La navette autonome Navya sera en circulation à Lyon en septembre

21 juillet 2016 à 11h32
0
Dès le mois de septembre la ville de Lyon mettra en circulation ses premiers véhicules autonomes et entièrement électriques.

Si de grands tests sont effectués un peu partout dans le monde pour des voitures à pilotage automatique, la ville de Lyon a choisi une approche différente : mettre d'emblée en place ces véhicules en ville et dans une zone bien spécifique, à savoir les quais de Saône, (et juste en bas des bureaux de la rédaction lyonnaise de Clubic !)

Plus précisément, la société Navya mettra en circulation deux navettes baptisées Arma. Celles-ci sont entièrement autonomes et électriques. Elles serviront à transporter les passagers sur une distance d'environ 1,3 km ; un trajet qui durera une dizaine de minutes, le tout gratuitement.

Ces dernières années, plusieurs tests ont été effectués dans différents quartiers de la capitale des Gaules et la mise en place est finalement prévue pour le mois de septembre. Selon LyonMag, qui rapporte l'information, sa vitesse de pointe est de 25 km/h.

Navya sera en mesure de repérer les obstacles sur son trajet grâce à un balayage de lasers, des caméras et des GPS. Retrouvez une présentation en vidéo ci-dessous.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top