détection de profondeur et en fait d'impressionnantes démos
Vente privée Free : forfait 100Go à 19,99€ avec un Xiaomi Redmi Note 8T offert !
Gmail : vous pouvez enfin joindre des emails dans vos emails
Idée cadeau de Noël : Pack DJI Osmo Pocket + support à 309,10€ au lieu de 434€
Haut de page