Livre numérique : les éditeurs veulent une nouvelle expérience de lecture

01 juin 2018 à 15h36
0
L'iPad d'Apple a fait son entrée le 28 mai dernier en France dans le concert des « reader ». Aux côtés des autres tablettes, l'iPad escompte démocratiser l'offre de livres numériques. C'est dans cette optique que certains éditeurs se sont engagés dans la diffusion de contenus multimédias. Les éditions Eyrolles mais également le groupe Jouve ont dévoilé une partie de leurs services.
00FA000003245512-photo-eyrolles-catalogue.jpg

Certains éditeurs tentent de prendre le train du livre numérique en marche. Bien qu'il ne soit pas encore certain que la majorité des français comptent se doter d'une tablette tactile, ni ne souhaitent abandonner le livre de poche, les éditeurs ont déjà trouvé la parade. L'argument est donc de fournir une nouvelle expérience de lecture, à savoir proposer de nouveaux services liés à un ou plusieurs ouvrages, voire encore d'ajouter du contenu audio.

Interrogées par nos soins, les éditions Eyrolles affirment déjà posséder un catalogue de 100 titres au format ePub (dédié à l'iPad), un format auparavant développé par Sony qui a l'avantage de s'adapter à la taille de l'écran. Un point de taille puisque la bataille des standards semble avoir déjà commencé et certains éditeurs militent déjà pour une uniformisation des formats et obtenir des livres numériques sans DRM. Des choix que les éditeurs devront faire s'ils souhaitent voir un modèle économique pérenne se dessiner.

Toujours est-il que Sébastien Bago, chef de projet numérique aux éditions Eyrolles revendique ce besoin d'uniformisation et estime que l'intérêt de passer au numérique réside dans le choix d'une « ergonomie de navigation originale. Il est intéressant de proposer quelque chose de nouveau avec des liens croisés, des recherches interactives, autant de nouveautés qui peuvent créer des leviers de développement pour les éditeurs ». Eyrolles compte proposer d'ici septembre pas moins de 5 à 600 titres...

Le son de cloche est similaire du côté du groupe Jouve. La société française propose de synchroniser automatiquement un fichier texte de type e-book avec une voix. Il est ainsi possible d'écouter un livre, une solution utile pour les plus petits. Christèle Blay, responsable marketing et communication de Jouve estime que l'intérêt de la synchronisation ebook-audiobook réside dans la « maturité du livre numérique. Ce type de solutions n'était pas envisageable il y a trois ans. » Cette solution, destinée aux entreprises, a donc pour objectif de proposer une nouvelle palette de services autour du livre numérique.

Reste donc à savoir si les lecteurs « papier » passeront au tout numérique. Si le prix d'entrée s'avère beaucoup plus cher qu'un simple livre de poche, les professionnels cherchent désormais à développer leurs offres autour de niches comme les beaux livres, les ouvrages techniques, l'enfance...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Alerte Intego : un spyware caché dans des applications Mac
Samsung NX5 : variante économique de l'hybride à objectif interchangeable
Microsoft Azure CDN passe au payant à la fin du mois
Asus Immensity : SLI ou Crossfire sur la même carte mère
SAP VC investit $10 millions dans un éditeur de solutions nomades
Jeux d'argent en ligne : EurosportBet devrait être lancé pour la Coupe du Monde
Steve Jobs à la conférence D8 : Flash, Google, et des camions
Motorola Flipout : un smartphone social face au Microsoft Kin
Jean-Noël Saunier :
La droite continue de se morceler autour d'Hadopi
Haut de page