Pas de réseau sous l'eau... mais vous allez quand même pouvoir envoyer des messages, voilà comment

30 août 2022 à 15h30
7
AquaApp © AquaApp
© AquaApp

AquaApp permet de communiquer sous l'eau à l'aide d'ondes sonores générées par un smartphone.

Une expérience a été menée au Mobile Intelligence Lab de l'université de Washington. Celle-ci porte ses fruits, puisque les chercheurs concernés ont réussi à développer un système qui permet de communiquer sous l'eau avec des smartphones. Encore mieux, aucune modification du matériel n'est nécessaire pour utiliser le système, si ce n'est de disposer d'une coque étanche pour protéger son téléphone.

Recourir aux ondes sonores pour transmettre des données

Le réseau mobile se perd vite à seulement cinq ou dix mètres sous l'eau. Cela s'explique par le fait que ce mode de communication repose sur une technologie utilisant des ondes radio, elles-mêmes absorbées par l'eau. En revanche, les ondes sonores sont connues pour se frayer aisément un chemin au travers d'un grand volume d'eau. C'est d'ailleurs le mode de communication qu'utilise un grand nombre d'espèces aquatiques vivant dans les océans, mers et lacs. En ce qui concerne l'être humain, la manière dont notre corps produit du son est certes efficace face à de l'air, mais l'est très peu en milieu sous-marin. C'est de ce constat qu'est né AquaApp, dans le cadre d'une expérience menée au Mobile Intelligence Lab et supervisée par Tuochao Chen et Shyam Gollakota.

AquaApp utilise les composants déjà présents sur n'importe quel smartphone. Le système se sert du haut-parleur du téléphone et génère des signaux haute fréquence pour communiquer des données sous l'eau. Si le concept peut paraître élémentaire, il n'en est pourtant rien. En effet, les conditions d'émission et de réception évoluent constamment, influencées par de multiples facteurs. Parmi eux, citons les réflexions de la surface, les mouvements humains, ou plus simplement, la taille de la houle si AquaApp est utilisé en pleine mer.

Pour pallier ce problème, l'application se recalibre en temps réel en propageant une sonorité facilement perceptible par les téléphones impliqués dans l'échange. Par exemple, si la tonalité de l'émetteur est reçue, mais que le volume de celle-ci est difficilement audible, le récepteur se charge de renvoyer cette information afin que l'expéditeur modifie son signal de transmission en utilisant une bande de fréquences plus étroite.

Une évolution qui peut soulever des questions

Si la technologie se penche sur les intérêts humains de plus en plus diversifiés, on peut se poser la question de l'accueil réservé par les plongeurs à l'égard de cette nouveauté. La plongée est un loisir ou une profession qui utilise depuis toujours une communication gestuelle.

Au cours des expériences menées avec AquaApp, des données ont pu être échangées sur des distance de plus de 100 mètres dans un environnement avec de fortes vagues. On imagine parfaitement que l'arrivée de ce type de système pourrait rendre des interventions de plongeurs professionnels plus sécurisées en leur permettant de communiquer des informations qui seraient complexes à exprimer à l'aide de gestes.

En revanche, comme dans beaucoup de domaines, l'arrivée d'une technologie de ce type pourra faire craindre une certaine déshumanisation de l'activité.

Source : TechCrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
dede63
Quid des mammifères qui communique justement pars onde sonore ? ca va les perturbé
serged
Sans oublier que si vous trempez votre smartphone dans l’eau, il ne va pas aimer…
MisterDams
Moi je vois plutôt la capacité à détecter un appareil (ou un plongeur…) perdu dans l’eau.<br /> Par contre, je vois pas bien le truc fonctionner avec une housse d’étanchéité comme sur la photo, ça doit vachement déformer le signal.<br /> Pour un IP68 d’un smartphone standard, on nous promet 30min à 1m30, mais dans ce cas à part s’envoyer des textos dans une piscine je suis un peu plus perplexe sur l’intérêt. Ca devrait intégrer plus du matériel dédié à terme.
Bombing_Basta
À part pour les hommes dauphins, je ne vois pas trop à qui ça peut servir…<br /> @MisterDams un plongeur ne plonge jamais seul, enfin sauf les plongeurs du dimanche.
gamez
À part pour les hommes dauphins, je ne vois pas trop à qui ça peut servir…<br /> aux hommes grenouilles?
Bombing_Basta
lol<br /> Blague à part ça fait longtemps qu’ils ont de quoi parler entre eux sous l’eau en local, ils ont même des équipement qui ne relâchent pas de bulles pour ne pas être repérés en surface.
ChezDebarras
quelqu’un sait parler sous l’eau ? Avec tuba, tout ça ?
MisterDams
Il y a les situations d’urgence, les plongées qui peuvent nécessiter de communiquer avec le bateau (genre les plongées des pompiers/gendarmerie…), les phases d’apprentissage qui peuvent être poursuivies même pendant la plongée.<br /> Même en étant pas tout seul, un moyen de communication peut servir à un moment ou à un autre, et pouvoir faire avec du matériel commun c’est intéressant.<br /> Après je prétends pas que ça va changer le monde non plus, la majorité de la population ne plongera jamais.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Découvrez la nouvelle et très jolie manette Xbox
Audacity passe un cap : découvrez les très grosses nouveautés de la version 3.2
Intel officialise Raptor Lake, sa 13e génération de processeurs... et montre déjà les crocs
Windows 11 22H2 : installez les nouveaux pilotes NVIDIA maintenant, ils corrigent les lenteurs
McDonald's France piraté : les données de 3 millions de clients dans la nature ?
La cybersécurité est au cœur du budget 2023 du gouvernement, quel est le projet ?
Deezer : chantez, l'app vous dira de quel morceau il s'agit
Mais pourquoi donc Instagram retire-t-il l'onglet boutique à certains utilisateurs ?
Samsung signe avec PureVPN pour une nouvelle option de Wi-Fi sécurisé
Découvrez le prix fou de cette TV LED 4K UHD Samsung de 75
Haut de page