Greenly lance son application Android afin que chacun mesure l'impact carbone de ses dépenses

28 avril 2020 à 13h05
2
Greenly 4.jpg © Greenly

L’application qui mesure vos dépenses et vous récompense pour les émissions évitées est enfin disponible sur l’OS mobile de Google.

La crise de coronavirus bouleverse le monde et incite à la remise en question urgente de notre civilisation, comme en témoigne le rapport du Haut Conseil pour le Climat , qui propose de placer la lutte contre le changement climatique au centre des discussions et au cœur de la relance économique. C’est dans ce contexte que l’équipe de Greenly a annoncé le déploiement de son application mobile sur Android , en complément d’iOS, pour que celle-ci puisse toucher un maximum d’utilisateurs.

Greenly, un coach sécurisé des achats écologiques

Si vous n'avez pas encore croisé la route de Grennly, l'application mobile, créée par des anciens de Withings, Alexis Normand, Arnaud Delubac et Matthieu Vegreville, se comporte un peu comme un coach des achats écologiques, pédagogique, dans le sens où elle récompense les achats verts des utilisateurs qui auront permis d'éviter certaines émissions, en finançant des projets pour accélérer la transition écologique, comme la conservation de l'Amazonie.

Une analyse de l'impact carbone des dépenses rendue possible en reliant vos comptes bancaires à l'appli, de façon sécurisée puisque vos identifiants ne transitent pas par l'application mais par Linxo, service du Crédit Agricole agréé Banque de France. "Nous n'avons que les copies de la transaction, nous n'avons pas les soldes ni les identifiants des utilisateurs. L'objectif de l'entreprise est uniquement de quantifier l'impact carbone de chaque transaction. Tout est sécurisé. L'analyse faite par notre algorithme n'est jamais faite par une personne", nous indiquait l'un des co-fondateurs de Greenly, Alexis Normand, en février dernier sur Clubic.

En d'autres termes, Greenly offre le même niveau de sécurité et de confidentialité que les applications bancaires, grâce à la technologie des API bancaires Oxlin, de Linxo Group.

Essai d'abord transformé sur iOS

L'application est déjà disponible sur iOS depuis le mois de janvier, avec des retours globalement très positifs de ses utilisateurs. Ses développeurs ont préféré prendre leur temps pour la proposer sur Android, puisque "nous voulons que toutes les ressources soient concentrées pour définir la meilleure expérience utilisateur possible", nous confiait Alexis Normand. Apple propose certains aspects sécuritaires et réglementaires que l'on ne retrouve pas forcément du côté d'Android, comme une revue très rigoureuse du RGPD, et moins de bugs accessoirement.

"Nous avons décidé de coder dans le langage React Native, qui est une technologie qui permet, très rapidement, de déployer sur Android. Donc 80% des efforts faits sur iOS pourront très vite être recyclés sur Android. Nous attendons un peu que l'app soit plus stabilisée pour faire la conversion." C'est désormais le cas, et voilà que Greenly peut désormais prendre son envol.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
skatebikeman
Et quel est l’impact carbone de l’utilisation de cette application ?
MHC
C’est certain, avec la crise économique qui s’annonce, notre principale préoccupation sera certainement le bilan carbone quand certains perdront leur emploi, peut être même leur logement et chercheront simplement à subvenir à leurs besoin les plus essentiels.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Festival de Cannes, de Venise et de Berlin : cette année c'est sur YouTube
COVID-19 : Airbnb crée un protocole de nettoyage et impose 24 heures entre deux locations
DJI fait atterrir son Mavic Air 2 avec de belles améliorations dont la 4K à 60 ips
Le futur SUV iX3 signé BMW fuite en photos
Une distribution Fedora bientôt disponible en natif sur des ThinkPad de Lenovo
La licence de jeux vidéo Brothers in Arms va revenir... En série télé
Un écran gamer Acer 23,8
Le prix du SSD interne Crucial 2To en chute libre sur Amazon
Haut de page