Seagull : un bateau militaire autonome et téléguidé bardé de technologie

17 février 2016 à 15h25
0
Après la voiture, voici le bateau autonome. Il vise lui aussi à sauver des vies, mais pas simplement en réduisant les accidents de la circulation. Le Seagull est effectivement un véhicule militaire de déminage.

Le Seagull ne paie pas de mine, il ressemblerait presque à un bateau de pêche, mais c'est en fait un sacré concentré de technologie.

Elbit Systems, une société israélienne opérant dans le secteur de la défense, a profité cette semaine du Singapore Airshow pour présenter le Seagull (littéralement le goéland), un bateau autonome.

Mais que vient faire un bateau à un salon d'aviation ? Ce premier Unmanned Surface Vehicle (USV) est la convergence de deux des spécialités du fabricant : les Unmanned Aircraft Systems (UAS) d'une part, c'est-à-dire les drones volant, et les bateaux d'autre part.

0226000008349944-photo-elbit-systems-seagull.jpg

Le vaisseau de 12 mètres bénéficie d'un système de navigation autonome. Il peut naviguer sans intervention humaine, en contournant les obstacles conformément aux règles de navigation internationale, ce, pendant quatre jours sans interruption.

Une fois sur le théâtre des opérations, l'appareil dispose de tous les équipements nécessaires à la recherche, la détection, la classification, l'identification, la neutralisation et la vérification de mines marines, qu'elles soient émergées ou immergées. Ces opérations sont téléguidées à distance depuis un autre vaisseau ou même depuis le rivage. Un seul opérateur peut contrôler simultanément deux Seagull.

Un appareil autonome prend tout son sens dans ce contexte à haut risque.

03E8000008349946-photo-elbit-systems-seagull.jpg
Crédit photos : Galina Kantor

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top