Bientôt un tanker électrique doté d'une énorme batterie de 3,5 MWh

20 février 2021 à 11h00
47
electrictanker

Un consortium d’entreprises japonaises conçoit actuellement un énorme pétrolier électrique. Ce monstrueux navire long de 62 mètres, présenté comme le "premier tanker électrique zéro émission au monde, alimenté par des batteries lithium-ion de grande capacité", doit être inauguré en mars 2022. Il embarque une énorme batterie de 3,5 MWh.

Traditionnellement, pour se mouvoir, les tankers utilisent un fioul peu raffiné, de piètre qualité. À ce titre, ils sont régulièrement accusés de générer une forte pollution, notamment en oxyde de soufre ou d’azote, équivalentes à celle de millions de véhicules. Sans entrer dans ce débat, il est certain que le fret maritime doit, à l’instar d’autres secteurs, devenir plus vertueux. Pour ces géants des mers, comme sur terre, l’une des alternatives est l’électrification.

Un tonnage de 499 tonnes

L’année dernière, la Chine a déjà inauguré un cargo électrique équipé d’une batterie de 2,4 MWh. Au Japon, un consortium d’entreprises planche depuis mai 2020 sur un navire encore plus impressionnant : un pétrolier muni d’une batterie de 3,5 MW.

Ce mastodonte aura un tonnage de 499 tonnes et une capacité d'environ 1 300 m³. Il se déplacera grâce à deux propulseurs principaux de 300 kW épaulés par deux autres propulseurs latéraux de 68 kW. Pour leur fournir suffisamment d’énergie, la société Corvus Energy équipera le navire d’une batterie d’une capacité de près de 3,5 MWh : 3 480 kWh précisément.

D’ailleurs, cette batterie gargantuesque conférera un rôle secondaire à ce tanker électrique. En effet, en cas de catastrophe naturelle à Tokyo, il servira à alimenter en électricité les services d’urgence de la ville.

Une pollution sonore réduite

La firme Asahi Tanker a passé commande de deux de ces navires. Comme indiqué ci-dessus, le premier entrera en service en mars 2022 ; le deuxième un an plus tard, en mars 2023.

L’entreprise explique : "Ces deux tankers ne produiront aucune émission de CO2, NOx, SOx ou particules grâce à leur système énergétique central entièrement électrique, ce qui réduira considérablement leur impact sur l'environnement. En outre, la réduction du bruit et des vibrations permettra de créer un environnement de travail plus confortable pour les membres de l'équipage et de limiter la pollution sonore dans la baie et ses environs."

Bon, ironiquement, ce pétrolier écolo transportera des hydrocarbures destinés à d'autres navires.

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
47
29
sebstein
Mais lol… un pétrolier écologique… on aura tout vu !
Nmut
C’est clair que c’est pour le moins paradoxale.<br /> Pourtant, ce genre de navire fait beaucoup de petits parcours autour des ports, donc cela ajoute pas mal à la pollution urbaine. Les polluants des bateaux autre que le CO2 (il faut aussi se dire que les cargos sont de TRES loin les plus efficaces dans leur rapport poids transporté/pollution) sont moins problématiques en haute mer (ils n’ont pas un impact global et durable).
buitonio
Ces passages m’ont fait tiquer : «&nbsp;Ce monstrueux navire long de 62 mètres,&nbsp;» «&nbsp;Ce mastodonte aura un tonnage de 499 tonnes et une capacité d’environ 1 300 m³.&nbsp;»<br /> Comparé à un supertanker en service tel que le Olympia Spirit (ce n’est même pas le plus grand des supertankers), qui fait 362 m de long, un tonnage de 406 256 t, une capacité de 499 062 m³, ce tanker électrique fait plutôt figure de moustique que de monstre.
LaRaclure
Une chance que le lithium soit abondant sur Terre et qu’il suffit de se pencher pour le prendre. Nul besoin de traitements chimiques ou d’autres industriels.<br /> Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil (1972)
Yves64250
Il faut arréter de fabriquer et transporter a 10000 km
Werehog
Ça sera sympa quand un de ces trucs va couler : en plus d’une marée noire on aura aussi les batteries bien polluantes qui se dégraderont lentement dans l’océan. Le deuxième effet kiss cool…
MattS32
À 62m de long et 500 tonnes, on peut pas franchement qualifier ça de mastodonte ou de bateau monstrueux, surtout pour un pétrolier… Les pétroliers dépassent régulièrement les 200m et les 50 000 tonnes… Par exemple, le tristement célèbre Amoco Cadiz, c’était 330m et 110 000 tonnes…<br /> Ce bateau est au transport maritime ce que le Kangoo ZE est au fret routier…
Oncle_Picsou
Idéallement il faudrait des hybrides, qui soient capable d’être 100% sur batterie à moins de X miles des côtes et en thermique le reste du temps.<br /> Le tout électrique comme celui-ci n’ira pas bien loin… (en plus d’avoir une capacité de fret très limité) :/.
Michel_Quatrevers
Encore une fausse bonne idée écolo pilotée par le nouveau lobby green tech…<br /> Ce qu’oublie évidemment de mentionner l’article c’est que pour atteindre la capacité moyenne d’un tanker pollueur, il faudrait près de 400 de ces tankers électriques!<br /> Donc encore des tonnes de déchets à gérer… sans compter encore plus de destruction de sols pour y extraire les minerais qui composeront ces énormes batteries.<br /> Non, tout ca n’est que du business court-termiste sous un verni de bonne conscience écolo.<br /> En attendant les projets ITER qui sont certainement l’avenir pour répondre à nos besoins énergétiques grandissant, et qui seront capable de restituer 10x plus d’énergie qu’il en faut pour les faire fonctionner, il est d’abord nécessaire de changer de paradigme économique et de développer une production locale et normalisée écologiquement.<br /> Tout l’inverse de ce qui se fait actuellement en gros : Made in Chiiinaaa!
remitchou
… alors que l’essence qui coule dans nos réservoir vient du puit Bio du village voisin.
ERICP444
Oui, c’est un peu paradoxal un peu contradictoire même autant dire inutile.
Nmut
C’est déjà des hybrides pour quasiment tous les nouveaux navires, et souvent plus au fioul lourd. Mais effectivement, juste une «&nbsp;petite&nbsp;» batterie pour la navigation portuaire serait peut-être intéressant…<br /> Pour ce type de navire, on peut le comparer à une citadine, il ne fait que de cours trajets fréquents, peut-être que l’électrification totale a du sens, même si la batterie est énorme…
Nmut
Pour un électrique, c’est un gros truc.<br /> Et il ne fait pas la même chose que les pétroliers tels que tu sembles les imaginer, c’est un ravitailleur, pas un navire au long cours!
Scalairz
Des batteries au lithium de 3,5 Mega-Wh ? Si ça pète ça fera comme un champignon nucléaire de 3,5 Mega-Tonnes qui se verra même de l’espace, de quoi volatiliser le malheureux cargo
Nmut
C’est vrais que le pétrole n’est absolument pas polluant par son extraction, son transport, son raffinage et son utilisation… C’est justement sur le cycle total qu’un véhicule électrique est mieux qu’un thermique, le véhicue en lui même n’est effectivement pas «&nbsp;écolo&nbsp;». De plus il n’est pas dit dans l’article quel type de stockage d’énergie est utilisée.<br /> Et petite info intéressante: il y a bien plus de lithium que de pétrole sur terre!
MattS32
Oui oui, je sais que pour un électrique c’est un gros truc. Je critiquais juste le cpoté un peu «&nbsp;sensationaliste&nbsp;» de l’article qui abuse de superlatifs tout en parlant de pétrolier, alors que comparé aux pétroliers classiques, ce bateau (qui effectivement n’est pas amené à faire la même chose que les pétroliers classiques) et absolument ridicule.
Nmut
Qu’est ce qui te permet de dire que c’est une fausse bonne idée? J’ai quelques connaissances sur le sujet (je travaille actuellement pour une industrie polluante et je fais des études entre autres de réduction d’impact) et je n’ai aucun moyen de savoir si c’est bien ou pas avec ce qu’il y a dans l’article…<br /> Pour le reste, je suis d’accord avec toi.
MattS32
Mais non voyons, l’extraction du pétrole ce n’est pas polluant, y a qu’à se pencher pour en ramasser sur certaines plages <br /> Et on peut également rappeler que même si on parle de batteries lithium, le lithium n’en est qu’un composant largement minoritaire. Il faut environ 120 g de lithium par kWh, donc par exemple pour la batterie de ce bateau, il y a seulement 400 kg de lithium.
Nmut
Je ne pense pas que cela sera pire qu’un carburant… La composition d’une batterie n’est que peu toxique, les éléments existent tous à l’état naturel en petite quantité dans l’océan. Par contre le pétrol ou le fioul causent pas mal de dégâts, heureusement relativement limités en superficie et en durée (une vingtaine d’années).<br /> La question mériterait d^'être étudiée!
SlashDot2k19
J’imagine bientôt le tanker électrique à propulsion nucléaire, pas de CO2, pas de particules dans l’air, c’est tout propre
Voigt-Kampf
Oui combien de tonnes de matériaux excavés, combien de tonnes de produits, d’eau, de produits chimiques et de quantité d’énergie pour amalgamer le lithium, comment les stériles sont traités et stockés etc. Pour justement une si petite quantité par rapport au poids de matériaux traités. C’est tout cela qu’il faut prendre en compte si on est honnête.
wackyseb
On est très très loin du supertanker.<br /> Là on joue plus dans la catégorie 108, C1, Twingo.<br /> C’est un mini bateau de poche surtout si çà transporte du pétrole.
tangofever
@Werehog, Pris de court, ce fut ma première réflexion.
Nmut
Je ne sais pas si tu sais, l’époque des poches de pétrole affleurantes est révolue. Maintenant on extrait le pétrole de sable bitumeux, de la fracturation hydraulique ou des plate-formes offshores… Toutes ces méthodes sont très loin d’être écologiques.<br /> Dans les bilans, tout ça est pris en compte (calculs dits «&nbsp;du puits à la roue&nbsp;»), on estime les couts de prospection, d’extraction de raffinage, de transport, de R&amp;D, de fabrication et le cout d’utilisation dans TOUS les cas.<br /> Après, si tu veux juste pointer le fait que n’importe quelle technologie n’est PAS écolo, on est d’accord!
newseven
pétrolier électrique<br /> Çà prouve que même les japonais font des oxymores .<br /> Quel genre de batterie ???<br /> Une Batterie Nucléaire ???<br /> Il manque beaucoup d’interrogation sur l’origine ( spécification «&nbsp;alcaline&nbsp;» «&nbsp;lithium&nbsp;» «&nbsp;nucléaire&nbsp;» . ) de la batterie .
Voigt-Kampf
Oui et non. Les poches de pétrole existent encore, n’en déplaise aux «&nbsp;pétrolophobes&nbsp;». Et pour un moment. Entre ceux qui ont encore un «&nbsp;stock&nbsp;», et ceux qui sont encore découverts aujourd’hui… La fracturation des schistes bitumineux on est d’accord, c’est ultra polluant, et c’est prouvé (les reportages aux States pleuvent sur les nappes phréatiques polluées et qui ont contaminé de nombreux américains), l’exploitation par fracturation reste encore largement minoritaire, heureusement.<br /> Edit : ça vaut ce que ça vaut, mais le paragraphe de Wikipédia annonce la couleur de l’extraction du lithium : Lithium — Wikipédia
leje
La meilleure des solutions ne serait-elle pas de limiter le trafic maritime et d’interdire l’usage de ces carburants dégueulasses plutôt que de chercher à électrifier à tout prix des trucs qui ne peuvent pas l’être avec les technos actuelles ?
Blackalf
leje:<br /> La meilleure des solutions ne serait-elle pas de limiter le trafic maritime<br /> Si, bien sûr…mais alors il faudra faire l’impasse sur par exemple ceci, à savoir tout ce qui provient d’autres pays à destination des autres dans lesquels ce n’est pas fabriqué :<br /> image1350×759 175 KB<br /> Et s’il n’y avait que ça, ne pas oublier que nombre de marques automobiles et autres fabriquent en dehors de l’Europe et qu’il faut livrer les véhicules et la production…alors qui est vraiment prêt à se priver d’un tas de choses au nom de l’écologie ? pratiquement personne, en réalité.
Nmut
L’extraction du lithium, comme toute extraction, est très polluante, je suis d’accord. Mais il faut mettre en relation les chaines complètes et le bilan de la chaine électrique reste positif dans tous les cas par rapport à la chaine fossile. Après, c’est plus ou moins important à cause d’autres critères (principalement le mix électrique) mais ça ne peut que s’améliorer pour l’électrique (progrès sur les batteries principalement avec moins ou pas de cobalt et recyclage, progrès dans l’extraction qui devient un vrai enjeu) alors que la fossile est arrivée à son «&nbsp;rendement&nbsp;» maximum (de moins en moins de ressources simples, rendement globaux presque au max théorique).
Voigt-Kampf
Reste qu’on en revient au rendement énergétique… cf. M. Bidouille…<br />
Nmut
Pour le cas présent, ce n’est pas vraiment un problème.<br /> Et juste pour rire (car ce n’est pas une comparaison utile), pour 1kg de lithium extrait, tu fais des milliers de fois plus de km qu’avec 1kg de pétrole extrait!
yAAm
Le problème pour hybrider ces navires tiens surtout à la problématique du redémarrage des moteurs. Lorsqu’on stoppe ces moteurs, on ne sait pas précisément quand on pourra les redémarrer. C’est une des raisons pour laquelle on laisse toujours ces gros navire moteur allumé dans le port, même des semaines durant, tandis qu’un apport d’électricité est disponible à quai. Le redémarrage nécessite l’intervention de mécaniciens, sans certitudes sur le moment ou il sera possible…
zoup01
Avec du lithium , tu parcours tout simplement 0 kms !!<br /> Le lithium sert à fabriquer le réservoir, pas l’energie.<br /> Pour rouler, il faudra en plus, de l’uranium, du gaz, du charbon…etc
Nmut
D’ou mon smiley!<br /> Mais au final, l’extraction du lithium n’a lieu qu’une fois (voir moins par le recyclage), et l’extraction additionnelle de l’énergie fossile utilisée dans le mix électrique sera nettement plus faible pour chaque km parcouru.
tylt
2 moteurs de 300kW, ça veut dire que la batterie de 3500kW est vide après juste 5h à fond ? (ou 10h à 50% de puissance moteur…)<br /> ???
mecatroid
Bon, est ce qu’il y a des spécialistes de la consommation électrique ici ? Parce que j’ai une petite question (je ne sais pas faire les calculs, et je pense que les calculs que j’indique en dessous peuvent être faux, donc si quelqu’un pouvait me corriger, merci) …<br /> L’article indique «&nbsp;Il se déplacera grâce à deux propulseurs principaux de 300 kW épaulés par deux autres propulseurs latéraux de 68 kW.&nbsp;»<br /> =&gt; Pour moi, ça veut dire 2 x 300 + 2 x 68 = 736 kW max<br /> L’article indique ensuite : «&nbsp;Le navire est équipé d’une batterie d’une capacité de 3 480 kWh&nbsp;».<br /> =&gt; Est ce que ça ne veut pas dire 3 480 kW pendant 1 heure, ou 348 kW pendant 10h ? Parce que sinon, cela signifierait que l’on ne peut utiliser nos 736 kW que pendant seulement 4,72 heures, soit 4 heures et 43 minutes ?<br /> Et du coup, si on ne peut pas rallier la terre ferme, pour recharger la batterie, il faudra soit un système de panneaux solaire, soit d’éoliennes pour exploiter le vent afin de produire de l’électricité, soit tirer de l’électricité à partie de l’eau de mer (je ne sais pas si une telle technologie existe).<br /> Sinon, j’ajouterais qu’au de la de l’exploitabilité réelle actuelle dans un système économique concurrentiel, c’est déjà un beau premier pas qui permettra bon nombre d’expérimentations en conditions réelles, et je salue cette avancée et la prise de risque des personnes à l’origine de cette initiative.
Liunix
J’adore la contradiction ! trop fort c’est JAP lol
drissoun
A mon humble avis, ce projet est intéressant, car ce n’est pas fait pour transporter du pétrole sur de longue distances. C’est un navire navire de soutage, c’est à dire qui sert à faire le plein pour les autres navires (beaucoup plus gros) dans le port. D’où un besoin d’autonomie plus faible. L’intérêt est de limiter la pollution en zone urbaine, comme progressivement imposé par la réglementation maritime. Il sert accessoirement de navire support pour les situations d’urgences.<br /> La pollution liée au transport maritime est un autre problème à plus grande échelle. Mais à pois égal constant, je rappelle que l’impact du transport maritime est très faible (moins d’1%) par rapport au bilan carbone total d’un produit de consommation courante. Le transport maritime évolue lentement mais sûrement, mais l’urgence est principalement ailleurs (consommation low tech, sécurité énergétique mondiale, il y a mille choses à faire)
fg03
Exact et encore ils n’ont pas parlé de la 2e génération des super tanker à propulsion nucélaire (comme les sous-marins)
philouze
60% du pétrole aujourd’hui est non conventionnel et le conventionnel classique est carrément en chute libre. Dans 15 ans on sera à 80% de pétrole «&nbsp;hard core&nbsp;» niveau exploitation.<br /> ça, c’est pour le minier.<br /> j’aimerais qu’à chaque fois que cette conversation commence, on ait quelques ordres de grandeur en tête :<br /> le pétrole c’est 12 000 000 (millions) de tonnes d’extraction par jour.<br /> le lithium c’est … 118 tonnes, pour l’ensemble de ses usages dont le béton.<br /> le lithium, ou le graphite, ou le cobalt à coté c’est juste que dalle, 100 000 fois moins ,et ça a le potentiel de le remplacer entièrement.<br /> Quand je dis que-dalle, j’entends que les réserves mondiales de lithium identifiées en 2020 sont de 80 millions de tonnes.<br /> On sort l’équivalent du tonnage planétaire de lithium en moins de 7 jours de pétrole, 60% de ce tonnage a été exploité dans des conditions pires, sans aucune discussion possible (on ne peut pas comparé le pompage d’un salar et l’exploitation des sables bitumineux ou du Nigéria ou encore de l’Orénoque).<br /> Et cette fraction infiniment inférieure, cent mille fois inférieure, elle va servir 10 ans minimum, être réexploitée en stationnaire, et finalement recyclée.<br /> Alors oui, aucune énergie n’est parfaite, mais on compare un niveau d’impact 100 000 fois inférieur à ce qu’il remplace.
philouze
"Avec du lithium , tu parcours tout simplement 0 kms !!<br /> Le lithium sert à fabriquer le réservoir, pas l’energie.<br /> Pour rouler, il faudra en plus, de l’uranium, du gaz, du charbon…etc<br /> "<br /> rooo la tarte à la crême, du coups, again and again :<br /> Disons qu’en France, pour 20 kg de Lithium et 0.01kg d’Uranium tu as 300 000 kms, puis réutilisation, puis recyclage<br /> alors que dans le même pays, pour 20 kg de pétrole et 1kg de feraille de réservoir d’essence tu as 300 kms, et pas de réutilisation ni de recyclage<br /> Mille fois mieux pour le lithium dès la première itération. Hors raffinage
zoup01
Comment tu recycles le gaz, le pétrole, le charbon qui a servi pour produire l’électricité ? Parce que sans électricité, avec ton lithium, tu va pas loin, comme avec un réservoir en tôle sans essence.<br /> le lithium ne sert qu’à la fabrication du réservoir, il faut aussi produire le carburant, tu as oublié , cela ne sort pas de la prise de courant par miracle . ( au passage, la production d’électricité est aussi la première source de production de co2 mondiale)<br /> Je te donne la réponse, le charbon, le gaz dans les centrales sont recyclés avec la même méthode que l’essence pour un véhicule thermique !<br /> Cet argument pro ve qui consiste à comparer le réservoir et le carburant est ridicule et fallacieuse.<br /> Pour comparer ce qui est comparable ( le carburant) , le charbon, c’est 10 million de tonnes par jour, et ça produit 40% de l’électricité mondiale .
Voigt-Kampf
J’aimerai aussi que l’honnêteté des gens comparent des chiffres qui sont comparables.<br /> Le pétrole est un combustible, càd que toutes ses molécules participent à la réaction de combustion et ce, dans un rapport de densité énergétique encore jamais ni de près ni de loin par d’autre combustible, ni même égalé par le dihydrogène, cf. pour la énième fois la vidéo de Monsieur Bidouille (il y a un joli schéma qui est sans équivoque)<br /> Le pétrole étant le combustible le plus laaaaaaaaargement utilisé, il est normal de voir autant de tonnages en jeu. Encore une fois, une comparaison au mieux foireuse, au pire malhonnête.<br /> Le lithium n’est pas un carburant mais une sorte de catalyseur de réaction, donc encore une fois, comparaison au mieux foireuse. Le lithium encore une fois, montrer les tonnages du lithium vs pétrole c’est n’importe quoi. Multiplie l’exploitation du lithium et tu multiplieras les millions de tonnes de minerais exploité pour extraire quelques kilos (sic) de lithium, avec sans oublier comme je l’ai dit dans mon précédent commentaire, les produits chimiques pour le lessivage du minerai, l’amalgamage et la concentration du lithium, mais je crois qu’on a l’habitude de voir les chiffres gênants cachés dans ce genre discours…<br /> L’article Wikipédia est clair et sans équivoque : Lithium — Wikipédia on n’oubliera pas de dire que le recyclage n’est pas une mince affaire. Il y a quelque chose qui doit mettre la puce à l’oreille, prenons l’exemple de la batterie «&nbsp;Li-Po&nbsp;». Comme son nom l’indique, il y a du polymère. Et avec quoi le polymère est fait ? Dans le mille, Emile… Et ça vaut aussi pour la «&nbsp;classique&nbsp;» Li-ion qui a à peu près autant de composants carbonés.<br /> Donc le prochain qui fait des raccourcis et des comparaisons aussi foireuses mérite sa salade de phalange.<br /> N.B… : je cite et re-cite Monsieur Bidouille, car lui-même le dit, il n’a pas fait sa vidéo pour défendre l’énergie pétrolière mais bien de faire des comparaisons objectives et d’un point de vue de la discipline physique, incontestables. Lui-même le dit que ça lui a foutu mal de se dire que les batteries sont trèèèèès loin de l’énergie pétrolière, lui qui fait beaucoup mumuse avec l’énergie électrique, mais son honnêteté lui a empêché de masquer ces vérités. Pas comme certains dont leurs discours ineptes ressemblent à vaguement à «&nbsp;Oh lol, le pétrole cédé miyions de tonne alors que le lithium cé juste kelke kiyios oh lol&nbsp;».
philouze
zoup01:<br /> Comment tu recycles le gaz, le pétrole, le charbon qui a servi pour produire l’électricité ? Parce que sans électricité, avec ton lithium, tu va pas loin, comme avec un réservoir en tôle sans essence.<br /> C’est pourquoi j’ai précisé «&nbsp;en france&nbsp;» et «&nbsp;uranium&nbsp;» histoire d’être sûr de ce dont on parlait
zoup01
la martinique fait partie de la france …le mix énergétique la bas n’est pas triste.
philouze
réponse à tes points 1-2-3 :<br /> le lithium est amené à remplacer, certes indirectement mais sûrement, la mobilité pétrole, au moins routière.<br /> Tu sais exactement ce que ça implique : Quand on critique l’empreinte minière du lithium, on se garde bien de l’opposer à ce qu’elle remplacera à terme.<br /> En France, on a un bon cliché du bilan qui concernera tout le monde demain : Tu opposes directement le pétrole à «&nbsp;(du lithium+ quelques grammes d’uranium)&nbsp;»,<br /> et dans l’OCDE aussi, OUI tu vas remplacer ton litre de pétrole par un mix de vent, de soleil d’uranium et d’un fond de gaz et de charbon, en quantité, à terme négligeable, et cette tendance touche le monde entier :<br /> 2500×1156 61.7 KB<br /> réponse à ton point 4 : OUI les batteries sont réutilisées OUI les batteries sont recyclées<br /> Automobile Propre – 13 Jul 18<br /> Recyclage des batteries : notre visite au cœur d'une usine française<br /> Réponse concernant M. Bidouille : ça parle essentiellement densité énergétique.<br /> j’apprécie son boulot, mais objectivement faire 80% de la vidéo sur la densité énergétique c’est … beaucoup, pour en déduire que ça fait «&nbsp;mal le job&nbsp;» (en résumé) .<br /> En routier, la densité actuelle (même pas future) permet déjà des autonomies de +800kms et des performances qui atomisent n’importe quelle thermique.<br /> Ce n’est plus qu’une dimension financière, plus du tout une problématique Technique, comme disait Feuten lors de la sortie de la Zoé 52, que tout le monde attendait à plus de 60 : rajouter 10kWh de batt c’est rajouter 4 k€ (en 2019).<br /> les kWh d’une caisse ne suivent plus ou peu les évo techniques, mais la baisse du cout au kWh embarqué
MattS32
Oui, mais les moteurs sont sans doute rarement exploités à pleine puissance.<br /> Je sais pas comment c’est sur les bateaux, mais sur les voitures électriques par exemple, en utilisation normale la puissance moyenne exploitée est de l’ordre de la 20aine de kW (même sur autoroute à 130, la plupart restent sous les 30 kW), ce n’est que pendant les accélérations et les montées que ça monte sensiblement plus haut (ou à des vitesses plus élevées, mais là on sort de l’utilisation normale…), même si le moteur peut monter jusqu’à 100 kW, et même parfois plusieurs centaines de kW…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Link, l'implant de Neuralink d'Elon Musk, bientôt en test sur des cerveaux humains ?
Google aussi veut un casque de réalité augmentée, mais ce ne sera pas prêt tout de suite
Les premiers taxis volants 4 places arriveront en Europe avant 2025 (si tout va bien)
TV : le Filmmaker mode va être mis à jour pour utiliser les capteurs de luminosité ambiante
CES 2022 : Lenovo présente ses nouveaux PC portables Yoga et Legion
CES 2022 : capteurs multifonctions et hub modulaire NFC, Arlo rend sa gamme plus polyvalente
CES 2022 : MSI dévoile sa nouvelle gamme de PC portables pour joueurs et créatifs
CES 2022 : TP-Link lance une nouvelle gamme de produits domotiques compatible avec Apple HomeKit
Grâce à l'intelligence artificielle, Amazon a économisé 3 millions de tonnes d'emballages depuis 2019
CES 2022 : l'Orb de Reflect veut vous aider à méditer... connectés
Haut de page