Le Kindle, mis à mal par les scanners d'aéroports ?

21 novembre 2011 à 09h17
0
00FA000004762446-photo-kindle.jpg
Selon le quotidien britannique The Telegraph, de nombreux utilisateurs du Kindle, le lecteur de livres électroniques d'Amazon, se seraient plaint d'une défaillance de leur terminal après que celui-ci ait subi un contrôle dans un aéroport. Les rayons-X permettant de vérifier le contenu des bagages pourraient être à l'origine du disfonctionnement, mais Amazon nie tout problème.

« Après avoir passé le scanner à rayons X à l'aéroport de Madrid, mon Kindle ne fonctionnait plus. J'ai lu un livre sur le chemin de l'aéroport, donc je ne vois aucune autre raison expliquant le problème » a déclaré Michael Hart, un utilisateur londonien de la liseuse d'Amazon. Selon lui, l'opérateur chargé de contrôler ses bagages aurait trop insisté sur ces dernières, pour déterminer la nature d'un objet - une radio - au sujet duquel il l'a interrogé par la suite. Le Kindle aurait ainsi reçu un rayonnement trop fort, qui aurait endommagé l'encre électronique de l'appareil.

Michael Hart n'est pas le seul adepte du Kindle à s'être plaint d'une telle situation, selon The Telegraph. Néanmoins, la théorie avancée par cet utilisateur serait erronée selon un expert en encre électronique interrogé par le quotidien : pour Daping Chu, président du centre de photonique avancée de l'Université de Cambridge, le problème viendrait plutôt de l'accumulation d'électricité statique dans les machines à rayons X, causée par le frottement d'une courroie en caoutchouc. « Si cette accumulation atteint un Kindle, il est concevable qu'elle puisse endommager l'écran » explique-t-il.

Ainsi, les minuscules capsules de particules magnétiques noires et blanches contenues dans le système d'affichage de la liseuse pourraient être mises à mal par de l'électricité statique, si elle est présente en quantité. « Une charge d'électricité statique contenue par un scanner d'aéroport pourrait atteindre 100 volts ou plus. Cela pourrait définitivement coller les particules à l'écran » a conclu Daping Chu.

Une théorie qu'Amazon a refusé de valider : selon le fabricant et commerçant, dont le Kindle est le best seller dans de nombreux pays, exposer la liseuse à un scanner d'aéroport « ne devrait pas poser de problème ». L'entreprise explique que « beaucoup d'utilisateurs de Kindle voyagent en avion chaque jour, et leur liseuse est examinée par la sécurité des aéroports sans problème. »

Des cas qui sembleraient donc isolés selon Amazon, qui remplace sans broncher les appareils qui subissent ce problème. Reste que cette situation risque de rendre un peu paranoïaques les adeptes de la liseuse en altitude.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top