Prix des E-books : Penguin se range du côté des autres éditeurs

La maison d'édition Penguin a récemment accepté de changer son fusil d'épaule en permettant à des revendeurs, comme par exemple Apple, de diminuer le prix des livres électroniques. La Commission européenne vient d'entendre ces arguments et clos ainsi sa procédure pour entente et abus de position dominante.

00FA000002710318-photo-quatre-livres-lectroniques.jpg
L'Europe avait dans son collimateur de nombreux acteurs de la filière des livres numériques comme Simon & Schuster, HarperCollins, Hachette Livre et Apple. La Commission européenne avait ainsi entamé une procédure visant à savoir si ces sociétés n'avaient pas limité la concurrence sur ce marché en organisant la fixation du prix de ces livres numériques de manière artificielle.

Jusqu'à présent, un contrat devait être signé avec les éditeurs, conférant à ces derniers la possibilité de fixer un prix de vente pour leurs livres numériques. Toutefois, un revendeur n'avait ensuite pas la possibilité de pratiquer un prix de vente inférieur à celui décidé par l'éditeur. La Commission européenne a alors demandé à ce que cette clause soit abolie.

Suite aux remontrances de l'Europe, la maison britannique Penguin s'est engagé à laisser ces revendeurs fixer leur prix pour deux années. Elle rejoint ici les propositions déjà avancées par les autres éditeurs visés par l'Europe.

En conséquence, l'instance communautaire indique avoir accepté les engagements de la société. Dans une note, Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la politique de concurrence précise que : « les engagements sont désormais juridiquement contraignants pour Apple et les cinq éditeurs, notamment Penguin, ce qui permet de rétablir les conditions d'une libre concurrence sur le marché des livres numériques ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ForgetBox récolte dix fois plus que prévu sur Kickstarter
LibreOffice 4.1 se met aussi à la barre latérale
Baidu croît fortement sur le mobile
PRISM : l'Irlande rejette les recours contre Apple et Facebook
Orange et Free mettent fin à leur litige sur la fibre optique
Les députés américains refusent de limiter l'espionnage de la NSA
En Chine, Apple précise comment reconnaître les chargeurs officiels
NVIDIA amène l'architecture graphique Kepler dans les tablettes
Smartsy, le
Dailymotion concurrence Vine et Instagram avec son application Caméra
Haut de page