En Gironde, les carrefours et les routes deviennent intelligents

Sylvain Pichot
20 octobre 2015 à 14h21
0
Afin d'optimiser la fluidité du trafic routier, les autorités innovent en matière d'infrastructure, à l'image du département de la Gironde qui vient de mettre en place un carrefour intelligent. Un moyen astucieux et automatique pour aider les usagers quels que soient leurs moyens de transport.

Un carrefour intelligent, pour quoi faire ?

La réalisation de routes ou de carrefours dits intelligents fait partie des enjeux importants dans le domaine des transports. Lors du dernier congrès mondial des systèmes et des services de transports intelligents qui s'est déroulé à Bordeaux entre le 4 et le 9 octobre 2015, le département de Gironde a présenté une expérimentation visant à faire cohabiter les voitures et les vélos avec les piétons.

Installée depuis le mois de juin 2015, cette mise en sécurité d'un aménagement de « tourne-à-gauche » en rase campagne est située à Cazaux, sur la commune de la Teste sur la RD112, au niveau de la sortie d'un camping. Dans ce secteur très touristique du Bassin d'Arcachon, les routes sont rectilignes et le trafic, ainsi que la vitesse peuvent parfois être importants. D'un côté de la route, il y a la sortie du camping et de l'autre, une piste cyclable.

0320000008212594-photo-carrefour-et-route-intelligents-nuit.jpg

L'objectif de cette expérimentation est de sécuriser la traversée nocturne de cyclistes et de piétons au sein de ce lieu qui est particulièrement fréquenté pendant la période estivale.

Un carrefour intelligent, c'est quoi ?

Concrètement, l'expérimentation mise en place sur la RD112 se présente sous la forme de détecteurs installés sur un carrefour à l'endroit de l'emplacement du « tourne-à-gauche ». La route a été restructurée avec un gravier clair et ses bords sont maintenant dotés de lumières LED qui s'allument automatiquement lorsqu'un cycliste ou un piéton se présente à proximité. Idem sur les panneaux de signalisation installés sur le carrefour. Ainsi, les automobilistes sont avertis de la présence d'un piéton ou d'un cycliste et peuvent réduire leur vitesse en conséquence. En outre, le passage lui-même s'éclaire afin de sécuriser la traversée. Le dispositif améliore la visibilité en général et rend le carrefour plus sûr, de l'avis des administrés et du propriétaire du camping.

0190000008212590-photo-carrefour-et-route-intelligents-led.jpg
0190000008212592-photo-carrefour-et-route-intelligents-nuit-eclairage-route.jpg

Cette solution a nécessité quelques travaux et engendré un coût total de 80 000 euros environ. Elle pourrait être proposée à d'autres villes dans les prochains mois étant jugée comme particulièrement efficace par les autorités de Bordeaux Métropole, tant en termes de sécurité, que de fluidité du trafic car elle évite la mise en place d'un feu tricolore ou d'une limitation de vitesse spécifique. D'ici là, quelques petites améliorations pourraient aussi être réalisées comme l'installation de LED légèrement plus puissantes, une détection un peu plus large des piétons et des cyclistes, par exemple, selon l'un des responsables du projet.

Et la route intelligente, qu'est-ce que c'est ?

Une autre expérimentation a été présentée par le Département permettant de rendre les routes « intelligentes ». L'opération consiste à introduire des capteurs (cryopédomètres) à fleur de chaussée. Ces dispositifs spécialement conçus pour l'occasion permettent de surveiller la température de cette dernière, aussi bien en surface qu'à une profondeur de 20 à 30 cm et ce, en temps réel. Ils peuvent être installés sur n'importe quelle route ou rue, selon les besoins.

0190000008212586-photo-carrefour-et-route-intelligents-d-tecteur.jpg
0190000008212588-photo-carrefour-et-route-intelligents-d-tecteur2.jpg

Pratique en période hivernale, cette solution permet d'adapter les réponses des autorités compétentes pour lancer des opérations de salage en cas de gel, par exemple.

Comme pour le carrefour, cette expérimentation a été réalisée avec le concours d'Eurovia, filiale de Vinci, basée à Bordeaux. Actuellement, ces cryopédomètres sont installés à la Teste sur la RD112 et à Artigues-de-Lussac sur la RD1089.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Enfin des nouvelles de Squadron 42, le mode solo de Star Citizen ?
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
scroll top