🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Le premier parc éolien en mer français peut désormais fonctionner à 100 % de ses capacités !

28 novembre 2022 à 08h55
70
EDFSaintNazaire © EDF
© EDF

Les 80 éoliennes, situées à quelques dizaines de kilomètres des côtes, sont désormais toutes reliées au réseau national.

Après le plus grand parc éolien flottant au monde, au tour d’un autre parc éolien en mer d’être fonctionnel : celui de Saint-Nazaire. Celui-ci n’est ni flottant ni le plus grand, mais le premier parc de ce type en France. EDF a annoncé sa mise en service complète en milieu de semaine. Le parc comprend 80 éoliennes, situées entre 12 et 20 km des côtes, pour une capacité de 480 MW. Selon l’entreprise, ce parc éolien en mer peut produire, dans les conditions appropriées, environ 20 % de la consommation d’électricité annuelle de la Loire-Atlantique, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 700 000 personnes.

De premiers mégawattheures produits depuis juin

Si certaines éoliennes du parc produisaient des mégawattheures depuis juin dernier, le site n’était toutefois pas pleinement opérationnel : les 80 éoliennes n’étaient pas toutes connectées au réseau national de transport d’électricité. L’inauguration a eu lieu mercredi 23 novembre, en présence des différentes parties prenantes (collectivités, État, entreprises, associations…).

Pour bien appréhender le fonctionnement de ce parc, vous pouvez visionner la vidéo « Comment fonctionne le parc éolien de Saint-Nazaire ? » réalisée par France 3 Pays de la Loire il y a quelques semaines et disponible sur YouTube.

Des pêcheurs et des éoliennes

La construction du parc éolien en mer de Saint-Nazaire a débuté en 2019, mais le projet a mis une dizaine d’années à se concrétiser. Le premier débat portant sur cette installation s’est tenu à l’été 2013 et a abouti à une enquête publique en 2015. Depuis cette date, le projet a occasionné la tenue de 1 500 séances de travail avec les acteurs locaux et de 300 réunions d’information.

Si l’installation des parcs éoliens terrestres suscite souvent l’opposition des riverains, forcément, en mer, les premiers concernés et éventuels opposants sont plutôt les pêcheurs et les défenseurs de l’environnement.

Concernant les premiers, d’après EDF, « le parc a été conçu pour réduire autant que possible les contraintes imposées à la pêche pendant la phase de construction et pour permettre la pêche en son sein pendant toute la phase d’exploitation ».

Quant aux seconds, l’entreprise allègue que des « échanges constructifs » avec des associations de protection de l’environnement, telles que la Ligue de Protection des Oiseaux, France Nature Environnement ou Bretagne Vivante, « ont permis aux équipes du projet d’acquérir les connaissances nécessaires à la conception du parc, dans le respect de son environnement et de sa biodiversité ». Faune et flore ont ainsi fait l’objet d’un suivi pendant les différentes phases de construction et continueront d’être scrutées durant toute la durée de l’exploitation du parc.

Une centaine de personnes (responsables d’exploitation, techniciens de maintenance et logistique, inspecteurs qualité, entre autres) va désormais garantir l’exploitation et la maintenance de ce parc éolien en mer de Saint-Nazaire, et ce, pour les 25 années à venir. La base de maintenance se trouve dans la commune de La Turballe.

Source : EDF

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
70
34
Proutie66
Donc pour info, au mieux du mieux, (et ça sera pas le cas), on aura 1/3 d’un seul réacteur.<br /> Sachant qu’on en a environ 60 réacteurs nucléaire en France, il faudrait donc, dites moi si je fais erreur, 180 parc comme celui-ci, en priant qu’il y ait du vent.
Aristote76
Purement démagogique, laid, produit rien ou presque et pollue à force d’entretien. Si on compte en prime la pollution visuelle dans un pays touristique ça fais cher la pommade écolo bobo. En prime je sais pas si c’est confirmé mais la vibration des palles serai nocive pour la faune aquatique.
artigne
Votre commentaire n’a pas de sens, il n’est pas question de remplacer le parc nucléaire par un parc éolien. Il s’agit simplement d’avoir un meilleur mix énergétique. C’est dans la multiplication des sources d’énergie en privilégiant la proximité (la perte d’énergie lié au transport d’elec est énorme) que se trouve la solution.
guile
L’idéologie écolo en marche. Nous ferons le bilan dans 20 ans en s’apercevant des coûts délirants d’entretien VS un rendement trop faible pour peser dans un pays comme le nôtre.
yan487
Avec le facteur de charge qui est d’environ 40 % (lié au fait que le vent ne souffle pas toujours comme il faudrait pour avoir 480 MW), ça donne 192 MW en moyenne.<br /> Un réacteur nucléaire français actuel c’est entre 900 et 1400 MW.<br /> Mais même avec un millier de parcs éoliens comme celui ci, on ne pourrait pas faire face à un pic de consommation combiné à un vent faible.
Emmanuel_Angulo
Après, en mer, le vent, tu l’as dans 90% du temps, c’est déjà un moindre mal. Et puis de toutes façons, personne ne parle de se débarasser du nucléaire, l’eolien est une source de plus, permettant d’exploiter et optimiser une ressource naturelle renouvelable, à savoir, le vent
Emmanuel_Angulo
J’ai toujours en mémoire l’interview sur BFM d’un militant ecolo qui est clairement « anti tout » mais qui au milieu de la conversation , branche son smartphone car il n’a plus de batterie…<br /> Ben oui mon gars, c’est quand même pratique de brancher un truc sur un prise de courant , hein ? Mais pour ça, l’energie il faut bien la produire.
Proutie66
Et donc je dois dire amen à ce que tu dis ?
Loposo
Dans ce cas là on a juste à foutre toutes les éolienne dans la Creuse c est pas touristique galère pour y aller.<br /> Les sonars des bateaux aussi sont nocif, tout comme les bruits des moteurs,…<br /> De plus il est pas dit qu on va tout remplacer par des éoliennes il faut adapter au territoire, certain ça sera de la géothermie, d autres éolienne, d’autre maré montante, d autres solaire si on foutais des panneau sur tout les immeuble modernes,… Plutôt qu avoir un gros truc qui a un rendement de 30% avec des déchets qu on ne sait pas quoi faire et aucune indépendance, par pour rien qu on a toujours une présence au Niger et autres. D autres seront des meilleurs constructions de base des immeubles et maisons,… Bref il y a pleins de truc
Mel92
Bein si ça a du sens. Pourquoi diable multiplier les sources d’énergie ? Bon d’un autre côté, le vent, même si c’est médiocre comme source d’énergie, ça ne mange pas de pain car ça ne coûte pas très cher à mettre en œuvre et ça ne prend pas beaucoup de place. Et puis tôt ou tard, on aura des centrales de production d’hydrogène qui pourront s’accommoder de l’intermittence.
tofou
Vous oubliez une chose, c’est de l’intermittent. Le reste du temps ou ca ne produit pas ou pas assez, il faut compléter par une centrale à… gaz !!!
Helios
Il y a tellement de communication greenwashing dans tous ces projets qu’il faut faire un gros effort de déchiffrage de l’information. Les médias n’aident en rien et ne sont bons qu’à relayer les communiqués de presse.<br /> J’ai du mal à croire qu’on peut investir des milliards à perte mais EDF est très capable de le faire pour des raisons politiques.<br /> Ce qui est certain c’est que les camps pro et anti racontent tous les deux des conneries donc bien malin celui qui arrive à avoir un avis objectif sur la pertinence des éoliennes offshores au sein d’une stratégie énergétique nationale.
tfpsly
Emmanuel_Angulo:<br /> Après, en mer, le vent, tu l’as dans 90% du temps<br /> Pas tout à fait, même si c’est bien meilleur que sur le sol <br /> Potentiel de l’éolien | Eoliennes en mer<br /> Une grande productivité<br /> en mer, le vent est plus fort, plus stable et plus régulier qu’à terre. […] Le facteur de charge des parcs éoliens en mer en Europe est compris entre 29% et 48% et est en constante augmentation.<br /> Et c’est le pb : dans les 52% à 61% du temps restant, il faut une solution de remplacement. Pas du nucléaire (car trop lent à monter en charge; les centrales nucléaires se régulent très peu), donc de l’hydro si disponible, ou du gaz.
Ronan42
Il va surtout falloir éduquer les français sur l’énergie, on dirait que tout le monde pense que c’est gratuit et illimité.
Palou
Loposo:<br /> Dans ce cas là on a juste à foutre toutes les éolienne dans la Creuse c est pas touristique galère pour y aller.<br /> Plutôt dans les centres-villes des grandes agglomérations et dans les ZI, ce sont les citadins qui ont le plus besoin d’électricité, l’électricité au plus près des habitants et le métro direct pour aller les réparer. Même si personne n’en parle, il y a déjà trop d’éoliennes dans la Creuse, dont un parc éolien à quelques km qui est en cessation de paiement
Aristote76
Oui je vois déjà le résultat, sur la base du sécuritaire, on peut déjà dire que ce sera une réussite qu’on va vouloir délocaliser en campagne.
jaceneliot
Ton message est faux à plusieurs niveaux. Premièrement, 480MW c’est plutôt la moitié d’un réacteur. Deuxièmement, les réacteurs nucléaires non plus ne sont pas 100 % du temps à fond. Troisièmement, personne ne parle de remplacer le nucléaire avec ce type de parcs. Au contraire, c’est plutôt pour compenser la fin du fossile, en complément du nucléaire, en anticipation de l’augmentation de la demande. Quatrièmement, 180 parcs c’est pas énorme, pour un pays qui a un des littoraux les plus grands du monde. Donc message HS.
jaceneliot
Ton message n’est pas factuel. Ca produit pas mal du tout en mer. Tes arguments sont partiellement valables pour l’éolien terrestre. Regarde ce qui se fait au Royaume-Uni, c’est loin d’être négligable.
Baxter_X
Il y a un truc que j’ai toujours trouvé magique au sujet des éoliennes:<br /> On est dans une situation grave et urgente concernant le climat, et il y a TOUJOURS des experts 2.0 qui nous expliquent qu’il faut faire autrement, que c’est mal, que c’est moche…<br /> Il est vrai que le réchauffement climatique, c’est mineur à coté de tout ça. Et c’est pas si moche après tout.
tfpsly
jaceneliot:<br /> Ton message n’est pas factuel. Ca produit pas mal du tout en mer.<br /> Pour la première partie : le ton est désagréable, tu ne possèdes pas la vérité absolue.<br /> 2nd partie : il a raison, facteur de charge en mer de 29% à 48% selon Potentiel de l’éolien | Eoliennes en mer.<br /> jaceneliot:<br /> Premièrement, 480MW c’est plutôt la moitié d’un réacteur.<br /> Réacteur moyen en France = 1100MW, voir la synthèse sous ce tableau listant les réacteurs FR : Liste des réacteurs nucléaires en France — Wikipédia<br /> Et on ne fabrique que des 1300 et plus MW depuis 1988…<br /> jaceneliot:<br /> Deuxièmement, les réacteurs nucléaires non plus ne sont pas 100 % du temps à fond.<br /> Facteur de charge ~80% en France. Les US arrive à atteindre 90%.<br /> jaceneliot:<br /> Quatrièmement, 180 parcs c’est pas énorme<br /> St Nazaire = 78km2 ~ 9km de côté. x180, ça va commencer à se voir…
Aristote76
C’est surtout pour cacher l’incompétence des politiques qui savent depuis des dizaines d’années que notre parc nucléaire doit être rénové et non être revendu pour profiter de l’aubaine"<br /> J’ai à peu près glané les mêmes données chiffrées. Encore un truc qu’ils aurons ratés à cocher sur ma liste
kplan
Pourquoi faire un bilan dans 20 ans alors que vous avez fait le vôtre ce matin ?<br /> C’est fou ce nombre de brillants visionnaires qu’on a dans notre pays pour les initiatives écologiques soi-disant catastrophiques à l’avenir et qui n’ont pas vu que la moitié des centrales nucléaires seraient en carafe cette année…
philouze
« Donc pour info, au mieux du mieux, (et ça sera pas le cas), on aura 1/3 d’un seul réacteur. »<br /> non, la moitié, un tiers c’est pour les quelques très puissants (seulement 4 sur 58) , la puissance moyenne est de 1072 MW<br /> « Sachant qu’on en a environ 60 réacteurs nucléaire en France »<br /> (58 pour être précis) ,<br /> il faudrait donc, dites moi si je fais erreur, 180 parc comme celui-ci, en priant qu’il y ait du vent."<br /> Disons 129, ce qui n’a rien de foufou.<br /> par contre comme tu as pu le constater, la construction a été réalisée en trois ans, avec un démarrage qui prend moins de temps, construction comprise, que les seuls épreuvages d’un réacteur.<br /> Et pour un tiers du prix au MWh d’un EPR.
Bidouille
A lire tous les commentaires, je vois que les éoliennes ont, au moins un effet immédiat. Elle font brasser du vent, chacun détenant sa vérité.
odyssseus
Yep, gaz économisé lorsque solaire, hydraulique et vent sont présents.<br /> #Logique
Palou
kplan:<br /> C’est fou ce nombre de brillants visionnaires qu’on a dans notre pays pour les initiatives écologiques soi-disant catastrophiques à l’avenir<br /> Tiens, voilà que les éoliennes sont devenues écologiques … c’est nouveau, et si c’était vrai cela se saurait. Faut juste qu’elles ne fuient pas des tonnes d’huile, qu’il n’y ait pas un archi bétonnage des sols quand ils en remettent d’autres à la place des précédentes et en n’enlevant pas le béton des premières installées, qu’elles ne détournent pas les sources, que les pales soient recyclables, qu’elles produisent à quasiment 100%, qu’on ne les change pas tous les +/- 20 ans, etc … C’est fou les visionnaires qui ne connaissent pas tout ça
gemini7
@Ronan42<br /> Quand il n’y aura plus de pétrole et de gaz, ils vont tomber de haut.
Maraut
tu n’as du jamais mettre les pieds dans la Creuse, très joli et facile pour y aller !<br /> moi je n’ai jamais eu de pb
merotic
Une donnée en temps réel sur la misère qu’est l’éolien et les attentes qui vont de déceptions en déceptions.<br /> En direct:<br /> – Production par l’ éolien ce lundi 12h30 : 3395 MW = ~6% de la production-consommation d’électricité en ce moment.<br /> – Capacité du parc: 19.1 GW soit seulement ~18% de produit avec de l’intermittence en plus.<br /> C’est catastrophique face au coût réel de ces installations.<br /> Dans 20 ans, on parlera de scandales écologiques mais les coupables seront ceux (nous tous) qui avons laissé faire.<br /> Personne ne pourra se dédouaner d’avoir écouté ce que disaient les médias.<br /> Avec internet nous avons de quoi apprendre et réfléchir mais il semblerait qu’une majorité le refuse et veut se bercer d’illusions pour ne pas affronter le réel.
kplan
Ah ben oui, il faut bien avouer que tout n’est pas parfait avec ces éoliennes. Prenons donc exemple sur les centrales nucléaires (et les autres) qui sont évidemment plus recyclables et plus belles que les éoliennes.<br /> Je te laisse maintenant compléter leur bilan sur le bétonnage, les fuites, leur recyclage et celui des déchets, l’usage des sources d’eau et leur rendement précis en fonction du nombre de réacteurs par centrale. N’oublions pas l’origine du combustible et son impact sur les populations locales. Il a été cité le Niger plus haut, c’est vrai que tout est bien bien propre là-bas…<br /> Précisons toutefois, avant que le sujet vienne sur la table, que je ne suis pas anti-nucléaire ni pro éoliennes à tout prix. Il faut juste faire preuve d’un peu de mesure et arrêter de répéter systématiquement les discours des lobbys qui se marrent bien en ce moment quand on voit le niveau des débats… qui n’existent tout simplement pas ! Comme le dit la chanson « Soit t’es pour ou soit t’es contre, tout est binaire ».
ptitepuce
Autour de ma ville, on a 2 barrages hydroélectriques, on profite de la Loire, ça s’est bien.<br /> On a un grand parc de panneaux solaires, c’est bien, mais niveau paysage, bonjour le massacre, un parc solaire en bord de loire et de canal, avec la campagne juste à côté, vraiment pas top.<br /> Et on a 7 éoliennes sur le sommet le + haut des alentours, mais problème c’est que le vent est moins présent en montagne que dans la vallée, ils y savent, ici on est soumis en permanence à l’effet de fohen, pourquoi diable mettre inutilement des éoliennes qui ne servent à rien sur des crêtes…<br /> Qu’ils se limitent au soleil, et à la Loire, notre position géographique nous offre les 2, pourquoi vouloir multiplier inutilement des ressources qu’il n’y a pas assez.<br /> En mer, le vent est omniprésent, c’est logique des éoliennes.<br /> En mettre au sommet du mont ventoux ou du mont aigoual serait logique aussi par exemple.<br /> Même si niveau paysage, on en revient toujours au même, c’est moche, bruyant, et un piège à oiseau…
Biggs
80 éoliennes alimentent :<br /> – « dans les conditions appropriées »<br /> – 20% de la consommation<br /> – d’un seul département<br /> Je n’y connais rien mais je m’attendais à un rendement plus impressionnant, je dois dire.
Nmut
Connaissant pas mal le coin, le vent n’est pas un problème. Même au lever du soleil ou au crépuscule (problème courant des éoliennes), ça souffle. Peut être que quelques tempêtes hivernales vont mettre en sécurité des éoliennes, sinon pas de soucis.<br /> @Aristote76<br /> Laid? Les goûts et le couleurs…<br /> En plus, on les voit moins que les bateaux qui entrent ou sortent de l’estuaire…<br /> Pour les vibrations, ça je ne sais pas. Mais une aile d’avion n’en produit pas, pourquoi les éoliennes en produiraient? Tu as des infos la dessus?
kplan
Les barrages sont moches et aussi des pièges à poisson, même si des efforts sont fait aujourd’hui pour limiter leur impact. C’est toujours le même problème : comment produire de l’énergie en impactant le moins possible l’environnement d’exploitation et l’origine de sa production ? C’est quasiment insoluble, il y a des déperditions dès qu’on s’éloigne du consommateur final, on est obligé de faire du local et forcément de déplaire à beaucoup localement.<br /> Ensuite il y a clairement des âneries faites et malheureusement ce n’est pas près de s’arrêter tant que les débats seront phagocytés par une poignée de lobbyistes et de politiques qui se battent l’œil de l’opinion publique, tout en cherchant à l’influencer à tout prix.
Nmut
Il y a même des autoroutes gratuites! <br /> Et déjà plein d’éoliennes…
Palou
kplan:<br /> Il faut juste faire preuve d’un peu de mesure et arrêter de répéter systématiquement les discours des lobbys qui se marrent bien en ce moment quand on voit le niveau des débats<br /> SAUF que je ne suis pas un lobby et que je n’ai pas besoin de répéter les discours comme tu le dis, je suis impliqué dans ce domaine … et je n’en dévoilerai pas plus ici !<br /> Biggs:<br /> Je n’y connais rien mais je m’attendais à un rendement plus impressionnant, je dois dire.<br /> Ne pas gober bêtement ce que disent les promoteurs à ce sujet … quand ils disent « 20 000 habitants », il faut comprendre QUE l’éclairage pour 20 000 habitants, PAS les prises électriques pour la cuisine ou la télé ou autre, que l’éclairage (et là de suite cela fait moins vendeur, mais faut pas le dire)
_Dorsoduro
@Palou<br /> Soit sérieux 2min. Tu as l air de dire qu’il n y a pas besoin AUSSI de béton dans les centrales nucléaires, que leur durée de vie est n est pas AUSSI de 20ans, que le recyclage est plus simple et leur maintenance gratuite. La perte du fleuron Français Alstom n a aucune conséquence sur la filière nucléaire.
paulposition
_Dorsoduro:<br /> La perte du fleuron Français Alstom n a aucune conséquence sur la filière nucléaire.<br /> Tu oublies les turbines, que notre manu national a « cedées » a General Electrique:<br /> Nucléaire : les turbines Arabelle, un nouveau front pour EDF | Les Echos Il faut reflechir avant d’ecrire n’importe quoi
tfpsly
_Dorsoduro:<br /> leur durée de vie est n est pas AUSSI de 20ans<br /> Non.<br /> _Dorsoduro:<br /> il n y a pas besoin AUSSI de béton dans les centrales nucléaires<br /> Qté/MWh ?<br /> _Dorsoduro:<br /> leur maintenance gratuite<br /> Il y a pourtant eu plus de morts dans l’entretient des éoliennes que dans l’entretient des centrales nuke. Et même autant de morts/MWh entre les deux technologies.
_Dorsoduro
Relis donc mon thread. Bien sûr que ct du second degré.<br /> C’est un crime d avoir autorisé un rachat dans une filière aussi stratégique.
paulposition
@_Dorsoduro « Bien sûr que ct du second degré.<br /> C’est un crime d avoir autorisé un rachat dans une filière aussi stratégique. »<br /> C’etait bien dissimulé dans ta réponse a @Palou
_Dorsoduro
désolé,<br /> il est vrai que j’ai aussi un peu de mal aussi avec mon téléphone.
paulposition
Pas de problèmes…
_Dorsoduro
tfpsly:<br /> Non.<br /> Oups je me suis emmêlé les pinceaux, oui tu as raison.<br /> Mais en gros ce que je voulais dire c’est d’apres L’ADEME<br /> le nucleaire et eolienne sur leur duree de vie + démantelement, avait un impact carbone tres bas.<br /> Que grosso modo , le beton utilisé pour enfouir et sceller les dechets nuc sont aussi à comptabiliser.<br /> et qu’au finale sur sa duree de vie, l’éolien s’en sortait bien.<br /> tfpsly:<br /> l y a pourtant eu plus de morts dans l’entretient des éoliennes que dans l’entretient des centrales nuke. Et même autant de morts/MWh entre les deux technologies.<br /> je me suis jamais trop posé la question.<br /> mais perso une éolienne dans la mer me gene moins qu’une centrale nuc pres de chez moi.
philouze
" En direct:<br /> – Production par l’ éolien ce lundi 12h30 : 3395 MW = ~6% de la production-consommation d’électricité en ce moment.&gt;<br /> – Capacité du parc: 19.1 GW soit seulement ~18% de produit avec de l’intermittence en plus.&gt;<br /> C’est catastrophique face au coût réel de ces installations."<br /> En fait, non, ça n’a rien de catastrophique.<br /> le cout du parc tient compte de la production moyennée réelle et prévisible, suite à une étude sur plusieurs années de l’aérologie locale.<br /> On finance un parc au cout de son MWh généré sur 25 ans, et pas en fonction de sa puissance-crête.<br /> Par exemple pour St Nazaire, 150 €/MWh :<br /> https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/saint-nazaire-ce-parc-eolien-marin-qui-va-contribuer-a-payer-le-bouclier-energetique-f6c8f1ec-38e9-11ed-8b3d-3215396223a4<br /> Le Havre c’est 3x mieux, à 44€/MWh<br /> Pour mémoire, c’est 3x moins cher que l’EPR…<br /> D’une manière ce « en direct » est toujours assez mal venu ; en direct on a 30 centrales en rade sur 58 « C’est catastrophique face au coût réel de ces installations » si on doit suivre la même logique. On devrait donc en déduire que le Nuke, c’est nul ? pas sûr.<br /> Et tu sais, un EPR à 20 MDS qui tourne pas pendant une décénie, et toujours pas démarrée à l’heure ou je rédige « C’est catastrophique face au coût réel de ces installations »<br /> La grosse erreur française, c’est qu’on a idéologisé ce débat, avec les « bobos écolos gauchos » dans le camp éolien/solaire, qui ont promu pendant 20 ans des technos qui n’avaient aucun sens financièrement, comme en CO² chez nous, et ont en plus planté notre filière GEN4 via Jospin/les verts<br /> Et en face, des tradi-réacs,ingés et droitistes à fond pour le nuke qui ont « loupé » la chute énorme, de x10 des couts et la multiplication par 16 voir 32 (!!!) des performances éoliennes par poteau * et n’ont rien fait pour promouvoir nos brevets nationaux sur le solaire et le stockage.<br /> Dans tout ce petit monde, ceux qui avaient archi tort jadis et pendant 20 ans ont probablement raison aujourd’hui, quand aux autres - du fait des premiers reconnaissons le- leur bébé est bien malade et peut être qu’on est un poil dans l’acharnement thérapeutique.<br /> on est passé en 10 ans de 2MW / 20% de facteur de charge à 16MW / 40% de FC, soit 32x plus de jus par poteau unitaire, inversement les prix sont passés de 200 au début 2000 à 50 (moins de 45 pour les flottantes)<br />
merotic
« Philouze, votre expert installateur en éolienne » qui vous assure 25 ans de fonctionnement et vous offre pour ce prix un tapis en pur cachemire synthétique des alpages de la plaine du vent.<br /> On connaît la chanson : une éolienne produit beaucoup moins qu’annoncé et dans 20 ans, les entreprises ne prendront pas en charge les 200 000€ de coût par poteau pour les démonter.<br /> C’est déjà le cas aux USA, ils en font les frais du dieu des Eoliennes. (Money ou Pognon en français)<br /> Quoi de plus normal que d’avoir du vent mais pas d’électricité quand des vendeurs brassent du vent.<br /> Les centrales sont en maintenance par négligence et période de COVID aussi.<br /> Les actuelles centrales tournent très bien, ce qui n’est pas le cas des éoliennes ce jour et c’était pire hier.<br /> C’est un scandale écologique et financier qui fera les beaux jours des sites de médias et de « cash investigation » dans sa version 2042.
leulapin
Comme le nucléaire quand il y a des pics de consommation d’énergie, ou si on réindustrialisait.<br /> Personne dans le monde ne fait tourner des fonderies avec du nucléaire hein… c’est gaz ou charbon.<br /> Les fanboys du nucléaire sont pénibles là dessus, comme si c’était une énergie pilotable et souple. En concret plus on aura de productions locales et décentralisées d’énergies et plus on sera en sécurité. Le nucléaire ne répond pas bien à ces enjeux et il n’y a pas plus d’uranium que de pétrole sur terre avec la consommation actuelle donc ensuite on fait comment?<br /> Et dans une europe qui va à marche forcée vers la bagnole électrique on va avoir une capacité d’accumulation d’électricité en grille qui va être énorme et pouvoir absorber/lisser toutes les productions intermittentes d’énergies de ce genre.
Palou
merotic:<br /> quand des vendeurs brassent du vent.<br /> Le métier des promoteurs éoliens est … de vendre du vent !<br /> _Dorsoduro:<br /> Tu as l air de dire qu’il n y a pas besoin AUSSI de béton dans les centrales nucléaires, que leur durée de vie est n est pas AUSSI de 20ans, que le recyclage est plus simple et leur maintenance gratuite<br /> Je n’ai JAMAIS dit qu’il n’y avait pas besoin de béton vu que je n’ai PAS parlé des centrales nucléaires, ni parlé de la durée de vie de ces dernières, ni de leur recyclage et de leur maintenance.<br /> Ne pas me faire dire ce que je n’ai jamais dit !
lobo41
Sans compter la corrosion marine (pas celle de la blondasse). C’est un élément qui est rarement pris objectivement en compte et qui rendra difficile une durée de vie de 25 ans (au moins 50 pour un réacteur).
philouze
C’est du pur dénigrement, et ça ne repose sur aucune « loi du marché ».<br /> Les boites éoliennes balbutiantes se sont largement consolidées, ce sont aujourd’hui soit des opérateurs matures, avec des parcs énormes, soit directement nos opérateurs nationaux habituels.<br /> Donc oui, soit ça tiendra 25 ans, soit ce sera à leurs frais, et dans tous les cas c’est bien eu qui provisionnent ou font démanteler.<br /> Donc tes affirmations, en tout cas vu comment tu les généralises, sont juste de la diffamation
Drifter35
Au moins il n’aura pas fallu attendre 15 ans comme pour l’EPR !
Drifter35
« et ont en plus planté notre filière GEN4 via Jospin/les verts »<br /> Superphenix était une bombe à retardement à cause de son refroidissement par sodium liquide. Certes il a finit par fonctionner mais avec un facteur de charge ridicule de 30%.<br /> La gen4 est de toutes façons une chimère, ça fait 80 ans qu’on essaie de la développer à travers le monde, sans grands résultats.
Palou
philouze:<br /> Donc oui, soit ça tiendra 25 ans, soit ce sera à leurs frais, et dans tous les cas c’est bien eu qui provisionnent ou font démanteler.<br /> Sauf qu’ils ne provisionnent QUE 50 000 euros comme la loi leur permet alors qu’un démantèlement coute entre 150 000 et 1,2 million d’euros suivant la complexité du chantier
tfpsly
Drifter35:<br /> Superphenix était une bombe à retardement à cause de son refroidissement par sodium liquide.<br /> Non.<br /> Drifter35:<br /> Certes il a finit par fonctionner mais avec un facteur de charge ridicule de 30%.<br /> En 1997, année de son arrêt. Vs 95% en 1996, meilleur que toutes les centrales nucléaires FR.
Drifter35
« l’incompétence des politiques qui savent depuis des dizaines d’années que notre parc nucléaire doit être rénové »<br /> Qui a élu tous ces gvts de droite incompétents et paresseux depuis 20 ans ?<br /> C’est nous bien sûr.
Drifter35
C’était une bombe car on est incapable d’éteindre 5500 tonnes de sodium liquide en feu (pour ton info, le sodium liquide s’enflamme au contact de l’air et pire, explose au contact de l’eau)<br /> De plus :<br /> « le bilan de l’expérience de la surgénération apparaît aujourd’hui défavorable dans tous les cas sur le plan financier »<br /> https://www.assemblee-nationale.fr/rap-enq/r1018-1.asp
philouze
je n’ai pas cette info ? ça me semble totalement similaire à l’argument des anti-nucléaires qui nous affirment que les couts de démantèlement explosent les provisionnements, en se basant sur les protos de démantèlement « selon eux » catastrophiques .<br /> Je ne manierais pas ce type de contre argument.<br /> On voit que la filière de reyclage solaire est en train de cartonner, atteint 95% de récup alors que tous les boomers nous juraient depuis 20 ans que ce serait la fin du monde.
tfpsly
Drifter35:<br /> pour ton info, le sodium liquide s’enflamme au contact de l’air et pire, explose au contact de l’eau<br /> Pour ton info, le sodium créer une croûte de NaOH en brûlant, ce qui nuit à l’arrivée d’oxygène. C’est au contraire un peu plus facile à arrêter qu’un incendie d’hydrocarbure. Par contre évidemment il ne faut surtout pas utiliser d’eau, et faire gaffe aux émanations.<br /> CNRS Images<br /> Combustion et extinction du sodium<br /> Etude expérimentale de la combustion du sodium et essais d'extinction par épandage de poudres. <br /> Les essais ont lieu dans une cuve étanche en acier. Elle contient un four électrique recevant à sa partie supérieure un creuset dans lequel on...<br /> Et je ne vois pas pourquoi on aurait 5500t de sodium en feu. Les circuits de refroidissement de Superphénix étaient découpés en sections facilement isolables.<br /> Il y a déjà eu des incendies dans des systèmes de refroidissement à sodium liquide, y compris dans des centrales nucléaires (exemple Tsuruga en 1995; un surgénérateur comme Superphénix). Sans conséquence grâve.
philouze
Drifter35:<br /> C’était une bombe car on est incapable d’éteindre 5500 tonnes de sodium liquide en feu (pour ton info, le sodium liquide s’enflamme au contact de l’air et pire, explose au contact de l’eau)<br /> De plus :<br /> Mais tu n’arroses pas du sodium liquide, tout simplement, jamais, et tu le prives le BR d’air en le noyant à l’azote ou à l’argon.<br /> Problème résolu.<br /> Pour moi on avait surtout là un bon gros épouvantail.<br /> Je ne sais pas si la GEN4 version « neutron rapides » à la française était une catastrophe ou du génie, c’est simple, l’énorme problème qu’on a là c’est qu’on a agi sans avoir eu aucun VRAI débat sérieux, avec sur un même plateau, et pendant des semaines, des gens capables de peser le pour et le contre, avec des données, l’exposition des procédures de sécurité, sans dogmes et sans à priori.<br /> Perso, je n’affirmerais rien de tranché là dessus dans un sens comme dans l’autre, mais une chose est sûre : la mauvaise foi de l’équipe qui a milité contre, et qui une fois leur combat gagné s’est retourné contre tout le nucléaire civile français, donc leur « vision » du danger n’est pas probant pour moi.
tfpsly
philouze:<br /> et qui une fois leur combat gagné s’est retourné contre tout le nucléaire civile français<br /> Et c’était bien leur but : sans surgénérateur, pas de nuclaire « propre » mettant à mal leurs critiques basés sur les déchets super-méga-dangereux-pendant-des-millions-d’années.
Drifter35
En effet c’est une escroquerie de comparer le nucléaire au seul éolien (Jancovici le fait souvent). Personne ne projette de remplacer notre parc nucléaire par des éoliennes !
Palou
philouze:<br /> je n’ai pas cette info<br /> https://www.senat.fr/questions/base/2020/qSEQ200113902.html
Drifter35
Ce serait bien aussi que les Français assument leur consommation d’électricité (je pense aux gens qui veulent bien des éoliennes mais pas trop près de chez eux).
Drifter35
« Les centrales sont en maintenance par négligence et période de COVID aussi. »<br /> Qu’un secteur aussi stratégique et vital que le nucléaire civil ait pu être autant affecté par la pandémie, je n’y crois pas du tout (je sais bien que notre gvt a été en-dessous de tout mais quand même…).<br /> Je pense plutôt à des difficultés de maintenance causées par une sous-traitance en cascade et une perte générale des compétences du secteur.
Drifter35
Autant pour moi, en fait même un feu de quelques centaines de kg de sodium, on ne sait pas l’éteindre.<br /> Qui peut croire que mettre de 5 tonnes de plutonium au milieu de 5500 tonnes de sodium hyper-inflammable et explosif n’est pas de la folie ?<br /> Nos voisins suisses se sont longtemps battus pour faire fermer Superphénix, à raison.<br /> Et de toutes façons, la rentabilité financière de l’entreprise n’était pas atteinte.
tfpsly
Drifter35:<br /> même un feu de quelques centaines de kg de sodium, on ne sait pas l’éteindre.<br /> Si, si.<br /> Drifter35:<br /> Qui peut croire que mettre de 5 tonnes de plutonium au milieu de 5500 tonnes de sodium hyper-inflammable et explosif n’est pas de la folie ?<br /> On ne met pas de plutonium dans le circuit de refroidissement.<br /> Drifter35:<br /> Et de toutes façons, la rentabilité financière de l’entreprise n’était pas atteinte.<br /> Ah c’est sûr que si on arrête un proto avant de le lancer commercialement, il ne réussite pas d’être rentable…
philouze
ok Palou, mais on a l’affirmation non sourcée et « généralisante » d’un élu - probablement opposé à l’éolien, par ailleurs :<br /> " Or, le démantèlement d’éoliennes représente un coût qui peut s’avérer bien supérieur à ce montant. Il a ainsi été estimé par qui ? qu’une telle opération peut coûter entre 30 000 et 120 000 euros par unité, selon la taille de l’éolienne et la recommercialisation éventuelle de certains composants. "<br /> Alors justement Palou, soyons clairs :<br /> dans tous les cas, comme d’ailleurs le reconnait l’élu :<br /> obligation pour les exploitants …/… de disloquer l’installation, de remettre en état les terrains et d’éliminer ou de valoriser les déchets générés<br /> Les 50k€ ce n’est qu’un fond de garantie, dans tous les cas et quelle que soit la provision, l’exploitant démonte à ses frais.<br /> "On doit, en outre, constater que certains exploitants font faillite (combien ? ça représente combien sur nos parcs actuels et à venir ? ) et ne sont donc pas en mesure de financer l’ensemble "<br /> Perso je ne sais pas si un forfait est de toute façon une demande logique, un forfait « par taille et type d’éolienne » me semble nettement plus logique.<br /> démonter une 12M bipale rabattable me semble un poil moins problématique que descendre un monstre de 16 MW qui fait pas loin de la taille de la tour eiffel en bout de pale. ( un génie le legislateur qui a pondu ça … )<br /> néanmoins, comme je te le disais, tu ne peux rien généraliser de ce couinage d’élu : les boites qui posent des éoliennes se sont consolidées en énormes structures sur la dernière décénnie, et les grands parcs terrestres sont le fait de la Compagnie du Vent, bouffée en 2018 par Engie et off-shore par EDF renouvelable, qui devront assumer l’ensemble des couts de démantèlement et ne sont pas près de disparaitre sans laisser de traces.
Palou
philouze:<br /> obligation pour les exploitants …/… de disloquer l’installation, de remettre en état les terrains et d’éliminer ou de valoriser les déchets générés<br /> Les 50k€ ce n’est qu’un fond de garantie, dans tous les cas et quelle que soit la provision, l’exploitant démonte à ses frais.<br /> Cette obligation n’est que … théorique. Ces provisions sont actées, certes, mais auprès d’organismes bancaires privés et pas auprès de banques d’Etat comme la Caisse des Dépôts, ce qui fait que parfois l’argent se volatilise (étonnant, non ?).<br /> Concernant les éoliennes terrestres, les promoteurs et exploitants ont « sur le papier » l’obligation de démonter à leurs frais, mais les contrats d’exploitations ne sont que de 15 ans pour une durée de vie supérieure … Et qui est responsable durant ces années finales après les 15 ans d’exploitation ? bah c’est aux proprios des terrains concernés de payer pour ce démantèlement vu que ces moulins sont sur leurs terres (les exploitants ne sont JAMAIS propriétaires des terrains qui sont loués). La FNSEA s’en est inquiété récemment devant les quelques cas qui commençaient, des dents grinçaient, quelques belles batailles judiciaires en vue, mais faut pas se leurrer, les embases béton (+/- 1000 tonnes par pied) resteront bien en terre, juste décapées sur 20-30 cm seulement.
philouze
oui, comme un rocher dans la terre quoi.<br /> Je ne sais pas ce que représente les cas de la FNSEA, mais une chose est sûre pour les repreneurs « passés 15 ans » : quand on acquiert une entreprise on en acquiert les obligations, les actifs et les passifs.<br /> Tant pis pour eux s’ils ont zappé le détail, mais aucune chance que la justice leur donne gain de cause.<br /> Y’a eu une période far-west / chasse aux subventions dans ce milieu, avec des margoulins et des micro boites, des montages savants germano-français qui ont fait les choux gras des reportages anti-éoliens.<br /> Avec raison.<br /> Mais ce ne sont pas ces effets de bord qui représentent aujourd’hui l’avenir d’une filière rentable même sans subvention, et largement dominée maintenant pat EDF, total ou Engie en france (ex « la compagnie du vent »).<br /> Des arnaqueurs par chasse aux subv tu en trouves partout même pour fourguer des isolations à un euro ou des formation qualifiantes
Sagitat
Vous êtes peu renseigné je pense, allez voir les sujets écrits ou vidéos concernant ce projet de St Nazaire, c’est intéressant. Mis à part la mocheté (mais en quoi c’est un argument par rapport à un site de production énergétique sur terre) sur en endroit où peu de gens voient ça… les autres facteurs sont maitrisé ou anecdotique…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Pourquoi OVH est condamné à verser 100 000 € à un client dont le serveur a brûlé lors de l’incendie de Strasbourg ?
Il est possible de contourner les barrières éthiques de ChatGPT... En menaçant de le tuer
Mais à quoi va servir cette centrale solaire électrique installée... à 530 km d’altitude dans l’espace ?
Twitter : le dieu du réseau a décidé que les bonnes API pouvaient rester gratuitement
À votre portefeuille ! Un prototype de 3DFX Voodoo 5 avec 4 GPU est en vente !
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des vrais bons plans du jour
Galaxy S23, S23+ et S23 Ultra : Samsung lance une offre de précommande exceptionnelle !
Vente Flash : l'offre 100% Canal+ chute à 15,99€/mois !
L’enquête sur la
Soldes Cdiscount : les 5 offres à ne pas manquer avant la fin des Soldes
Haut de page