Un développeur crée un générateur de numéros de série pour émuler des Mac virtuels par milliers

15 mars 2021 à 18h44
9
Mac mini 2020

Le développeur et chercheur en sécurité « Sick Codes » a fait l'objet des louanges du petit monde du « hackintosh » ces derniers mois, grâce à un projet de virtualisation de macOS du nom de Docker-OSX.

Et pour cause, la nouvelle a créé des émules dans le milieu, macOS ayant toujours été l'un des systèmes d'exploitation les plus difficiles à faire fonctionner en dehors des machines d'Apple.

Le numéro de série, sésame de l'expérience macOS

Si d'autres avant lui ont réussi à faire sortir macOS du petit monde des MacBook, il manquait toujours à ces versions officieuses un élément clé, essentiel au bon fonctionnement du système d'exploitation : un numéro de série. Cet élément permet en effet d'accéder aux différents services d'Apple en prouvant que vous utilisez une version valide de macOS.

À contrario, son absence entraîne l'inaccessibilité à des outils importants comme iMessage, iCloud, l'App Store ou encore la publication d'applications sur ce dernier. Un point handicapant quand on imagine qu'une des raisons de virtualiser macOS est justement de pouvoir développer, tester et publier une application sur le Store de la marque à la pomme, sans avoir à casser sa tirelire pour un Mac.

serial
©VICE

Novateur, l'outil de Sick Codes permet donc, grâce à une simple ligne de commande, de générer un fichier CSV rempli de numéros de série valides. Pour arriver à ce résultat, le chercheur a analysé les numéros de série des iMac Pro et a su créer un algorithme capable de ne sortir que des numéros valides au yeux d'Apple.

Des performances satisfaisante et une grande versatilité

Au-delà de l'exploit de générer des numéros de série à la pelle, le projet permet de virtualiser macOS avec une méthode simple en comparaison de celles proposées jusqu'ici par la communauté hackintosh.

L'utilisation de Docker, un outil permettant de virtualiser un système d'exploitation sur son PC ou sur une machine dans le Cloud, assure notamment de bonnes performances. La machine virtualisé peut communiquer avec le Kernel de Linux sans avoir à passer par différentes couches d'instruction. Ainsi les performances s'approchent de ce qu'on obtiendrait nativement de macOS !

Docker-OSX ouvre donc la porte à de nombreux usages pour les chercheurs en sécurité et les développeurs, même si la question de la légalité se pose encore. Et on imagine bien que la firme de Cupertino ne sera pas encline à distribuer gratuitement son système d'exploitation sans l'ordinateur qui y est associé…

Source : VICE

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Element_n90
Docker-OSX ouvre donc la porte à de nombreux usages<br /> A moins qu’Apple sorte un «&nbsp;correctif&nbsp;» et rende cette manip’ caduc…
vcuong_vu
Malheureusement, ce n’est pas impossible.<br /> C’est dommage, je pense qu’ils auraient à y gagner à laisser les gens utiliser MacOS en dehors des machines Mac. Ne serait-ce que pour découvrir l’environnement et si ça leur plaît, c’est toujours de la pub gratuite pour eux.<br /> Un vrai fan d’Apple voudra le système sur une machine légitime de toute facon.
mcbenny
Ca me rappelle le bon vieux temps des années 90 où il existait un petit progamme appelé Surfers Serials, avec un icône en forme de tête de mort. Il paraissait tous les mois et contenait des pelletés de numéros de série pour un peu tous les logiciels Mac (System 7/9).<br /> Et vas-y que je te colle le serial de Graphic Converter, et celui de Photoshop, etc.<br /> Après ce petit hors-sujet j’avoue ne pas comprendre en quoi un numéro de série accélère une machine virtuelle…
yatto
Je ne comprends pas en quoi c’est nouveau. Ça existe depuis des années, en fait, la génération de numéros de série de machines Mac. Par exemple GitHub - corpnewt/GenSMBIOS: Py script that uses acidanthera's macserial to generate SMBIOS and optionally saves them to a plist. dont le plus vieux commit date d’il y a 3 ans.
sshenron
@Naïm Bada<br /> «&nbsp;L’utilisation de Docker, un outil permettant de virtualiser un système d’exploitation sur son PC&nbsp;»<br /> Docker contrairement à virtualbox, vmware etc … n’est pas un outil pour virtualiser une machine. Mais de conteneurisation, ce sont deux techno bien différentes.<br /> Entre faire tourner 100 conteneurs Docker sur une machine et faire tourner 100 machines virtuelles il y a une sacrée différence
bmustang
de budget et d’équipement
benben99
Les jeunots ne savent pas c’était quoi un générateur de numéro de series… Ça existe pour de nombreux logiciels depuis des dizaines d’années… Il y a pas de quoi se br**ler quand il y a un nouveau générateur
enrico69
Cela avait faili arriver sous Steve Jobs, avant qu’il ne fasse marche arrière. Pour lui c’était une hérésie de voir «&nbsp;son&nbsp;» MacOS" tourner sur une machine tierce.
enrico69
Pareil je me souviens fin des 90’s début 2000 d’un site qui contenait des milliers de serials pour des centaines d’applications. Ca et le Warez, quelle grande époque !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Avec sa RTX 3060, ce PC gamer Dell voit son prix chuter de plus de 200€ !
Un prototype de GeForce GTX 2080 avec ray tracing déterré sur Reddit
96 cœurs Zen 4 : l'imposant processeur EPYC 9654 d'AMD s'illustre
Le Google Pixel 6a a une dalle 90 Hz, et vous pouvez la débloquer vous-même (même si ce n'est pas recommandé)
Razer annonce sa DeathAdder V3 Pro : une souris gamer ultra légère
Craquez pour une de ces solutions VPN à prix vraiment mini !
L’incendie en cours en Gironde est visible depuis l’espace
Pour le monde du GPU, la fête est finie : vers une baisse spectaculaire des ventes
Des nouveautés pour vos montres sous Wear OS, dont la possibilité d'utiliser Google Maps en mode hors ligne
Prix incroyable pour cette TV de 65
Haut de page