Ionity, formé par Volkswagen et BMW, veut booster le réseau de recharge européen

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
03 mars 2021 à 18h15
15
© David Nogueira

Le réseau de charge Ionity, formé initialement par Volkswagen et BMW entre autres, veut améliorer sa couverture pour faire face à la hausse des ventes de voitures électriques en Europe. Actuellement, le réseau Ionity compte 400 bornes de recharge installées au bord des autoroutes européennes.

Un nouveau tour de table est envisagé pour doter Ionity Gmbh de fonds supplémentaires qui lui permettront de développer sa croissance dans l’objectif d’éviter les longues files d’attente lors des gros départs et de couvrir les zones actuellement délaissées.

Couvrir plus de zones

L’idée est de permettre à Ionity de couvrir des autoroutes également moins fréquentées et des zones urbaines où le réseau de recharge est pour le moment absent.

Ionity Gmbh a vu son nombre d’actionnaires augmenter avec le déploiement des offres de véhicules électriques de plusieurs constructeurs automobiles. Ainsi, l’actionnariat se répartit principalement autour de BMW, Volkswagen, Daimler AG, Ford Motor et du groupe Hyundai Motor. Chacun a déjà investi 200 millions d’euros dans la coentreprise pour permettre le développement de son réseau.

Ainsi, ce nouveau tour de table permettra une expansion rapide de l’actuel réseau de charge rapide sur les routes européennes et il permettra de faire face à l’engouement pour les véhicules électriques en absorbant une partie des besoins des utilisateurs.

Faire face aux besoins présents et à venir

Avec les pénalités sur les émissions polluantes des voitures qui menacent les constructeurs automobiles en Europe, chacun souhaite voir le dossier des bornes de recharge avancer rapidement. Certains constructeurs envisagent même la création de leur propre réseau de recharge en ville, tel que Audi, filiale du groupe Volkswagen. Le développement des réseaux de charge publique est une priorité pour les constructeurs.

Si l’Union européenne comptabilise près de 225 000 points de charge en 2020, les constructeurs souhaitent voir ce nombre grimper à 1 million d’ici à 2024. Le P.-D.G. de BMW, Oliver Zipse, a appelé les gouvernements et les municipalités à redoubler d’efforts pour l’installation de nouveaux points de charge afin de soutenir les ventes de voitures électriques pour atteindre les objectifs climatiques.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
10
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La dernière mise à jour de Windows enterre définitivement la version de Edge non-basée sur Chromium
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Télétravail : le TOP des bons plans pour s'équiper au meilleur prix
Alors, on regarde ? The Nevers S01E01
Belle promotion sur la barre de son Samsung HW-T420 à moins de 100€
La cybercriminalité, plus inquiétante pour l’économie mondiale que les crises financières ?
120€ de réduction sur la trottinette électrique Xiaomi Mi Electric Scooter 1S
Citroën C5 X hybride : le nouveau modèle de Citroën dévoilé en détails
Bon plan : nouvelle baisse de prix sur les écouteurs sans fil Apple AirPods 2
Uncharted : la sortie du film de nouveau repoussée (mais d’une semaine seulement)
Haut de page