Numérisation : Mitterrand souhaite un nouvel accord

29 novembre 2010 à 15h30
0
Le ministre de la Culture souhaite revenir sur l'accord passé entre Google et Hachette Livre portant sur la numérisation de livres. Frédéric Mitterrand aurait donc rencontré les représentants de Google France afin de donner sa position sur ce contrat.

00A0000003568858-photo-fr-d-ric-mitterrand.jpg
Selon le JDD, Mitterrand a souhaité : « contribuer, en tant que ministre, à la création d'un accord-cadre respectant les droits de tous ». Il aurait ainsi envoyé une lettre à Eric Schmidt, le p-dg de Google. Petit rappel, le 17 novembre dernier, Google et Hachette Livre ont signé un accord qui vise à numériser des ouvrages épuisés.

Le ministre espère donc faire peser la position française dans la balance de la numérisation. Il précise : « Il ne s'agit pas de s'enfermer dans l'attitude d'Astérix le Gaulois! Je souhaite seulement que les méthodes parfois brutales du capitalisme soient modérées et adaptées au système économique et social français, différent du système américain ».

Du coup, Frédéric Mitterrand tient à rappeler que l'accord passé entre les deux géants n'est qu'un protocole. Un délai de 6 mois jusqu'à la signature d'un contrat ferme devrait donc permettre à la discussion de s'installer. Ou pas.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top