Ariane 5 réussit en 1 mois son 2e décollage avec 2 satellites à son bord

01 juillet 2017 à 17h09
0
Pour son quatrième lancement cette année, Ariane 5 a décollé sans incident mercredi 28 juin du centre spatial guyanais de Kourou. La fusée européenne embarquait à son bord deux satellites, dont l'un va offrir aux passagers des transports aériens un accès Wifi depuis n'importe quel endroit du globe.

C'est le 80ème lancement réussi d'affilée pour le lanceur lourd européen, soumis à la concurrence croissante des opérateurs privés américains.

Record absolu de charge utile emportée pour Ariane 5

Lancement réussi depuis la Guyane française cette semaine pour Ariane 5. Le lanceur lourd européen embarquait à son bord deux satellites, l'un baptisé GSAT-17 construit et opéré par l'ISRO (Indian Space Research Organization, l'agence spatiale indienne), l'autre, un « condosat », un satellite partagé par l'opérateur grec Hellas Sat et le Britannique Inmarsat. Hellas Sat 3 doit fournir des services de télédiffusion directe et télécom sur l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique subsaharienne. Inmarsat S EAN, lui, permettra aux passagers des transports aériens d'accéder en vol à un réseau Wifi sur toute la planète.

La charge utile embarquée par Ariane 5, atteignant une masse au lancement de 9,256 tonnes est en soi un exploit. Fin mai, pour sa 79ème mission, Ariane 5 avait fait encore mieux, avec la mise sur orbite là encore de deux satellites d'un seul coup pour une masse totale de 10,865 tonnes. Une performance qu'Arianespace assure pouvoir réitérer et même encore améliorer dans les prochaines années.

01F4000008724850-photo-ariane-5-lancement-29-juin.jpg


Il n'y a pas que SpaceX dans la vie

Paralysée pendant 44 jours, du 21 mars au 4 mai par la grève générale en Guyane, Arianespace a mis les bouchées doubles pour rattraper le retard pris par son programme et rassurer ses clients. Depuis le 4 mai, Arianespace a réussi trois tirs d'Ariane 5, pour 5 satellites placés sur orbite, de quoi donner le ton pour les futures cadences d'Ariane 6 censée remplacer son aînée en 2023.

Une fiabilité et une disponibilité qui devraient calmer tous ceux qui avaient enterré un peu vite Arianespace, face à la montée en puissance de SpaceX et l'irruption de Blue Origin, la société du patron d'Amazon Jeff Bezos. Pour l'heure, Arianespace reste même moins cher que SpaceX, mais les progrès fulgurants des lanceurs réutilisables et l'arrivée imminente sur le marché d'une nouvelle génération de moteurs méthane / oxygène, du type du BE-4 de Blue Origin, pourraient bousculer la hiérarchie...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top